lundi 7 avril 2014

les corbeaux n'ont pas d'arêtes


L'éditorial (cliquer) de Celui-qui-a-des-visions-de-corbeaux-sur-le-littoral mérite un commentaire: passé de justesse avec 28 voix de majorité , dont celles de centaines de caravaniers, quelle légitimité réclame t'il? Les habitants de Pénestin n'en veulent plus, le comprendra t'il un jour? "Des attaques personnelles"? Eh bien oui, il y en a eu, puisque sa bande de béni-oui-oui ne savait que dire "amen"! "Diffamatoires"? Lui qui va au tribunal parce que l'homme qui a vu l'homme qui a vu celui qui a soit-disant "diffamé", pourquoi n'a t'il pas usé du budget de la commune pour attaquer "ses" corbeaux?
L'ambiance aurait été bien meilleure depuis longtemps, s'il accordait/avait accordé un droit d’expression dans le bulletin municipal aux conseillers d’opposition, même si la loi ne l'y oblige pas (encore)!
Pour disposer de panneaux d'affichage, des associations ont dû aller au tribunal, c'est cela sa conception de la démocratie, une communication à sens unique (sinon inique)?
Monsieur l'édile, ce sont des étrangers à la commune qui vous ont élus, gardez-le en mémoire! Qui, en tant que juste payeurs de taxes locales, n'ont pas le droit d'y faire voter leurs enfants, vous le saviez? Qu'attend d'ailleurs l'opposition sur ce point précis? 2 par parcelle, combien de pattes et d'oreilles?                      Aleajactaestdel'ouest

Aucun commentaire: