vendredi 18 septembre 2015

Personne ne me soumet !

Bientôt , je me retrouverai devant le tribunal correctionnel d'Angers( pourquoi Angers ? parce que certains qui décident de l'avenir de la commune de Penestin , n'y vivent pas !).
L'ordonnance de renvoi indique que  je suis mis en examen du chef de : diffamation envers particulier(s) par parole , écrit, image ou moyen de communication au public par voie électronique ( sic) 
Le 14 avril 2014 ( à la même période , le maire pondait un édito dans le bulletin municipal insistant par deux fois sur des propos diffamants ! tiens tiens .....), Pradel, conseiller municipal élu sur la liste du maire déposait une plainte avec constitution de partie civile devant le doyen des juges d'instruction d'Angers contre 3 articles de ce blog dans le cadre de la campagne électorale ....
Toujours plus loin dans l'ordonnance de renvoi , le pauvre monsieur Pradel , dans la plus pure mauvaise foi , affirme , je cite :" Il rappelait que l'ensemble des propos dénoncés avaient été diffusés dans une période antérieure à l'ouverture de la campagne électorale  et que les imputations visaient également sa vie privée et avaient été publiées dans des conditions ne permettant pas la réplique .

Je m'arrête un instant sur ces accusations : Monsieur Pradel  joue sur les termes " campagne électorale" , pour le grand public c'est la période qui s'entend dès que les listes sont composées et que le débat commence ....Pour un procédurier comme lui , il fait allusion à la campagne "officielle" sans ....le préciser ! 
"publiées dans des conditions ne permettant pas la réplique " Là le mensonge est sur le grand braquet !!!  je lui conseille de réviser ses jurisprudences en la matière , je n'en dirai pas plus .....

Plus loin  , on tombe dans la farce : il est indiqué que monsieur Pradel souhaitait voir identifier l'auteur de ces propos et "A cette fin , il révélait dans sa plainte avoir été témoin ( ben voyons , toujours le grand braquet) le jour de l'élection ,d'une altercation opposant  deux habitants ( l'un, l'agresseur,( pas moi , l'autre),  habité par la bêtise) de la commune dont Dominique BRUNETTI , au cours de laquelle ce dernier avait été insulté de "saloperie" ( je confirme , c'est totalement vrai) . Le lendemain , le dénommé "vertdo" avait fait état de cette insulte sur son blog .....

bref , pour m'accuser d'être un vilain "injurieur " , il démontre que je suis d'abord une victime d'injure d'un copain de son pote( le pote étant ce lâche premier édile qui se cache derrière son conseiller-complice pour faire condamner le "diffamateur" !)


Bon pour conclure, il faut savoir que dans ce genre de procédure , tout se joue à l'audience du tribunal ... Il n'y a pas d'instruction , c'est le seul cas dans lequel un juge d'instruction.....n'instruit pas ! 
Alors , le secret inhérent ...

Bon , ben , à bientôt !!

Aucun commentaire: