dimanche 28 décembre 2014

le Bêtisier de l'année municipale à Penestin !

Le mail le plus grotesque:



mail du conseiller de la majorité , Michel Pradel
PLUS ...




L'aménagement le plus tarte:
sentier c√ītier rectiligne et perpendiculaire au trait de c√īte , site class√© de la mine d'or 

PLUS...




La décision la plus stupide:
délibération municipale du 20 oct 2014

PLUS... 
Le projet le plus ringard :
extrait d√©lib√©ration  12 d√©c 2014

PLUS...  


La  plus grosse gamelle :
 Il a manqu√© 28 voix pour que la d√©mocratie s'installe  √† Penestin ...une d√©mocratie r√©elle , participative , ambitieuse ... Une √©claircie est tout de m√™me apparue ...
 PLUS...

          
    

mardi 23 décembre 2014

Erreur

Compte rendu du dernier conseil municipal

Voici le compte rendu du dernier conseil municipal ( cliquez sur le lien ci-dessus). Dans un article que j'ai publi√© le mardi 15 d√©cembre, je critiquais la position des √©lus de Autre Regard quant √† la d√©lib√©ration sur le rond point de Barges . Je n'avais pas √† ce moment la retranscription ( qui est syst√©matiquement faite d√©sormais) des d√©bats  de ces d√©lib√©rations . Vous lirez donc que contrairement √† ce que je regrettais de leur positionnement , ils ont bien d√©fendu  , l'un, la concertation sur ce projet  , l'une des √©lues , le m√™me questionnement sur la d√©pense publique que pour le projet de Tr√©higuier ( voir article pr√©c√©dent ). Je leur demande de m'en excuser .

Une instruction judiciaire et son secret inh√©rent n'interdit pas pour autant la continuit√© du droit √† la libert√© d'expression .  Ce blog ne s'arr√™tera pas  sous la volont√©   de   tristes individus fortun√©s qui instrumentalisent le droit pour tenter de faire taire les petites voix .


vendredi 19 décembre 2014

Encalminé ?

Un projet co√Ľteux suppl√©mentaire, encore un !
Lors du dernier conseil municipal , une délibération concernait le projet d'une deuxième cale de mise à l'eau au port de Tréhiguier .
Un parking est pr√©vu . Mais il faut artificialiser un espace naturel √† proximit√© d'une zone  "natura 2000" ! Cette fois , le maire est prudent , il sait qu'il marche sur des oeufs ! il affirme qu'il demandera "des √©tudes compl√©mentaires, techniques, administratives, juridiques et environnementales" .
En attendant , il se réfugie derrière la décision du conseil portuaire ( dont il fait partie ainsi que certains de ses conseillers ). Prise à la quasi-unanimité , bref ,sans unanimité .
extrait du compte rendu du CM du 10 Juin 2013

Il est √† noter  le bon sens et ...le courage de voter "contre" , seule , dans cette ar√®ne Penestinoise, d'une des 4 √©lus de l'opposition ( B√©n√©dicte D)  en argumentant qu'avant d'engager de fortes sommes d'argent public , on pouvait d√©j√† faire le maximum pour r√©gler les conflits d'usage qui servent de pr√©texte √† ce projet .... Un appel √† un dialogue  toujours difficile √† Penestin .La d√©monstration qu'un vote "contre" peut aussi √™tre positif ....
Voici l'avant-projet
 

sant√© c√ītier !

Et c"est reparti comme il y a 10 ans ! une nouvelle tranche de "r√©habilitation " du sentier c√ītier ; 
Cette fois-ci , sans parkings ( dont l'un illégal,à "la source")) , sans blockhaus -toilettes( ces chef-d'oeuvres sans périls )
Encore un budget bien fourni . Espérons que cette fois-ci , les travaux iront jusqu'au bout !
Effectivement , en 2003 , le budget √©tait divis√© entre le poste "am√©nagements" et le poste " √©cologie" . Les 2 r√©unis, la somme atteignait  1, 2 millions d'€ tout de m√™me ! 
Quelques ann√©es plus tard, force fut de constater que certains travaux "√©cologiques" ne furent jamais accomplis : broyage des fourr√©s de prunellier pour faire rena√ģtre la lande  , enl√®vement des anciens mono fils  d√©limitant l'ancien trac√© du sentier c√ītier,  enl√®vement des plantes exog√®nes de la dune  du Lomer avec rechargement en sable , etc .....
sentier c√ītier ferm√© √† la mine d'or



le Lomer , la dune 3 ans après travaux de réhabilitation

"point de vue" au Lomer

feutres géo textiles le Loguy


O√Ļ donc √©taient  pass√©s les moyens budg√©tis√©s ?
Depuis, l'utilisation de g√©otextiles non biod√©gradables a d√©montr√© qu'ils se d√©litaient en pleine  nature, que les ganivelles cens√©es r√©guler le pi√©tinement et souvent ayant servi de combustibles aux feux joyeux d'√©t√© sur les   plages n'√©taient jamais remplac√©s ! quand enfin, il s'est agi de restaurer les parties ab√ģm√©es du sentier ( ces foutus g√©o-textiles) , rien ne fut mieux trouv√© que d'installer des platelages en bois mal pos√©s , certains pi√©tons ont d√Ľ le remarquer en chutant !
Cette fois-ci , pas de parkings ( pardon , "aire naturelle de stationnement "pr√©cisait  monsieur le Maire dans ses tracts qu'il distribuait lui-m√™me  √† l'√©poque , en pleine r√©union publique de l'association locale de l'environnement , faut dire que c'√©tait sa seule opposition ! ) , pas de toilettes sur-dimensionn√©es ! 
Comme le précédent , ce projet est décrit avec de belles cartes postales faisant bien rêver au développement durable du littoral ....
Une r√©union publique en aval aura lieu le 8 janvier , pourquoi faire ? ....semblant de prendre en compte l'avis de la seule population hivernale ? Le projet a √©t√© ficel√© au m√©pris des associations y compris celle de d√©fense de l'environnement et du littoral (sic!) 
pointe de Loscolo trac√© officiel du sentier c√ītier
Merci donc aux contribuables de la communaut√© de communes , pour le beau document cont√©  (et compt√©) sur le site de la commune . Circulez , apr√®s , tout sera √† revoir ! 

PS A propos de sentier c√ītier et de sa servitude , qu'en sera-t-il de la pointe de Loscolo et de son propri√©taire -conseiller municipal qui refuse la servitude de passage malgr√©  le document ci-joint du trac√© qui, suite √† enqu√™te publique , le fait passer devant sa propri√©t√© ?

vendredi 12 décembre 2014

De l'insoutenable légèreté d'un maire .....


Alors , le jugement est tombé ...
 Le Maire de la Faute/mer condamn√© √† 4 ans de prison ferme, son adjointe √† l'urbanisme 2 ans ferme , le fils de cette adjointe , agent immobilier et responsable de la digue de protection , 18 mois ferme ...

Comme le disait l'avocate des parties civiles , "
« Ce n'est pas le proc√®s de tous les maires de France (...) mais un proc√®s √† la fois exemplaire et unique en son genre, car des √©lus comme ceux qu'on a vus l√†-bas, heureusement il n'y en a pas beaucoup en France ».
Eh, ben , nous en avons un spécimen, ici , à Penestin .
 Suite, justement √† cette temp√™te Xinthia , ont √©t√© √©tablies des cartes de submersion marine . A Penestin , cette carte indique en al√©a fort , la parcelle ZX 58  o√Ļ a √©t√© construit l'ensemble des Hauts de Vilaine .Un ensemble √† moiti√© achev√© car la course de vitesse entreprise par le couple de promoteurs pour mettre les juges devant le fait accompli ne fut pas totalement gagn√©e .

Dans le nouveau PLU redessin√© suite √† son annulation partielle , annulation partielle qui censurait entre autre cette parcelle inondable sur laquelle se situe cet ensemble immobilier, le Maire de la commune tena absolument √† maintenir cette parcelle en zone constructible ! 
extrait carte de submersion marine avec les "Hauts de Vilaine " en gris
extrait PLU

La toute r√©cente modification du PLU n'ent√©rina toujours pas la d√©cision de justice quant √† l'ill√©galit√© manifeste d'un zonage de cette parcelle en zone constructible . Le maire consid√©rant que la commune estant en appel, il y avait encore un espoir de .....maintenir et finir la construction  des logements en zone inondable ...

toute ressemblance avec etc ............


mardi 9 décembre 2014

un Dimanche à la gendarmerie ....ça me dit !

 Article actualis√© le 11 d√©c 12h18...
Alors donc , ce blog g√™ne ... Monsieur le promoteur ( di√©sel, c'est donc √ßa le bel air ?)...  n'a pas aim√© √™tre critiqu√© ..."diffam√©" dit-il .Il a d√©cid√© de porter plainte ...
 Penestin sur b√©ton, Penestin et ses lotissements , ses AFUL,s( associations fonci√®res libres)  affluent  au gr√© d'une municipalit√© bien complaisante ...Aful,s o√Ļ l'on retrouve le plus souvent, d'ailleurs, ce dit-promoteur ! Des parcelles agricoles appartenant √† ce promoteur qui deviennent constructibles  ,est-ce interdit de le  r√©v√©ler ?Est-ce de la "diffamation" ? la v√©rit√© n'est-elle jamais bonne √† dire ? Nombre d'aff√Ľts malveillants pointent dans ma direction( c'est la 2√®me fois!)  La preuve aussi de l'utilit√© du blog, parce qu'on ne s'acharne pas sur ce qui ne d√©range pas( n'est-ce pas monsieur le conseiller ?)....
J'ai donc pass√© un bout de Dimanche √† la gendarmerie pour une audition  , puisque dans le cadre d'une enqu√™te, il est l√©gitime d'entendre les deux parties. Bien s√Ľr , il m'a √©t√© demand√© de produire des √©l√©ments justifiant la pr√©tendue "diffamation" . Ce que j'ai fait , puisque ces √©l√©ments existent !
Puisque cet article le  g√™nait , et surtout la phrase qui nomme son entreprise ,il pouvait d√©poser sa prose dans le cartouche "commentaire" s'il avait √† contredire  ...Mais qu'aurait -il pu dire ?

 " je n'ai aucuns terrains agricoles sur la commune ?""ils n'ont jamais  b√©n√©fici√© de la r√©vision du PLU pour devenir constructibles  ?"" Il est vrai que l'auteur du blog m'a contrari√© dans une op√©ration immobili√®re, un beau terrain agricole devenu constructible , malgr√© des avis n√©gatifs nombreux lors de l'enqu√™te publique " " mon permis d'am√©nagement √©tait accord√© ", "patatras, tout fut annul√© par la justice ! la loi emp√™che, sur le littoral, que les hameaux deviennent des villages puis des ....villes !"Ni monsieur le maire , ni moi-m√™me ne savions cela "...
 .Je suis un honn√™te citoyen ! je participe de l'avenir de Penestin , ensemble demain ".....
PS :  certains √©l√©ments troublants ne peuvent √™tre d√©voil√©s ici 

samedi 6 décembre 2014

Penestin , Pays ...sage ?


Arasement pour futur lotissement dit du YOKO
Vendredi 12 d√©cembre,  au bateau-livre au haut-Penestin , aura lieu une soir√©e vid√©o-d√©bat sur le th√®me de l'utilit√©  de la haie dans nos paysages .

arasement pour implantation de la zone de reconversion des caravaniers à BARGES
Un sujet parfaitement d'actualit√© √† Penestin !  En effet, beaucoup de haies , utiles pour le maintien de la biodiversit√© entre autre , sont irr√©m√©diablement supprim√©es par l'urbanisation intensive et le d√©veloppement exponentiel des lotissements . Le manque de volont√© politique de la municipalit√© de conserver intelligemment  son patrimoine v√©g√©tal n'en est que plus inqui√©tant .
Lors du dernier conseil municipal, il est à noter que ce manque de vigilance a été dénoncé par les élus de l'opposition . ..


Et si je plantais une haie ? le pari de l'arbre et de la haie avec patrick Vourron

Le Bateau- livre , le Haut-Penestin , vendredi 12 d√©cembre 20 h 
entrée libre .......


mercredi 3 décembre 2014

Serpent de mer ...

capture d'√©cran  Google maps
Lors du dernier conseil municipal, il a √©t√© question de nouveaux travaux de r√©habilitation et de mise en valeur de l'espace c√ītier  sur un  petit secteur entre le landrin et le marescl√© .
Une réunion publique sur ce sujet sera organisée dans le courant de ce mois . Une simple réunion de présentation car les travaux sont déjà actés pour débuter dès le mois de janvier !
Y-a t'-il eut en amont , une concertation avec des associations et notamment l'association de défense de l'environnement et du littoral locale ? Ben, non !!!
On espère que ces travaux seront plus réussis que ceux-là !


mercredi 5 novembre 2014

des exigences de la démocratie


Partout ailleurs, la plupart des collectivités publiques perçoivent l'intérêt d'une communication ouverte et attentive vis-à-vis de leurs citoyens et se rapprochent peu ou prou de l"open data" (accès libre et direct aux informations et données) pratiqué depuis longtemps par les démocraties évoluées. Mais sous l'impulsion vigoureuse de son Maire, Pénestin a décidé de ramer énergiquement à contre-courant en choisissant d'imposer à ses conseillers municipaux - et tout particulièrement à ceux de l'opposition - une politique très stricte de "closed data" (données verrouillées) qui frappe du sceau du "secret-défense" la moindre donnée sensible évoquée au sein de ce bourg du Morbihan, tant que le Maire ou sa majorité - ou exceptionnellement un tiers sachant ou bien introduit - n'ont pas décidé de la rendre publique.

Premi√®rement, en la forme, la r√©daction du texte de la modification impos√©e est d√©testable et l'on peut s'√©tonner qu'un conseil qui compte dans ses rangs un brillant avocat (qu'on a vu r√©cemment fort prompt √† manier l'ex√©g√®se, mais qui -c'est vrai- s'√©tait fait repr√©senter ce jour-l√† ), ait pu laisser passer une r√©daction si f√Ęcheusement rel√Ęch√©e: "Les √©lus du conseil municipal n'utilisent pas des renseignements obtenus dans l'exercice de leurs fonctions tant que ceux-ci ne sont pas publics ou port√©s √† l'ordre du jour du conseil municipal". D'abord, quant √† la pr√©cision et √† la simplicit√© des termes, les "√©lus du Conseil Municipal" sont dans la langue juridique ordinaire comme dans le parler commun tout simplement des "conseillers municipaux". Par ailleurs, sur le plan s√©mantique, le verbe "utiliser" est incontestablement mal venu, puisqu'en clair on demande tout simplement √† ces √©lus de ne tenir aucun compte de ce qu'ils savent, tant que l'information n'est pas rendue publique (et par qui?) ou qu'elle n'est pas port√©e √† l'ordre du jour du Conseil, ce qui est proprement absurde. En r√©alit√©, on rejoindra sans doute la volont√© passablement confuse de l'auteur en proposant plut√īt: "Les conseillers municipaux ne divulguent pas les (mieux que "des") renseignements obtenus dans l'exercice de leurs fonctions...".

Ensuite au fond et sur le plan politique, on peut avancer une première critique: cette exigence "muselière" revient plus précisément à imposer le silence aux conseillers - et tout particulièrement à ceux de l'opposition- non seulement sur ce qu'ils apprennent audit Conseil ou audit Bureau, mais encore et toujours dans l'exercice de leurs fonctions:

- sur ce qu'ils apprennent eux-mêmes, mais à l'extérieur dudit Conseil ou Bureau et de leur propre
initiative,

- ou sur ce que leurs électeurs ou des tiers leur révèlent directement,

toutes choses qu'ils n'ont pas nécessairement envie, avant d'en parler autour d'eux, de soumettre à l'examen préalable, critique et orienté de la majorité en place. En matière de liberté d'expression, on peut certes le déplorer, mais on a vu mieux ailleurs!

En outre et toujours au fond, il existe une seconde critique. En effet la d√©marche est d'autant plus regrettable qu'elle peut aboutir √† ce que des d√©lib√©rations prises en s√©ance publique du Conseil Municipal soient fond√©es pour tout ou partie et de mani√®re souterraine sur des informations soigneusement cadenass√©es, demeur√©es confidentielles et comme telles exclues du d√©bat public ou encore sur des √©l√©ments d√©terminants n'apparaissant pas clairement dans l'ordre du jour, mais opportun√©ment r√©v√©l√©s in extremis √† un moment o√Ļ leur discussion s√©rieuse n'est plus possible. Par ailleurs, comment emp√™cher les mauvais esprits - et Dieu sait s'il y en a √† P√©nestin ! - de penser que ce qu'on tient tellement √† cacher ne doit pas √™tre avouable, ce qui pique in√©vitablement la curiosit√© de tous, alors qu'une communication ouverte et sereine aurait probablement r√©v√©l√© la plupart du temps une information banale et d√©nu√©e d'int√©r√™t pol√©mique?
Sur le plan juridictionnel enfin et au Pouliguen, autre commune récalcitrante, le juge administratif a retenu la première critique de fond en indiquant qu'il doutait fortement qu'un règlement intérieur émanant d'une majorité puisse légalement aboutir à priver de ses droits d'expression la minorité municipale. Certes il ne s'agit encore que d'une décision en référé, mais bien qu'elle semble dans un premier temps et sans doute sous la pression avoir adopté la modification, l'opposition de Pénestin, qui se trouve probablement là à un tournant de son mandat, aurait probablement intérêt à se ressaisir et à se faire respecter. C'est ainsi qu'en suivant l'exemple du Pouliguen, beaucoup de ses électeurs attendent sans doute qu'elle demande expressément au Maire s'il préfère soit "spontanément" faire expurger le règlement intérieur de la modification litigieuse, soit au contraire en la maintenant, assumer le risque d'un recours qui réglera définitivement la question.

Donc, par quelque bout qu'on le prenne et non seulement aux yeux du juge des référés, mais aussi à ceux de tout électeur sensé, le nouveau règlement intérieur pénestinois semble difficilement compatible avec les garanties minimales d'un dialogue local démocratique et loyal. Car celui-ci doit normalement se dérouler dans une parfaite clarté, au su de tous et en préservant scrupuleusement les droits de l'opposition, qui représente quand même - la majorité l'aurait-elle si vite oublié? - près de 48% des électeurs votants de la Commune, campeurs-caravaniers inclus.

EPSILON

lundi 20 octobre 2014

Comme de bien entendu

La commissaire- enqu√™teuse pour la modification du PLU ( plan local d'urbanisme) a rendu son rapport . Ses r√©ponses n'ont √©t√© la plupart du temps que  des "hors sujets". En effet , cette enqu√™te ne devait pas remettre en cause l'√©conomie g√©n√©rale du PLU . Donc toutes remarques mettant en cause les zonages du PLU ne pouvaient qu'√™tre rejet√©es .

Une r√©serve est obligatoire , ouf , il y en a une tout de m√™me ! il s'agit de contrer la volont√© municipale d'autoriser des voies nouvelles  dans les zones humides !!! La commissaire-enqu√™teuse ne pouvait laisser passer cette stupidit√© !

Quant √† la remarque consid√©rant que les  zones de camping-caravaning , annul√©es, ne devaient pas faire l'objet de modifications,  la commissaire zappe .... comme l'avaient fait d√©j√† les juges du tribunal administratif lors du premier jugement annulant le PLU .....la patate est vraiment trop chaude !
Pour lire le rapport cliquez  ICI

jeudi 9 octobre 2014

l'espoir est-il permis ? tous les permis ont de l'espoir !

Quand on voit les travaux gigantesques se d√©rouler  en ce moment  dans la zone artisanale du Closo et ceux √† proximit√© , du lotissement lui-m√™me gigantesque du Yoko , peut-on penser que Penestin avance vers un avenir soutenable ?
Après un début de quatrième mandat du maire JC Baudrais , la commune s'enfonce dans la dette , pas seulement la dette financière , mais la dette envers les générations futures .
En effet,  l'urbanisation intensive , mod√®le choisi par une municipalit√© client√©liste , ringarde et sans perspective , semble √™tre dans la continuit√© du vieux paradigme qui veut nous faire croire que cro√ģtre sans fin est une vertu , que plus on urbanise , plus le bonheur est dans le pr√©.....carr√© des profiteurs , des margoulins , des "ceuxquiontdelachancedebienh√©riterenfoncier"...
Ainsi va Penestin , c'est son destin ?
Rien de cette logique ne changera pendant près de six années encore , avant qu'une nouvelle équipe avec un nouveau maire (ou une ?) ne tentera de changer la donne .
Dans cette attente , seuls ceux qui s'en sont donn√© les moyens pourront freiner  la gabegie d'espace foncier , d'artificialisation d'espaces encore naturels .Le reste n'est que de la litt√©rature .
Bient√īt , nous conna√ģtrons le r√©sultat  du jugement en appel sur le PLU de Penestin . Bient√īt , nous saurons si l'incomp√©tence trop durable d'un g√Ęteux hargneux entour√© d' hargneux  g√Ęt√©s aura comme cons√©quence de red√©finir √† grand frais , l'avenir soutenable de la commune .

lundi 6 octobre 2014

A .....venir ?

 ( article d√©nonc√© par le maire et servant de pr√©texte √† d√©cision ill√©gale)
Le r√©sultat d'une  √©tude sur le r√© am√©nagement global du bourg a eu lieu il y a un an . Depuis, pas beaucoup de publicit√© pour ce projet !
documents  SLC Conseil
Un projet assez important ...Il y est question de r√© am√©nagement de voirie , de densification gr√Ęce √† de nouvelles venelles , ouvrant les espaces vierges √† l'int√©rieur du bourg √† la construction de nouveaux logements .                    
documents   SLC Conseil
On y retrouve le projet du Toulprix sur dimensionné dont j'ai déjà parlé même si 2 des 3 secteurs sont provisoirement gelés !

documents Conseil
Le projet ( car il ne s'agit que d'un projet!, rien de d√©finitif encore ) a quelques bons points comme l' am√©nagement de quelques placettes comme devant l'√©glise par exemple ; Mais il y a des points noirs  comme ce mauvais choix d'√©largir le haut de la rue du Calvaire pour la mettre en double-sens !! ou cr√©er une voie pour relier l'avenue de Toulprix et son grossier projet immobilier , √† la rue du Calvaire puis au passage du grand clos ....Toujours privil√©gier l'usage de la voiture et cantonner les pi√©tons √† des trottoirs non prot√©g√©s ? le centre pi√©tonnier , ce n'est  pas demain la veille !
On y apprend qu'il est convenu de  concentrer les commerces dans le coeur du bourg en liaison avec la "locomotive" qu'est le supermarch√© √† l'entr√©e du bourg  et d'interdire les commerces dans la zone artisanale , mais alors , pourquoi avoir cr√©√© justement dans cette fameuse zone, des locaux commerciaux afin d'y accueillir notamment le PMU  d√©plac√© de la rue du calvaire  ? les projets avancent dans l'ombre .....et le march√© ? toujours devant l'√©glise ?ou rel√©gu√© sur le parking de la verrue "oc√©an" ? √† propos de verrue , vont la repeindre , celle des hauts de Vilaine avec des plantes au pied de sa fa√ßade ?

Et le cimetière carrossable? les morts vont apprécier le non-repos éternel...
En attendant, sans concertation du public....rien ne peut être légitime .....
A vos commentaires !

jeudi 18 septembre 2014

A PROPOS DES "ESTRANGLEURS": UNE OPPORTUNE MISE AU POINT


Au cas o√Ļ certains ne s'en seraient pas tout √† fait aper√ßus, le titre publi√© avait indiscutablement un caract√®re pol√©mique et satirique. Certes la loi du genre veut que celui qui utilise la raillerie s'expose lui-m√™me √† la critique de la part de ses d√©tracteurs ou de ses "victimes". Mais cela ne veut pas dire pourtant que ce l√©gitime droit de r√©ponse du lecteur lui autorise le tir √† vue sur tout ce qui bouge. La critique doit demeurer mesur√©e, pertinente et loyale et notamment elle doit viser le texte tel qu'il est et non pas essayer de lui faire porter ou signifier ce qu'il ne dit pas.


Or la portée, tout comme la signification du pamphlet étaient parfaitement claires et en plus il se trouvait inséré juste après la dénonciation d'un pillage éhonté et bien connu, alors qu'il est évident que l'immense majorité des pêcheurs à pied de Pénestin ne s'adonnent pas à de tels excès. Le titre lui-même forgeait à cette fin un néologisme très spécifique qui ne s'en prend évidemment pas à une famille qui se livre au plaisir innocent de ponctuer de quelques prises sa balade iodée, en ramenant un bien modeste butin lorsque la mer remonte. Qui pouvait donc vouloir à tout prix pointer à partir de ce portrait de prédateurs avérés un simple pêcheur tout à la fois aussi amateur que respectueux de ce que la mer lui procure? Qui donc encore pouvait encore confondre ceux qui reviennent joyeux, porteurs allègres d'un ou deux seaux remplis avec effort avec ceux qui ploient sous la charge d'une ou plusieurs dizaines de kilos de coquillages, sans aucun lien avec les besoins d'une consommation individuelle raisonnable?


La cible était donc parfaitement cadrée et le premier commentaire indépendant posté l'a d'ailleurs parfaitement souligné, n'en déplaise à ceux qui se seraient quelque peu reconnus dans ces collectes quasi-professionnelles. Nul amalgame ne pouvait donc être tenté sérieusement ou de bonne foi entre ces pêcheurs à pied que nous sommes ou nous avons tous été et ces videurs de la mer qui profitent des inévitables lacunes de la surveillance maritime. C'est pourtant cet amalgame que certains - à l'indignation probablement aussi prompte que mal inspirée - ont bien tenté de fabriquer de toutes pièces, en prétendant voir dans la juste dénonciation d'un abus connu et caractérisé le procès insensé de toute la pêche à pied sur notre littoral.


Mais, on le sait et la dérive n'est pas nouvelle: lorsque le sage ( et pour éviter tout nouveau dérapage, précisons qu' il s'agit d'une expression connue et pas de l'auteur de cette mise au point! ) pointe la lune du doigt, il y en a toujours, dont le regard figé s'obstine sur le doigt, surtout s'ils croient pouvoir facilement reprocher au doigt ce dont ils ne pourraient pas accuser la lune...
¨++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Au conseil municipal cela donne √ß√†  ( cliquez)

Les propos du Conseiller et la r√©action  du maire ne ( les) valorisent pas  !!!  ( DB)


lundi 15 septembre 2014

monsieur P comme pathétique , créateur d'ambiance délétère ...

Le nouveau conseiller municipal Pradel , relookeur de repris de justesse , prend ses aises au sein du conseil municipal qu'il redessine comme une cour de justice dans laquelle il use de sa rh√©torique  par ailleurs sonnante et tr√©buchante ...

Ce monsieur   aboyeur z√©l√©  lors des r√©unions de campagne de l'√©quipe sortante  pour les municipales ,qui  s'en prenait d√©j√† √† mon blog dans un d√©lire verbal , m'associant aux d√©nonciateurs des juifs lors de l'occupation ( sic!) , s'en prend de nouveau √† la libert√© d'expression d'un blogueur loin d'√™tre anonyme( le mensonge devient calomnie) et s√Ľrement pas couch√© de sit√īt , citoyen lambda qui depuis de nombreuses ann√©es ne faisait que r√©agir  au  vide sid√©ral d'une opposition moribonde qui ne savait que se r√©veiller au gr√© d'une nouvelle "confrontation" √©lectorale .... Ces bisounours et leur nouveau chef qui lui, n'a d'autre envie  que d'√™tre   vizir √† la place du vizir,   ne pensent qu'√† remplacer des b√©nis oui oui aux ordres d'un chef  poly - mandat√© par le renfort d'un lobby ext√©rieur √† la commune .
Cet aboyeur professionnel donc, n'a pas trouv√© plus intelligent , et je l'en remercie  du coup , de me faire publicit√© aupr√®s de tous les conseillers municipaux ( y compris le groupe de "ceuxquineveulent surtoutpasdepol√©miquecarsinonongagneles√©lectionscequelonneveutsurtoutpas,ouf,onaperdu!!!)mais aussi √† tous les services municipaux, ceux de l'urbanisme , de la police , du patrimoine ( comme "les Hauts de Vilaine "!!)  et m√™me de la comptabilit√© ! ??
Quelle mouche a piqu√© ce pauvre monsieur ?  sait-il que la campagne pour les √©lections municipales est termin√©e ? que m√™me de justesse et avec des listes √©lectorales jamais nettoy√©es , son mentor a gagn√© ?
Sa vue imprenable ( et donc prise) sur l'océan , à Loscolo ,ne lui amène donc aucune sérénité ?
Mais monsieur, votre tenue extrêmement correcte lors de ce dernier conseil municipal , n'était pas exigée !
Si vous souhaitez me r√©pondre, monsieur l'aboyeur municipal , ne vous donnez pas la peine de m'envoyer un courrier en recommand√© pour exiger un droit de r√©ponse ,  en mati√®re de m√©dias , votre connaissance juridique est d'un bas niveau , la rh√©torique n'y pouvant rien . Quant √† l'√©criture de votre mail , √©vitez les fautes grammaticales ! c'est d'un bas niveau aussi ...


Dominique "anonyme" Brunetti . pour vous déplaire ...

samedi 13 septembre 2014

LES ESTRANGLEURS


Ils agitent fébrilement une courte pelle,
Tout en arborant fièrement de sinistres "marcels".

Un grand panier en fer, un vaste seau,
Et sur le chef,  d'incroyables oripeaux.

Ils vont de ce pas vider la  mer,
En faire d'un coup un vrai désert..

Coques, hu√ģtres, tourteaux, palourdes,
Rien n'√©chappe √† leurs  mains  avides et gourdes.

Fouillant  inlassablement  flaques et rochers,
Emplissant goul√Ľment brocs, sacs et paniers,

Ils rentrent enfin triomphalement au port,
Tout en ployant lourdement  sous  l'effort.

Ils ouvrent d'urgence le coffre  de leurs voitures
Et s'empressent d'y dresser l'autel de leurs bitures.

Avec leurs épouses toutes embottées,
Ils b√Ęfrent alors jusqu'√† la  rot√©e .

Dieu  que ces gens font  de fiers conqu√©rants,
Quand leurs hordes serr√©es envahissent l'estran…


       PENESTIN
  Les grandes mar√©es   

mercredi 10 septembre 2014

Le jour du pilleur , psaume 115

Aujourd'hui , le coefficient de mar√©e est de 115 , la gr√®ve est envahie par les nombreux p√™cheurs √† pieds ( moyenne d'√Ęge 70) ....Se soucient-ils des g√©n√©rations futures ? Que restera-t-il √† ces derni√®res surtout quand l'oc√©an (pollu√©) sera mont√© ?
Les pilleurs ne seront plus là ! Les camping-cars seront remplacés par des camping-bateaux ...


vendredi 5 septembre 2014

Pendant l'appel , les affaires continuent ....à bétonstin-les-campeurs

Kerpré travaux en cours

Non seulement on a cr√©√© des zones de caravaning pour les anciens possesseurs de terrains inconstructibles  mais en plus on cherche √† en attirer de nouveaux !
On vends donc , des terrains à
caravanes , dans un secteur qui n'avait que de vieilles caravanes ou cabanes délabrées (qui ont été refaites
il y a quelques ann√©es pour faire passer la pilule) en faisant tout d'abord des travaux d' assainissement en ab√ģmant les chemins creux -aux frais de qui, devinez?-, qui du coup sont pr√™ts √† devenir de belles routes goudronn√©es!
zone 1AUe à la sortie du bourg, vers Asserac
tout cela au milieu  de bois class√©s ou "d'√©l√©ments du paysage √† pr√©server."..Ces chemins ,eux, n'ont pas eu de chance !

Et bien s√Ľr tous ces travaux co√Ľteux ont d√©but√© apr√®s le jugement du tribunal administratif annulant toutes ces zones !( sur le site de M√®s et Vilaine, pour en savoir plus sur le jugement , cliquer sur "documents" puis sur "jugements")   nos champions de l'am√©nagement guid√©s par le vice-pr√©sident (rarement d'ailleurs le mot "vice" aura √©t√© mieux employ√©!) pour l'am√©nagement  √† Cap Atlantique , pensent sans doute qu'ils gagneront en appel ?

en-tête d'un courrier de menace à l'association de défense du littoral
" J'ai été élu par et pour mes seuls électeurs, peu importe qu'ils ne soient pas tous de ma commune , j'ai signé un contrat avec eux
article du télégramme 1999
. Je suis élu à la condition d'être à leur petit soin avec l'argent des autres électeurs ! ...et c'est tout !"




P Lavigne  et Dominique B

vendredi 29 ao√Ľt 2014

RAPPEL

Une enqu√™te publique sur la modification du PLU a lieu √† la mairie de P√©nestin du 18 ao√Ľt au 18 septembre 2014       
C'est une √©tape obligatoire pour informer le public et recueillir √©ventuellement ses critiques et ses contre-propositions .   

Ce f√Ľt le cas pour le PLU de P√©nestin, o√Ļ beaucoup de d√©positions √©manaient de propri√©taires, demandes individuelles donc. Mais il y avait eu aussi des demandes de groupement d'int√©r√™t comme les caravaniers et leur association ou d'autres associations comme M√®s et Vilaine dans un souci d'int√©r√™t g√©n√©ral. Ces derni√®res demandes n'avaient pas √©t√© prises en compte lors de l'enqu√™te. Par la suite, M√®s et Vilaine a fait un recours en justice √† propos des m√™mes probl√©matiques qui avaient √©t√© soulev√©es lors de l'enqu√™te publique.Le PLU avait √©t√© annul√© dans sa totalit√© par la justice administrative et principalement sur les zonages critiqu√©s par M√®s et Vilaine! Rappelons qu'il y a eu annulation car ces zonages n'√©tait pas conformes √† la l√©gislation Fran√ßaise.Ce qui montre qu'une enqu√™te publique reste avant tout la vitrine d'un projet o√Ļ il n'est pas possible de remettre trop en question les choix fig√©s de l'autorit√©. Le commissaire enqu√™teur √©met un avis qu'il soumet √† l'autorit√© mais la d√©cision finale appartient √† cette autorit√© qui peut passer outre  sauf pour les r√©serves qui sont obligatoires ! S'il y a recours dans les 2 mois qui suivent la fin de l'enqu√™te, le tribunal administratif peut utiliser les conclusions du commissaire enqu√™teur.

Cette fois, il s'agit    d'une modification qui ne touche pas √† l'√©conomie g√©n√©rale du PLU . Serait-ce donc moins attirant pour le public ?
Les dossiers soumis √† avis du public et du Commissaire     enqu√™teur sont  souvent tr√®s techniques, difficiles √† comprendre .
La population ne conna√ģt pas bien la proc√©dure de cette enqu√™te et peut craindre l√©gitimement d'√™tre mal ou peu √©cout√©e .
Certes, le commissaire enqu√™teur peut recevoir toute personne qui le demande mais      le constat est souvent qu’une tr√®s faible part de la population participe aux     enqu√™tes publiques.         
L√† est la limite de cette consultation , c'est pourquoi, il faut aller voir les associations locales, et aussi le groupe des √©lus d'opposition, ils ont √©t√© √©lus pour √ßa !!! 


Bénédicte et Dominique




  

De la suite dans les idées ( bis)


Ici aussi, la commune a fait le choix de contourner une décision de justice ! cette zone AU ( zone à urbaniser) épouse aux trois-quarts l'ex zone AU 11 du PLU annulé en 2009 . Là encore, à l'occasion de l'enquête publique sur la modification du PLU , il est possible de remettre en cause le projet .Le secteur 2 n'est pas encore aménagé .
L'enqu√™te publique  expire le 18 septembre . Qu'en pense le groupe d'opposition " Dialogue et Action" ?  Qui ne dit rien , consent .
en hachur√© rouge, les zones annul√©es d√©finitivement , en entour√© violet, la nouvelle zone 


mercredi 27 ao√Ľt 2014

De la suite dans les (mauvaises) idées

Toujours dans le cadre de la modification du PLU ( plan local d'urbanisme) , ici, √† Tr√©higuier, les mauvais choix continuent ! apr√®s avoir contourn√© une d√©cision de justice , la commune maintient son projet d'urbanisation intensive et maintient cet am√©nagement( √† la limite de la d√©bilit√©) qui consiste √† retracer  la route d'acc√®s de fa√ßon rectiligne , afin sans doute de privil√©gier la vitesse des v√©hicules !
L'enquête publique est l'occasion de remettre en cause ce choix .
Rappel : l'enqu√™te publique a lieu depuis le 18 ao√Ľt jusqu'au 18 septembre .....

Celui qui ne dit mot, consent ...

lundi 25 ao√Ľt 2014

Il pleut ..

... des projets insens√©s √† Penestin, comme celui-ci  .... 95 lots
projet du Toulprix
!  et une aire de stationnement en moins, en plus !! le stationnement autour du bourg n'est pas un probl√®me !   Par contre, il y a une telle crise du logement dans cette commune ! 

la zone 14 AU avait été annulée . La nouvelle zone 2 AU épouse exactement l'ex zone 14 AU a nord censurée
Ou celui-ci , √©pousant au trac√© pr√®s , une zone annul√©e par le jugement d√©finitif de 2009  contre le  PLU( plan local d'urbanisme ) de 2006 ! 
en continuit√© d'un ....lieu-dit !!! 


Rappel; l' enquête publique sur la modification du PLU est l'occasion de dénoncer ces projets déraisonnables ...

samedi 23 ao√Ľt 2014

Béton sur mer

L'enqu√™te publique qui a d√©but√© Lundi 18 Ao√Ľt porte aussi sur la modification du SDAP ( sch√©ma directeur d'assainissement des eaux pluviales ) .
La carte du sch√©ma qui est propos√© au sujet du taux d'imperm√©abilisation pour chaque zone du PLU fait appara√ģtre pour certaines zones , des taux inou√Įs !par exemple , pour les zones  portuaires ( Uap) ou les zones aquacoles sur le domaine public maritime ou fluvial (Ao) est pr√©vu un taux de ....100% ! hallucinant . Pour les zones AU ( urbanisation future , le taux est laiss√© libre de choix( donc jusqu'√† 100% l√† aussi  !!?) Cette carte montre aussi l'absurdit√© des cons√©quences des zonages du PLU . Ainsi, dans certains hameaux , deux zonages diff√©rents du PLU ont pour cons√©quence .....deux taux d'imperm√©abilisation ! du grand n'importe quoi ! 
carte de synthèse du SDAP

jeudi 21 ao√Ľt 2014

bourg...del

Les photos parlent d'elles m√™mes ! A force de supprimer les stationnements autour du bourg, faire des am√©nagements incoh√©rents ( comme celui du bd de l'oc√©an ) faire en sorte que le bourg devienne un noeud routier , traiter  les cyclistes et les pi√©tons comme  des citoyens de seconde zone , on ne r√©sout rien ....on accumule !
aire de stationnement du Toulprix  ni optimis√©e ni fl√©ch√©e !

"zone de rencontre" limitée à 20km/h ????
rue aménagée très récemment avec trottoirs flambants neufs pour les.....voitures !!

lundi 11 ao√Ľt 2014

un chemin écorché

Le chemin dit du Parouget relie l'ouest du bourg et le hameau de Tr√©gorvel . Victime de plusieurs d√©g√Ęts collat√©raux de l'urbanisation intensive qui pr√©domine √† P√©nestin , cet antique chemin de brouette et sa vo√Ľte v√©g√©tale a su conserver  la majeure partie de son lin√©aire . Lors de la modification du PLU ( plan local d'urbanisme ) de 2006 , j'avais obtenu une r√©serve ( obligatoire) pour le classement du chemin afin d'√©viter d'autres destructions de haies ou de talus qui le bordent . Mais le PLU ayant √©t√© annul√© en totalit√© en 2009 , la r√©serve tomba aux oubliettes !
lettre de l'adjoint à l'urbanisme et au développement durable de ....quoi ?
Quand le PLU f√Ľt retravaill√© , j'avais demand√© √† l'adjoint √† l'urbanisme et au d√©veloppement durable ( sic) de remettre ce chemin sous la protection d'un classement arguant du fait que parall√®le √† la route du moulin, il offrait une possibilit√© de liaison douce . L'adjoint en question qui l'est encore  , m'affirmait , suite √† ma remarque quant √† la disparition du classement ; que cette derni√®re sera prise en compte et √©tudi√©e au moment ad hoc . Aujourd'hui, en 2014 , le chemin ne b√©n√©ficie d'aucune protection!  
cliquer sur les documents pour les zoomer 

capture d'écran du site Géoportail

mardi 5 ao√Ľt 2014

Site cassé

Actualis√© le 17Ao√Ľt Sur le site class√© de la mine d'or , depuis de nombreuses ann√©es , des parcelles de caravaniers tr√īnaient en haut de la falaise dans la bande des 100 m√®tres ...
Suite √† l'√©rosion continue de la falaise , la municipalit√© Penestinoise et la communaut√© de commune Cap Atlantique ont d√©cid√© de reculer le chemin c√ītier . La loi de 1976 sur la servitude de passage du sentier c√ītier impose une bande de 3 m√®tres partout o√Ļ cela est possible .
Ici , √† la mine d'or, deux caravaniers ont refus√© le passage . Ils avaient refus√© la proposition d'√©change de parcelles et de rejoindre les zones de repli pour caravaniers . 
Certains cas techniques( constructions trop proches du trait de c√īte par exemple)  peuvent aboutir √† des d√©tournements partiels du sentier c√ītier. Mais dans ce cas pr√©cis , c'est du grand n'importe quoi !
Les photos le montrent clairement . le sentier est d√©tourn√© autour de terrains ......vierges ! Un site class√© se retrouve pourvu , particularit√© locale , d'un sentier rectiligne et perpendiculaire au rivage (la commune est propri√©taire du terrain  , elle pouvait donc le faire moins rectiligne, non?mais la parcelle de la commune est pr√©vue en Nst , c-a-d stationnement naturel  , condition pour des zone nds( espaces remarquables) )!! que c'est beau dans un site class√© !!( manque plus qu'√†  agr√©menter ce nouveau trac√©  d'un joli panneau , comme celui-ci !!)
 vu de la partie du sentier  restant parall√®le au rivage , on a une belle perspective sur les constructions ill√©galement construites et jamais d√©molies , prescription oblige ! La DDTM veut bien s'occuper des probl√®mes de sentier c√ītier √† P√©nestin mais √† condition de traiter tout le lin√©aire c√ītier de la commune. 
 Mais le chef du village doit demander !!! Quand on le conna√ģt ... Du boulot en perspective dans cette commune adepte des passe droits et du client√©lisme ! une commune g√©r√©e par une √©quipe √©lue gr√Ęce √† l'appui  d'un nombre important de  .....caravaniers-√©lecteurs !! 

  (cliquer sur les photos pour les zoomer)
sentier perpendiculaire avec constructions illégales au bout

début de la bifurcation!
le terrain communal avec le sentier rectiligne ( en rose)

parcelles des caravaniers récalcitrants avec le sentier nouveau à gauche

le sentier perpendiculaire à la falaise