jeudi 18 septembre 2014

A PROPOS DES "ESTRANGLEURS": UNE OPPORTUNE MISE AU POINT


Au cas o√Ļ certains ne s'en seraient pas tout √† fait aper√ßus, le titre publi√© avait indiscutablement un caract√®re pol√©mique et satirique. Certes la loi du genre veut que celui qui utilise la raillerie s'expose lui-m√™me √† la critique de la part de ses d√©tracteurs ou de ses "victimes". Mais cela ne veut pas dire pourtant que ce l√©gitime droit de r√©ponse du lecteur lui autorise le tir √† vue sur tout ce qui bouge. La critique doit demeurer mesur√©e, pertinente et loyale et notamment elle doit viser le texte tel qu'il est et non pas essayer de lui faire porter ou signifier ce qu'il ne dit pas.


Or la portée, tout comme la signification du pamphlet étaient parfaitement claires et en plus il se trouvait inséré juste après la dénonciation d'un pillage éhonté et bien connu, alors qu'il est évident que l'immense majorité des pêcheurs à pied de Pénestin ne s'adonnent pas à de tels excès. Le titre lui-même forgeait à cette fin un néologisme très spécifique qui ne s'en prend évidemment pas à une famille qui se livre au plaisir innocent de ponctuer de quelques prises sa balade iodée, en ramenant un bien modeste butin lorsque la mer remonte. Qui pouvait donc vouloir à tout prix pointer à partir de ce portrait de prédateurs avérés un simple pêcheur tout à la fois aussi amateur que respectueux de ce que la mer lui procure? Qui donc encore pouvait encore confondre ceux qui reviennent joyeux, porteurs allègres d'un ou deux seaux remplis avec effort avec ceux qui ploient sous la charge d'une ou plusieurs dizaines de kilos de coquillages, sans aucun lien avec les besoins d'une consommation individuelle raisonnable?


La cible était donc parfaitement cadrée et le premier commentaire indépendant posté l'a d'ailleurs parfaitement souligné, n'en déplaise à ceux qui se seraient quelque peu reconnus dans ces collectes quasi-professionnelles. Nul amalgame ne pouvait donc être tenté sérieusement ou de bonne foi entre ces pêcheurs à pied que nous sommes ou nous avons tous été et ces videurs de la mer qui profitent des inévitables lacunes de la surveillance maritime. C'est pourtant cet amalgame que certains - à l'indignation probablement aussi prompte que mal inspirée - ont bien tenté de fabriquer de toutes pièces, en prétendant voir dans la juste dénonciation d'un abus connu et caractérisé le procès insensé de toute la pêche à pied sur notre littoral.


Mais, on le sait et la dérive n'est pas nouvelle: lorsque le sage ( et pour éviter tout nouveau dérapage, précisons qu' il s'agit d'une expression connue et pas de l'auteur de cette mise au point! ) pointe la lune du doigt, il y en a toujours, dont le regard figé s'obstine sur le doigt, surtout s'ils croient pouvoir facilement reprocher au doigt ce dont ils ne pourraient pas accuser la lune...
¨++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Au conseil municipal cela donne √ß√†  ( cliquez)

Les propos du Conseiller et la r√©action  du maire ne ( les) valorisent pas  !!!  ( DB)


lundi 15 septembre 2014

monsieur P comme pathétique , créateur d'ambiance délétère ...

Le nouveau conseiller municipal Pradel , relookeur de repris de justesse , prend ses aises au sein du conseil municipal qu'il redessine comme une cour de justice dans laquelle il use de sa rh√©torique  par ailleurs sonnante et tr√©buchante ...

Ce monsieur   aboyeur z√©l√©  lors des r√©unions de campagne de l'√©quipe sortante  pour les municipales ,qui  s'en prenait d√©j√† √† mon blog dans un d√©lire verbal , m'associant aux d√©nonciateurs des juifs lors de l'occupation ( sic!) , s'en prend de nouveau √† la libert√© d'expression d'un blogueur loin d'√™tre anonyme( le mensonge devient calomnie) et s√Ľrement pas couch√© de sit√īt , citoyen lambda qui depuis de nombreuses ann√©es ne faisait que r√©agir  au  vide sid√©ral d'une opposition moribonde qui ne savait que se r√©veiller au gr√© d'une nouvelle "confrontation" √©lectorale .... Ces bisounours et leur nouveau chef qui lui, n'a d'autre envie  que d'√™tre   vizir √† la place du vizir,   ne pensent qu'√† remplacer des b√©nis oui oui aux ordres d'un chef  poly - mandat√© par le renfort d'un lobby ext√©rieur √† la commune .
Cet aboyeur professionnel donc, n'a pas trouv√© plus intelligent , et je l'en remercie  du coup , de me faire publicit√© aupr√®s de tous les conseillers municipaux ( y compris le groupe de "ceuxquineveulent surtoutpasdepol√©miquecarsinonongagneles√©lectionscequelonneveutsurtoutpas,ouf,onaperdu!!!)mais aussi √† tous les services municipaux, ceux de l'urbanisme , de la police , du patrimoine ( comme "les Hauts de Vilaine "!!)  et m√™me de la comptabilit√© ! ??
Quelle mouche a piqu√© ce pauvre monsieur ?  sait-il que la campagne pour les √©lections municipales est termin√©e ? que m√™me de justesse et avec des listes √©lectorales jamais nettoy√©es , son mentor a gagn√© ?
Sa vue imprenable ( et donc prise) sur l'océan , à Loscolo ,ne lui amène donc aucune sérénité ?
Mais monsieur, votre tenue extrêmement correcte lors de ce dernier conseil municipal , n'était pas exigée !
Si vous souhaitez me r√©pondre, monsieur l'aboyeur municipal , ne vous donnez pas la peine de m'envoyer un courrier en recommand√© pour exiger un droit de r√©ponse ,  en mati√®re de m√©dias , votre connaissance juridique est d'un bas niveau , la rh√©torique n'y pouvant rien . Quant √† l'√©criture de votre mail , √©vitez les fautes grammaticales ! c'est d'un bas niveau aussi ...


Dominique "anonyme" Brunetti . pour vous déplaire ...

samedi 13 septembre 2014

LES ESTRANGLEURS


Ils agitent fébrilement une courte pelle,
Tout en arborant fièrement de sinistres "marcels".

Un grand panier en fer, un vaste seau,
Et sur le chef,  d'incroyables oripeaux.

Ils vont de ce pas vider la  mer,
En faire d'un coup un vrai désert..

Coques, hu√ģtres, tourteaux, palourdes,
Rien n'√©chappe √† leurs  mains  avides et gourdes.

Fouillant  inlassablement  flaques et rochers,
Emplissant goul√Ľment brocs, sacs et paniers,

Ils rentrent enfin triomphalement au port,
Tout en ployant lourdement  sous  l'effort.

Ils ouvrent d'urgence le coffre  de leurs voitures
Et s'empressent d'y dresser l'autel de leurs bitures.

Avec leurs épouses toutes embottées,
Ils b√Ęfrent alors jusqu'√† la  rot√©e .

Dieu  que ces gens font  de fiers conqu√©rants,
Quand leurs hordes serr√©es envahissent l'estran…


       PENESTIN
  Les grandes mar√©es   

mercredi 10 septembre 2014

Le jour du pilleur , psaume 115

Aujourd'hui , le coefficient de mar√©e est de 115 , la gr√®ve est envahie par les nombreux p√™cheurs √† pieds ( moyenne d'√Ęge 70) ....Se soucient-ils des g√©n√©rations futures ? Que restera-t-il √† ces derni√®res surtout quand l'oc√©an (pollu√©) sera mont√© ?
Les pilleurs ne seront plus là ! Les camping-cars seront remplacés par des camping-bateaux ...


vendredi 5 septembre 2014

Pendant l'appel , les affaires continuent ....à bétonstin-les-campeurs

Kerpré travaux en cours

Non seulement on a cr√©√© des zones de caravaning pour les anciens possesseurs de terrains inconstructibles  mais en plus on cherche √† en attirer de nouveaux !
On vends donc , des terrains à
caravanes , dans un secteur qui n'avait que de vieilles caravanes ou cabanes délabrées (qui ont été refaites
il y a quelques ann√©es pour faire passer la pilule) en faisant tout d'abord des travaux d' assainissement en ab√ģmant les chemins creux -aux frais de qui, devinez?-, qui du coup sont pr√™ts √† devenir de belles routes goudronn√©es!
zone 1AUe à la sortie du bourg, vers Asserac
tout cela au milieu  de bois class√©s ou "d'√©l√©ments du paysage √† pr√©server."..Ces chemins ,eux, n'ont pas eu de chance !

Et bien s√Ľr tous ces travaux co√Ľteux ont d√©but√© apr√®s le jugement du tribunal administratif annulant toutes ces zones !( sur le site de M√®s et Vilaine, pour en savoir plus sur le jugement , cliquer sur "documents" puis sur "jugements")   nos champions de l'am√©nagement guid√©s par le vice-pr√©sident (rarement d'ailleurs le mot "vice" aura √©t√© mieux employ√©!) pour l'am√©nagement  √† Cap Atlantique , pensent sans doute qu'ils gagneront en appel ?

en-tête d'un courrier de menace à l'association de défense du littoral
" J'ai été élu par et pour mes seuls électeurs, peu importe qu'ils ne soient pas tous de ma commune , j'ai signé un contrat avec eux
article du télégramme 1999
. Je suis élu à la condition d'être à leur petit soin avec l'argent des autres électeurs ! ...et c'est tout !"




P Lavigne  et Dominique B