jeudi 15 septembre 2016

Ca se complique !

1commentaire
A la fin du dernier conseil municipal , le maire refusa de donner  la parole à D Boccarossa  qui voulait demander où en était le projet de cale et parking à Tréhiguier ...le maire considérait  que c'était hors sujet . Il décida que la parole ne serait plus donnée au public , à la fin des conseils .Sans doute , le maire est agacé par  ce citoyen qui aime faire ce que la plupart des administrés ne font jamais ; (se) poser des questions !

Un des 4 conseillers d'opposition , G le Maulf , est intervenu  pour s'en prendre à cet administré et lui reprocher son attitude offensive et le culpabiliser  en l'accusant d'être responsable de cette décision de supprimer les questions du public ! 
Une autre conseillère d'opposition ( celle qui ne dort pas)n'hésita pas à contredire son collègue en prenant la défense de D Boccarossa.

lire ce que dit D Boccarossa ICI

Déjà que les élus de l'opposition ne sont pas nombreux , on a compris , en dehors des  2 élus qui n'interviennent quasiment plus , qu'il y a, dorénavant , deux visions de l'opposition ; celle  d'une  élue qui s'investit réellement dans le débat municipal et  de ce fait ,respecte  celles/ceux qui l'ont élue et un individu qui ne pense qu'à devenir vizir à la place du vizir  quitte à instrumentaliser de façon  éhontée le délire d'un despote aux abois qui une fois de plus méprise le  droit à la parole  des citoyens . Lors de la prochaine échéance municipale ,  il y a un nom qui fera tache  ; G le Maulf, il me sera impossible  de voter pour la liste alternative si cet élu s'y trouve en position éligible !
Ras le bol des vizirs !  virons les !
Vizir vieux
Vizir veut !

1 commentaire:

P.Lavigne a dit…

Un vizir (future-ex) peut en gâcher un autre (ex-futur)