lundi 28 mai 2012

Le maire, sa loi , son stationnement .....

J'ai pu me procurer ce tract qui circule anonymement et fait appara√ģtre un grief  relatif √† la politique municipale  de stationnement  sur les  plages de Penestin √† mar√©e basse(DPM, domaine public maritime).  La photo, prise sans doute par l'auteur de cette pique contre le maire , ne pr√©cise pas l'horaire . Mais "l'ap√©ro "semble plausible vu la proximit√© du stationnement avec le bistrot local . En tout √©tat de cause , notre √©dile s'handicape d'une mauvaise exemplarit√© ! vertdo

dimanche 13 mai 2012

j'ai fait un rêve.....

extension illégitime ( à défaut d'être illégale, voir post précédent)le Lienne 2012

les(célèbres) hauts de Vilaine ( illégal , jugement en démolition à venir)

zone de reconversion des caravaniers du Lomer( illégal à venir)

résidence le clos de la mine d'or ( illégal , non démoli , prescription oblige)
...C'était à Penestin , le maire faisait son travail de premier magistrat comme ici......http://www.letelegramme.com/local/morbihan/vannes-auray/sarzeau/sarzeau/sarzeau-56-constructions-illegales-la-commune-fait-la-police-12-05-2012-1699718.php#go_reagissez

mardi 1 mai 2012

l'irresponsable , le coquin et les dindons

vu  de la Vilaine
( première publication le 27 octobre 2011 et mis à jour à 18h21)
Cette maison ancienne ( elle date des ann√©es 70)sur les hauteurs du Lienne a b√©n√©fici√© d'un permis pour une extension . Toute extension est pourtant interdite dans la bande des 100 m√®tres ;Le propri√©taire le savait , le maire le savait . La subdivision  de la DDE qui instruit les dossiers de permis le savait mais son avis n'est que consultatif de toute fa√ßon. La pr√©fecture, de l'avis m√™me du pr√©fet pr√©c√©dant, reconna√ģt que le contr√īle de l√©galit√© ne s'exerce que dans 5 % des cas et pour les plus gros projets dans les 60 communes littorales du Morbihan ;Le permis n'a jamais √©t√© affich√© en mairie , uniquement devant la propri√©t√© dans ce coin peu fr√©quent√© . La justice aurait immanquablement annul√© cette violation flagrante de la loi littoral.Sans aller jusque l√† , le pr√©fet averti aurait impos√© le retrait de ce vrai-faux permis . Le d√©lai de recours √©tant forclos , cette extension est d√©sormais l√©gale . Bien jou√© de la part d'un √©dile qui se contrefiche de la loi et des r√®gles d'urbanisme . Y-a-t-il eu un quelconque monnayage  ?
l'extension immobili√®re s'exerce-t-elle  de poche en poche ?

cliquer sur la photo pour zoomer
Contigus à cette propriété , quelques campeurs-caravaniers ont été délocalisés dans les nouvelles zones de caravaning...

vertdo