jeudi 22 décembre 2016

Des comptes à rendre ...

Après l'annulation définitive du volet "camping-caravaning" du PLU par la plus haute juridiction administrative ,il va sans dire qu'il va falloir expliquer à la majorité des Penestinois , ceux qui ne sont pas campeurs caravaniers, qu'une partie de leurs impôts demandés repose sur un projet illégal . 

Un projet hélas réalisé qui va marquer le paysage de Penestin d'une empreinte indélébile .

Un projet dont le coût global n'est toujours pas connu (mais que l'on peut estimer à plusieurs millions d'euros ), puisque la municipalité conduite par un élu devenu l'otage d'un groupe de pression extérieur à la commune , s'échine  à ne rien communiquer comme tout despote qui se respecte .

Maintenant , il est à espérer que les élus de l'opposition vont réclamer des comptes , ils sont dans le droit et ont surtout le devoir de le faire . 

On peut souhaiter aussi et avant les prochaines échéances municipales ,  que la cour des comptes se saisisse de ce dossier . 
Lire aussi sur le site de l'association "Mès et Vilaine"

1 commentaire:

P.Lavigne a dit…

Dans le dernier bulletin, la réponse de la majorité est: on va faire appliquer la loi, les installations mobiles ne pourront rester que 3 mois...Sans se rendre compte que s'ils avaient appliqué cette loi depuis leurs 25 ans de pouvoir, ce problème de caravaniers n'aurait jamais existé!!!