dimanche 21 août 2011

annonce

" Les Amis du Pays entre MÚs et Vilaine, association agréée pour la protection de l'environnement, invitent à une réunion publique sur la
Qualité des eaux et des fonds marins dans l'estuaire de la Vilaine.
Par Jean Claude MĂ©nard
  reprĂ©sentant de l'Association Estuaires Loire-Vilaine, association regroupant des plongeurs familiers du Mor Braz et des spĂ©cialistes du milieu maritime.
La rĂ©union aura lieu Ă  Salle des fĂȘtes de PĂ©nestin ( rue du calvaire, Ă  cĂŽtĂ© de la poste)
à 20h30 le mardi 23 août 2011
Entrée gratuite."
compte-rendu de la rĂ©union sur le site de sĂ©maphore 
et l'article de Ouest-France

vendredi 12 août 2011

mériterait mieux

Le site classĂ© de la "mine d'or" a bĂ©nĂ©ficiĂ© il y a quelques annĂ©es   d'une vaste et coĂ»teuse ( 1,2 m d'€) opĂ©ration dite "rĂ©habilitation et mise en valeur du littoral " s'Ă©tendant de la mine d'or Ă  la pointe du Halguen . Ce coin du littoral est certes relativement bien prĂ©servĂ© mais plusieurs dĂ©cisions ou non - dĂ©cisions sont Ă  regretter .
la mine d'or au niveau du Centre de loisirs
Commençons par le sentier cĂŽtier . Il est dĂ©tournĂ© au niveau de l'auberge de jeunesse  suite Ă  une enquĂȘte publique qui pourtant rĂ©vĂ©lait une majoritĂ© de dĂ©positions contre ce projet . L'argument avancĂ© fĂ»t la sĂ©curitĂ© due Ă  l'Ă©rosion . Il y avait largement la place de le reculer mais les responsables de ce centre Ă©taient contre ,vent debout ! L'intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral Ă©tant toujours servi en dernier dans notre  systĂšme si corrompu que le projet passa comme une lettre Ă  la poste . L'association locale de dĂ©fense du littoral eĂ»t beau attaquer au tribunal administratif , elle perdit car pour les juges , "ce dĂ©tournement n'est pas justifiĂ© Ă  court terme , mais Ă  moyen terme ....." sans qu'aucune Ă©tude sĂ©rieuse sur l'Ă©volution de l'Ă©rosion de cette cĂ©lĂšbre falaise ne vienne dĂ©montrer quoi que ce soit . La sĂ©curitĂ© a bon dos puisque en toute illĂ©galitĂ©( le camping est interdit dans la bande des 100 mĂštres) , des tentes du centre sont installĂ©es chaque Ă©tĂ© au plus prĂšs de cette falaise friable .
la "source"
cliquer sur les photos pour les zoomer
maisons devant l'ancien parking
Un peu plus loin , Ă  la descente dite "la source" ( une vraie source, oĂč l'on lavait le linge dans les annĂ©es cinquante !)le sentier cĂŽtier n'est mĂȘme pas reculĂ© pour Ă©viter aux quelques propriĂ©taires privilĂ©giĂ©s de perdre un peu de leur gazon ....gagnĂ© au dĂ©triment de la lande sauvage ! le spectacle de ces grillages fait un peu tĂąche dans ce site classĂ©. La lande a pourtant repris ses droits Ă  la suite de la suppression de l'ancienne aire de stationnement( qui bĂ©nĂ©ficie en premier lieu aux quelques maisons avec vue sur mer, mais qui dĂ©livre les permis de construire?) ....mais le sentier cĂŽtier doit de nouveau se dĂ©tourner  pour se plier aux intĂ©rĂȘts particuliers .
nouvelles constructions la "source"
Au passage , de nouvelles constructions voient le jour dans ce secteur propre à l'érosion ..... à géométrie variable !
GrĂące aux gĂ©nĂ©reux fonds publics , un parking ( oui, oui, c'est bien un "parking" monsieur le maire ! vous qui, Ă  l'Ă©poque, veniez perturber une rĂ©union publique de l'association locale en distribuant un tract  qui mentionnait entre autre qu'il ne fallait pas parler de "parking" mais "d'aire naturelle de stationnement' ! dans le contentieux qui suivit contre ce parking , vous continuiez cette polĂ©mique sĂ©mantique ! en effet un "parking" est considĂ©rĂ© comme de l'urbanisation et il faut une autorisation spĂ©cifique . voilĂ  pourquoi le parking est illĂ©gal car il n'avait  pas reçu l'agrĂ©ment du prĂ©fet , voilĂ  pourquoi le maire insistait sĂ©mantiquement parlant  )
zone naturelle avec au fond le parking officiel
Entre ce naturel parking  et les derniĂšres habitations , un vaste terrain naturel et inconstructible sert de stationnement aux nombreux vĂ©hicules ne trouvant plus de places dans l'aire officielle . Ponctuel , ne gĂȘnant en rien , la municipalitĂ© a fait faire des tranchĂ©es pour y interdire l'accĂšs ! c'est pourtant lĂ  qu'une aire de stationnement aurait due voir le jour . Peut-ĂȘtre que l'image d'un simple stationnement sur herbe collĂ© Ă  l'urbanisation aurait par la mĂȘme dĂ©montrĂ© l'inutilitĂ© d'un "parking " coĂ»teux et goudronnĂ© en pleine nature et demandant bientĂŽt la crĂ©ation d'un vaste carrefour tant il a Ă©tĂ© mal conçu au niveau de son accessibilitĂ© ?
En rĂ©sumĂ©, ce magnifique site classĂ© de la mine d'or aurait mĂ©ritĂ© un peu plus de volontĂ© en faveur de l'intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral et un peu moins de compromissions et de clientĂ©lisme .vertdo

cliquer sur les photos pour les zoomer