vendredi 21 février 2014

tu t'es vu quand t'abuses ?

(article mis à jour à 12 h08 le 22/02)
Les méthodes de monsieur B continuent . En temps que "chef"( en 2008, c'était le titre que lui donnait son second adjoint !)  , , monsieur B s'octroie , aux  dates les plus opportunes ( les deux vendredi avant le premier tour), la plus importante salle de la commune . 
La liste alternative de P ne peut donc se rabattre que dans une petite salle annexe ( à moins de choisir une date en semaine peu propice au déplacement  de ceux qui travaillent ).

"déontologie" ?
Qui ne connaît pas monsieur B et sa propension à prendre  les gens pour des imbéciles ? qui ne connaît pas son talent d'enfumeur ? 
 Donc celui-ci affirme qu'il y aurait un" risque..qui pourrait nuire à la  " déontologie"( sic) ( ou hic?) à octroyer une salle "municipale" à une association politique , c'est en substance ce qu'il dit dans un courrier envoyé à la tête de liste de l'opposition . IL ne pourrait y avoir une réunion d'un groupe "politique" dans une salle municipale ?, ah bon , c'est nouveau, ça vient de sortir ?  hic ?
extrait du courrier envoyé par le maire 

Nous aurons donc droit  aux réunions de campagne des deux listes aux mêmes jours mais à deux endroits différents . Réunion publique les vendredi 14 et 21 mars  
à la salle socio-culturelle ( près de la poste ) pour la liste alternative , pour celle du maire sortant, c'est à l'espace petit-breton . Toutes les deux à 20h30 . Pour celle au petit-breton , il y  aura un verre de l'amitié ( hic)

Cela dit , cela évitera peut-être les méthodes de B et de ses sbires qui consistent, comme en 2008 ,à venir perturber les réunions de ses opposants ? à moins qu'ils aient le don d'ubiquité …grâce au   verre de l'amitié?



un petit rappel de la législation pour notre enfumeur :


Des locaux communaux peuvent être utilisés par les associations, syndicats ou partis politiques qui en font la demande.
Le maire détermine les conditions dans lesquelles ces locaux peuvent être utilisés, compte tenu des nécessités de l'administration des propriétés communales, du fonctionnement des services et du maintien de l'ordre public.
Le conseil municipal fixe, en tant que de besoin, la contribution due à raison de cette utilisation."
.

Tenir une réunion publique clairement affichée en tant que telle n' apparaît pas particulièrement être un mélange des genres préjudiciable à qui que ce soit et en tout cas au moins aussi respectueuse des deniers publics que de profiter d'une cérémonie publique officielle de vœux pour annoncer une candidature à une élection municipale.!





Aucun commentaire: