dimanche 9 octobre 2011

morne soirée

Une soixantaine de personnes et autant de chaises vides . La réunion organisée pour, pardon, par la municipalité afin de permettre aux Penestinois de poser des questions sur les projets en cours  n'a pas fait grande recette .
Les premières timides questions portèrent sur la sécurité routière .Passons ...

Puis une question fut posée sur l'avenir de l'immeuble des "hauts de Vilaine" , où cela en était de cette ruine .....(pour les contribuables) suite à la condamnation de la commune mais aussi du préfet trop prompt à suivre un élu clientéliste .La réponse du premier édile ( entouré de presque tout son conseil bien silencieux) fut que le jugement au civil quant à la démolition du dit ouvrage n'était pas encore intervenu sans doute car il ne serait pas évident pour le juge de trancher puisque la loi "ru et étier " autorisait cet ensemble de toute façon situé au-delà des 100 mètres du rivage selon lui .Sauf que le décret d'application de cet amendement  n'est toujours pas paru depuis 2005 .Donc cette loi ne s'applique pas . Le permis des  "hauts de Vilaine" reste illégal.
Une personne posa une question quant à la nouvelle vaste zone de regroupement mytilicole. Le maire ( ses conseillers restant de marbre) répondit que Loscolo avait été choisi car il y avait difficulté ailleurs à trouver un tel espace à cause des nombreuses zones à respecter , comme les zones natura 2000 , espaces remarquables etc...et à cause des zones de submersion décrétées depuis la tempête xinthia. C'est à cet instant qu'une dame intervint : " et l'immeuble, ne risque-t-il pas la submersion " ? .Réponse du premier édile:"Lors de la tempête Xinthia, je peux vous dire que j'étais sur le terrain dès 6 heures ( en février , il ne fait pas jour si tôt  ! ) l'eau n'est pas montée jusqu'à l'immeuble " . Une vieille dame renchérit " je suis la propriétaire du garage ( édifié depuis 1956 devant l'immeuble en question )il n'a pas été inondé " (tiens, dort-elle dans son garage par les nuits froides de février ?) .
Qui étaient donc ces gens qui dans la matinée sortaient des affaires du dit- garage  pour les trier ? j'ai dû rêver ...
Au bout d'une petite heure , force était de constater que la réunion ne soulevait pas beaucoup d'enthousiasme ; On sentait l'impatience des organisateurs à espérer  des questions sur le regroupement du camping-caravaning . Mais peut-être craignaient-ils de s'expliquer sur le courrier de menace envoyé à la présidente de l'association "Mès et Vilaine" ?
Le maire qui avait commencé cette réunion publique en déclarant qu'elle avait été prévue suite à nombre d'écrits ou de paroles entendues ici ou là ...fut sans doute heureux  que la propriétaire du garage vint faire allusion à des tracts circulant dans la commune . Le maire rappela l'historique de la question caravanière , vanta sa solution dite de la "reconversion".Il oublia  de parler du  coût pour la collectivité des divers aménagements.Il n'a fait que rappeler la (modeste,très modeste) part des acquéreurs au financement de la viabilisation.Il botta en touche sur les premières ventes sonnantes et trébuchantes. Il affirma " on ne peut pas dire que je suis un maire de droite " ?( va-t-il voter aux primaires ? )  Il termina par un "l'histoire me jugera " .... dés 2014 ? on devrait l'espérer  vertdo

Aucun commentaire: