samedi 28 novembre 2015

interview (presque) imaginaire du conseiller municipal Pradel

-Bonjour , monsieur Pradel

- Ave !!!

- ?

- c'est bonjour , en latin ! j'adore le latin !

- passons...

- vous avez porté plainte contre le blog " penestinlittoral", pourquoi ?

-D'abord , c'est une plainte en diffamation . Puisqu'elle a été rejetée par le procureur , j'ai dû passer par le doyen des juges d'instruction pour obtenir ( sous caution) une instruction avec un juge . 
 Pendant la campagne électorale ( des municipales ndlr) , l'auteur du blog n'arrêtait pas de moquer ,d'attaquer dans des termes virulents , l'équipe du maire sortant dont je fais partie ... Des membres de l'équipe sont allé perturber les réunions publiques de la liste concurrente quant à leur positionnement sur les propos de ce blog . Utile, puisque les membres de l'opposition ont accepté de se démarquer de l'auteur de ce blog ( l'un des 4 élus a même reconnu par la suite que leur courte défaite était due selon lui , à l'action de ce blog ).
J'ajoute , que le jour du dépouillement , une nouvelle élue de l'opposition à qui nous nous plaignions du blog et de son auteur , nous lançait : "mais portez plainte contre lui si vous pensez qu'il vous injurie !" .Nous lui répondions " nous ne pouvons pas  , sauf si il proférait des  menaces de mort , ce serait  difficile de porter plainte" . 
Quelques temps plus tard , à la fin d'un bureau municipal, nous sommes allé la trouver , et lui avons dit que nous avions enfin trouvé  des éléments sans lui dire lesquels ....nous étions prudents , elle semblait l'estimer ....

- Mais quels étaient ces propos injurieux ?

- il m'a traité personnellement de "lascar" , ironiquement de "grand défenseur de l'intérêt général" etc ....le reste des critiques ciblaient la liste dans son ensemble .

- Et vous pensez que ces propos" attentent à votre honneur et à votre considération "?

- Bien sûr , je suis un honnête citoyen  , avocat de profession , je suis honorablement connu comme un  Penestinois  amoureux de sa commune dans laquelle je réside depuis des années . J'ai ma maison , une simple demeure au bord de la mer , ce qui n'est pas toujours agréable  les jours de tempête par exemple !
Je suis toujours aimable avec tous , le sentier côtier qui passe derrière ma propriété me permet de rencontrer beaucoup de monde , l'été , et même en hiver , les Penestinois aiment me croiser ....

- Mais ne pensez vous pas que la liberté d'expression est primordiale dans une démocratie ?

- Mais quelle liberté d'expression, des injures , des critiques , des moqueries , de l'irrévérence , vous appelez cela  de l'expression  correcte ? la liberté a ses limites , le respect des autres ( le mien en l'occurrence) est bien plus important . Non, il faut que la justice l'empêche d'écrire ce qu'il pense et surtout lui ordonne de ne plus moquer l'action de notre municipalité élue à la majorité absolue ; c'est cela , la démocratie , le respect des élus  , le contrôle de la critique .... La démocratie , c'est le "vivre ensemble "mais sans excès  de pensée , sinon , c'est la chienlit, l'anarchie ! vivre ensemble, penser la même chose  dans un même but rassembleur....voilà  l'avenir de" Penestin ensemble demain" !!

-Vous pensez le faire condamner ?

- Nous, pardon, je... compte m'y employer , je connais bien la procédure ,étant juriste , je sais comment influencer les juges . L'auteur du blog par contre n'y connaît rien, il a même été lâché par son avocat commis d'office  qui lui a dit craindre" un conflit d'intérêts" !!!  cela ne va pas être facile pour lui d'en   trouver un autre ! qu'un avocat du barreau d'Angers  veuille me contredire ......hihihi !!

- Pourquoi Angers ?

- je suis inscrit à ce  barreau et c'est là où j'ai saisi le doyen des juges d'instruction , ma plainte n'ayant pas été suivie d'effet , je vous l'ai déjà dit ..

- merci pour toutes vos précisions 

- Vale !!!! 
propriété de Pradel à la Pointe de Loscolo avec le sentier côtier , appelé à tort "route" ,qui passe derrière
VIN D'HONNEUR
VAIN DE RESPECTABILITE



1 commentaire:

hebergeur a dit…

la prescription de 3 mois a été interrompu valablement à plusieurs reprises ?