lundi 25 juillet 2011

quel avenir ?

Barges haie arasée devant parcelle à vendre ( cliquer pour zoomer)
Après avoir bénéficié de nouvelles parcelles dans des zones dites de" reconversion "( ici à Barges) , certains propriétaires-caravaniers se mettent à les vendre démontrant ainsi qu'ils ont privilégié d'une substantielle  plue-value .( on peut se demander si il n'aurait pas été judicieux d'interdire toute revente en contrepartie de cette plue-value)
D'autre part, les  heureux bénéficiaires de ces plus-values foncières( suite , faut-il le rappeler à une situation illégale de mitage du territoire Penestinois),  refusent maintenant de participer financièrement  au raccordement électrique après avoir partiellement participé au coût des travaux de raccordement du tout-à-l'égout . Est-ce encore la commune qui va régler la note ?
zone de reconversion à Barges
Quel sera le coût global de cette vaste opération ? L'échange  de terrains n' étant que facultatif , négocié (électoralement parlant) il est  illusoire de croire à la reconquête paysagère  de terrains  agrico-naturels mités par cette vieille pratique .Quant à l'impact de ces nouvelles zones, il suffit d'imaginer ces nombreuses parcelles agrémentées de constructions et de caravanes installées là en permanence .vertdo


Lire aussi l'article de Ouest-France(cliquer) 

Aucun commentaire: