mercredi 7 janvier 2015

la liberté d'expression massacrée ...



article réactualisé à 21:26 le 8 janvier 2015


Charb  , un des dessinateur-journalistes et directeur de publication assassinés le 7 janvier 2015
Le premier qui dit se trouve toujours sacrifié
D´abord on le tue
Puis on s´habitue
On lui coupe la langue on le dit fou à lier
facebook
Après sans problèmes                                  
Parle le deuxième
Le premier qui dit la vérité
Il doit être exécuté.

(extrait de "la vérité" de Guy Béart)

Par les armes , par les intimidations, par les procédures judiciaires , le catalogue des ennemis de la liberté d'expression est bien rempli . Que ce massacre face  réfléchir ( comme le disent des commentateurs dans l'article précédent) , aussi ici dans cette commune au delà d'une simple minute de silence. 


 ... Réfléchir à ce que nous pouvons répondre ; Sommes nous encore en démocratie? , avons nous encore le droit de rire , de moquer , de critiquer ? C'est  ce qui est interdit dans les dictatures , tout ce qui n'y existe pas ...

Aujourd'hui , ce sont les larmes ....
Mais demain, après-demain , au-delà d'une minute de silence , comment redynamiser le vivre ensemble ....avec le rire , la moquerie , la critique .... la vraie démocratie qui n'a jamais peur de la liberté d'expression . La liberté sans pression .....

Aucun commentaire: