mardi 24 avril 2012

cons- version

La reconversion du camping-caravaning  version  politiquement correct . Dans cet article , on apprend de la bouche de notre cher(€) Ă©dile, que grĂące Ă  cette "originalitĂ© "( dixit notre  prĂ©sident du dĂ©partement ) la commune rĂ©cupĂ©rerait 40 hectares de terres agricoles . Dans cet autre article , il s'agirait de 30 hectares ... allez savoir !
Reste que cette opĂ©ration aussi ruineuse  que  magouilleuse  est "contre-productive " pour le paysage .  La contre-partie de la rĂ©cupĂ©ration des  anciennes parcelles qui seraient  Ă  priori remises en Ă©tat naturel en 2013 ( selon les dires de notre baratineur local  publiĂ©s dans l'Ă©dito du bulletin municipal:En 2012, les grands projets communaux concernent :
- La poursuite des travaux relatifs Ă  l’amĂ©nagement foncier. 2013 les clĂŽturera
par la remise en état initial des terrains occupés avant 2008 par le caravaning,
qui sera interdit Ă  partir du 13 juillet, Ă  l’exception des zones dĂ©limitĂ©es par le
PLU pour cet usage.
) est donc ces nouvelles zones qui d'agricoles deviennent des   champs d'horribles  mobil-homes   flambant neufs . Ces anciens propriĂ©taires illĂ©gaux  "dĂ©guisĂ©s en cas sociaux " bĂ©nĂ©ficient d'un foncier gratuit , et oui.....
Qu'ils ont l'air satisfaits   sur la photo , ces  Ă©diles reprĂ©sentatifs de notre" rĂ©publique irrĂ©prochable" ... vertdo

lundi 2 avril 2012

un petit poisson ....

s'est invitĂ©  dans mon article d'hier; L'adjoint aux finances n'a jamais eu l'intention de dĂ©missionner . MĂȘme si le soupçon est grand que son ralliement  Ă  notre premier Ă©dile en 2008 n'est pas Ă©loignĂ© du contentieux sur l'achat de ce  terrain en 2007 . Rachat devrais-je dire , puisque le terrain en question avait dĂ©jĂ  Ă©tĂ©  l'objet d'un permis de construire du propriĂ©taire prĂ©cĂ©dant , dĂ©jĂ  portĂ© en contentieux et dĂ©jĂ  annulĂ© par la justice administrative lire ICI
Donc, en appel , l'adjoint d'un cĂŽtĂ© et son maire de l'autre ( au nom de la commune) ont de nouveau perdu .Le tribunal est mĂȘme allĂ© au- delĂ  des propositions du rapporteur public qui demandait 1000 € Ă  chacune des deux parties perdantes . En effet la commune et l'adjoint devront s'acquitter chacun de la somme de 1500€ en faveur de l'association requĂ©rante .
Les juges n'ont peut-ĂȘtre pas apprĂ©ciĂ© le coup du  plat rĂ©chauffĂ© ! vertdo

dimanche 1 avril 2012

bien servi .....

L'annĂ©e derniĂšre , j'avais relatĂ© l'histoire de ce permis de construire de l'adjoint aux finances de notre chĂšre (€) municipalitĂ© .
Il avait donc fait appel du jugement , et la commune aussi. On pourrait résumer ce contentieux par cette formule : "se servir plutÎt que servir " ....
Mal leur en a pris .... en appel, ils viennent encore de perdre .... il leur en coĂ»tera 1500 € Ă  verser Ă  l'association " les amis du pays entre Mes et Vilaine" ...
L'adjoint en question devrait annoncer sa dĂ©mission  lors du conseil municipal du Lundi 2 avril  ( pas notre cher (€) maire?) vertdo