lundi 22 avril 2013

la queue entre les jambes

Suite à l'annulation partielle de son PLU 2 ( plan local d'urbanisme ) , faisant suite à l'annulation totale  de son PLU 1 ,  notre édile se contente de renvoyer ses administrés à la lecture du jugement ( et comme je le prévoyais, insister sur le caractère "partiel" du jugement ). Interrogé par le quotidien Ouest-france, il se réfugie dans un simple communiqué . Et comme le précise le journaliste , notre maire se dérobe  quant à la suite à donner .

Que dira -t-il  aux  caravaniers qui ont contribué largement à son élection depuis 1995 ? Comment justifiera-t-il   que leurs installations futures sont devenues bien juridiquement instables  ? leur affirmera-t-il qu'il est  "responsable mais pas coupable " ? vertdo

De penestinlittoral


Aucun commentaire: