jeudi 31 janvier 2013

sans gêne


Ce bois de saules , à quelques dizaines de mètres du sentier côtier au Lomer, qui masque opportunément l'urbanisation diffuse derrière , a curieusement été  coupé en hauteur devant cette propriété et uniquement celle-là . Coïncidence , lors de l'élaboration du plan d'urbanisme ( PLU) , le maire avait catégoriquement rejeté la proposition de l'association locale de défense de l'environnement  de classer ce bois  ! vertdo

cliquer sur la photo pour zoomer

Aucun commentaire: