samedi 7 mars 2015

De l'art de s'enfoncer ...

Donc, la commune va en cassation pour tenter de rendre caduque les deux jugements annulant son PLU .
Cet acharnement procédurier comporte tout d'abord , un risque financier .En effet , un recours devant le conseil d'état exige le conseil d'un avocat dont le coût n'a rien à voir avec celui d'un avocat au tribunal administratif ou d'appel .
Ceci étant  dit , cela restera une goutte d'eau dans l'océan de fonds publics dépensés pour cette vaste opération de reconversion du camping-caravaning . 
Au delà du risque financier dont le maire se moque totalement , puisque ce n'est pas lui qui l'assume , se pose la question de son choix d'aller en cassation .
Que cherche-t-il ? à gagner du temps ? reculer pour mieux sauter ? ( le pourvoi n'est pas suspensif )
Il a sans doute peur de la réaction des caravaniers qui ont à maintes reprises permis d'abord son élection en 1995, par la suite, sa réélection .
Et la dernière fois , ses fesses ont chauffé !
Le jugement au conseil d'état , si il a lieu ( la procédure pourrait tout aussi bien s'arrêter  dès la commission d'accessibilité ) ne juge que sur la conformité des jugements au droit . Les zones de camping-caravaning sont-elles distantes ou non d'un village ou d'une agglomération .Est-ce que les juges ont bien apprécié la distance ?
Une autre question se pose : pourquoi le maire ne s'est-il fendu que d'une simple information lors d'un conseil municipal ordinaire ?
Après deux échecs cinglants , ne pouvait-il pas convoquer une séance extraordinaire qui aurait permis une discussion quant à la pertinence d'une procédure coûteuse ?
Les élus de l'opposition auraient eut la possibilité de s'exprimer , de donner leur avis , lequel d'ailleurs ? Ils sont bien silencieux depuis le 4 février ( sauf ... voir articles précédents) Se rappellent-ils qu'ils ont été élus pour contrer un édile qui confond depuis un certain nombre d'années la démocratie et la gestion personnelle du pouvoir ? Une gestion désastreuse comme le montre ce dossier calamiteux du camping-caravaning .Nous ne savons toujours pas le coût exact de cette opération , un coût de plusieurs millions d'€ sans nul doute .
En attendant, la fameuse ( fumeuse) réponse du maire à la question d'une élue de l'opposition( voir articles précédents )  traduit bien l'irresponsabilité , la collusion d'un édile et de ses laquais avec un groupe de pression extérieur à la commune . Le despotisme déguisé en démocratie .

Aucun commentaire: