mercredi 26 janvier 2011

le littoral pour tous ?

future zone de regroupement au Lomer
Les d√©mographes Bretons s'accordent √† dire que le littoral va voir sa population grandir exponentiellement. Les derni√®res statistiques le confirment . Mais quelle est la sociologie de ces nouveaux arrivants ? nos d√©mographes parlent de retrait√©s ais√©s voir riches . A penestin, commune moins d√©velopp√©e  que d'autres jusqu'√† il y a quelques ann√©es  , beaucoup ont achet√© des parcelles agricoles dans les ann√©es 60-70 transform√©es en terrains de loisirs  avec toilettes, mobil-homes, dalles de b√©tons etc... . La commune a beaucoup √©t√© mit√©e par ce ph√©nom√®ne amplifi√© par le maire-gros-propri√©taire de l'√©poque que l'on retrouva aux c√īt√©s de l'actuel d√®s son premier mandat puisqu'il obtint le poste de premier adjoint . Organis√©s en association et s'√©tant inscrits massivement  sur les listes √©lectorales avant le scrutin de 1995, les propri√©taires de ces parcelles de camping-caravaning ont donc r√©ussi √† faire √©lire  un √©dile favorable au  regroupement dans des zones am√©nag√©es et urbanis√©es .Une plus-value indispensable √† leurs yeux en √©change de l'abandon de leurs parcelles originelles ,obligatoire depuis la loi littoral qui interdit le camping caravaning dans les espaces proches du rivage . Mais tous ne se trouvaient pas proches du rivage . Il s'agissait aussi de r√©soudre le probl√®me d'un mitage de ces parcelles notamment au vu de l'assainissement .Notre √©dile actuel qui r√™vait ( et qui r√™ve encore malgr√© des emb√Ľches bien m√©rit√©es) d'urbaniser fortement sa commune , a bien compris qu'il √©tait judicieux d'instrumentaliser cette revendication des caravaniers . Une n√©gociation e√Ľt donc lieu avec l'association des caravaniers , une concertation en dehors des Penestinois( qu'ils soient r√©sidents principaux ou secondaires) . Les nouvelles zones constructibles  propos√©es aux propri√©taires-caravaniers se font toutes au d√©triment d' espaces agrico-naturels , souvent proches du rivage et l'une des plus vaste , √† proximit√© d'une zone b√Ętie.. Toutes ces zones nouvelles sont ill√©gales et viennent d'√™tre tra√ģn√©es devant le tribunal administratif dans le cadre d'un recours g√©n√©ral contre le nouveau PLU d√©pos√© il y a deux jours .La commune va d√©penser plus de 2 millionsd'€ pour les r√©seaux d'assainissement et d'eau potable.En pure perte si les juges censurent ces zones qui ne respectent pas la continuit√© d'urbanisation voulue par la loi littoral . Un PLU qui continue aussi  √† offrir beaucoup de possibilit√©s d'urbanisation pour la demande tr√®s forte d'habitats secondaires. Le maire de Penestin reconna√ģt implicitement dans une r√©cente interview du journal Ouest-france ,que les r√©sidences secondaires  rapportent beaucoup ( mais sans dire qu'elles co√Ľtent aussi en infrastructures utiles quelques semaines par an seulement )aux communes littorales au contraire des jeunes autochtones qui voient les prix du foncier s'envoler."Vivre au pays "quand il est bord√© par l'oc√©an , n'est pas une sin√©cure. La loi littoral n'est pas en cause , elle sert de bouc-√©missaire √† des √©lus qui ne veulent pas r√©sister √† la pression immobili√®re . Pression immobili√®re des promoteurs mais aussi des particuliers qui veulent tous une seconde habitation pr√®s des flots bleus .Il suffit de voir les r√©actions virulentes des propri√©taires de maisons le plus souvent secondaires en vend√©e apr√®s la temp√™te xinthia . M√™me apr√®s ce drame avant tout humain, les responsables de l'√©tat ont toutes les difficult√©s √† d√©finir les zones de pr√©vention des risques maritimes ! et bien s√Ľr , les √©lus totalement soumis √† la pression immobili√®re de leurs √©lecteurs( belle d√©rive des lois de d√©centralisation) ne peuvent  qu'accompagner la virulence de ceux qui les font rois .
Au fait , √† P√©nestin , monsieur le maire est satisfait de la cartographie des zones √† risques : elle confirme les analyses communales . (notons d'ailleurs, que la parcelle ZX58   SCI le Guillaume ( les hauts de vilaine) n'appara√ģt pas concern√©e ) . 300 000€ plus tard, il n'a toujours rien compris !vertdo

mardi 11 janvier 2011

Penestin , la démocratie en jachère .

Dans l' √©dito du bulletin municipal de janvier , le maire  ( apr√®s une accalmie suite √† l'attrait de la  cr√©ation de l'association autre regard issue de la derni√®re √©lection municipale ,qui devint l'autre bouc-√©missaire de ce maire qui depuis 1995 n'a cherch√© qu'√† diviser les Penestinois) s'en prend nomm√©ment √† l'association locale de d√©fense du littoral  suite √† l'enqu√™te du quotidien "ouest-france" qui entre autre interviewait sa pr√©sidente.Il  √©crit "l'association M√®s et Vilaine envisage des recours au profit d'une densification des constructions et d'une lib√©ration des hauteurs!!!" en terminant par trois points d'exclamation pour mieux frapper les esprits souvent endormis par ses discours amphigouriques .Suit sa r√©ponse en contradiction avec son  affirmation ;"Sur la densification, on (?) conseillera aux auteurs de prendre en compte la loi SRU( cette loi impose la densification des constructions), sur les hauteurs, de relire le r√®glement du PLU et de faire part des diff√©rences existant entre le r√®glement du POS et celui du PLU arr√™t√©! la seule diff√©rence concerne les centres agglom√©r√©s et notamment le centre bourg ( o√Ļ les hauteurs sont "lib√©r√©es").
Ce qu'il √©crit de l'association est une vraie manipulation , il suffit de relire ce que dit la repr√©sentante de l'association  vis√©e. Que dit-elle dans cette interview? "nous allons attaquer le PLU( car )il pr√©voit de parcelliser l'existant pour construire en hauteur.Nous ne voulons pas de cette densification-l√†.A terme, on risque d'avoir la m√™me chose qu'√† la Baule ". Ouais, bref, ils veulent densifier partout , y compris en espaces proches, verticalement parlant.
Alors ,quelle mouche a piqu√©  notre vieil √©dile , ne sait-il plus lire ou a t-il voulu une fois encore nous d√©montrer sa mauvaise foi   ? N'a-t-il pas appr√©ci√© le dossier de Ouest-france consacr√© √† Penestin ? malgr√© son interview qui b√©n√©ficia de la plus grande place , a-t-il surtout √©t√© g√™n√© par le contre balancement  de l'interview accord√©e √† la pr√©sidente de M√®s et Vilaine ? et des propos de son ancien alli√© -promoteur qui moqua  sa revendication d' "irresponsabilit√©" au sujet de ce d√©sastreux projet des "hauts de Vilaine"  qui a co√Ľt√© la bagatelle de 300 000 € aux Penestinois et 300 000 € aux autres ?
Il a √©t√© √©lu, certes ,et sa l√©gitimit√© n'est pas en cause ( m√™me si on a le droit de rappeler que 20% d'√©lecteurs opportun√©ment inscrits,votent depuis 1995 √† 100% pour sa liste quelque soient les gens qui la composent ), mais un √©lu peut-il pour autant tout se permettre, comme  d√©sinformer sciemment ? Cela avait d√©j√† √©t√© le cas lors d'un bulletin municipal de l'ancienne √©quipe qu'il dirigeait d√©j√† .Travestir des propos pour mieux attaquer .Cette pratique pour le moins anti-d√©mocratique et calomnieuse  ternit l'image de Penestin et pollue le climat m√™me si Penestin n'est pas une exception : les exemples de ces maires imbus de leur pouvoir ne sont pas loin, comme √† Damgan ou √† Sauzon , et il y en a d'autres , h√©las .
La d√©mocratie appelle le dialogue, l'√©coute et le respect de ceux qui ont vot√© diff√©remment  et/ou qui usent l√©gitimement de la  s√©paration des pouvoirs .Et ce ne sont pas des "concertations" obligatoires , biais√©es et des paroles trompeuses  qui duperont ceux qui  savent un tant soit peu ouvrir les yeux  (s'indigner dirait S Hessel).   vertdo

mercredi 5 janvier 2011

ils se plantent ?

regroupement des plants 25 novembre 2010
article actualisé vend 7 janvier 2011

O√Ļ en est l'op√©ration ""ENSEMBLE PARTICIPONS ET INVESTISSONS POUR NOS PAYSAGES ET LA BIODIVERSITE" ?
le 20 novembre dernier , une soixantaine de chasseurs ont √©t√© mobilis√©s pour r√©colter des plants un peu partout sur la commune. 5000 plants auraient √©t√© ainsi r√©colt√©s et mis en jauge . Mais il est dit sur le site de la commune que cela ne suffirait pas , notamment pour les plants d'arbres fruitiers qui feraient soi-disant l'objet d'une forte demande ... Il serait donc question d'en acheter pour une nouvelle op√©ration de distribution vers la fin janvier- d√©but f√©vrier .Les dons √©taient limit√©s √† 10 par propri√©taires P√©nestinois, mais combien en reste-il ? Il appara√ģt surprenant que 500 Penestinois se soit d√©plac√© √† 8h30 du matin le 11 d√©cembre dernier pour aller chercher leurs 10 plants ? pourquoi renouveler l'op√©ration , alors ? pour les arbres fruitiers ? les jeunes plants d'arbres fruitiers se trouvent dans la nature ? non, bien s√Ľr .Il va donc falloir en acheter si  il est vrai que beaucoup en ont demand√© . Le paysage est l'affaire de tous et il convient que chacun se l'approprie. Le paysage appara√ģt comme une valeur collective et il para√ģt souhaitable que chacun s'y investisse....financi√®rement parlant donc . Mais on en saura plus sans doute lors de la c√©r√©monie des voeux  le 7 janvier prochain?.

Dans le bulletin municipal de janvier , le maire nous dit dans son √©dito qu'une centaine de personnes se seraient d√©plac√©es et qu'il s'agit d'"un beau succ√®s" . Il nous dit aussi  que cette op√©ration "se veut √™tre simplement une prolongation d√©j√† pr√©sente  en 1995, 96,97,98 et qu'il s'agit d'" une contribution engag√©e au maintien et/ou √† l'accroissement de la diversit√© biologique de notre territoire".  Il fait tr√®s certainement allusion aux plantations d'arbres et d'arbustes horticoles et exotiques subventionn√©s qui ont √©t√© effectivement plant√©s ces ann√©es- l√† , donc rien √† voir avec l'accroissement de la diversit√© biologique ! bien au contraire, quand on conna√ģt les d√©gats que l''on a connu avec les travaux connexes de l'am√©nagement foncier et tous les saccages au paysage,preuves √† l'appui, d√©non√ß√©s sur ce blog . Les discours pompeux sur la biodiversit√© ne sont donc qu'un rideau de fum√©e . Quant √† sa phrase  accusant implicitement  les d√©fenseurs de l'environnement de ne pas y participer , c'est trop facile et grotesque mais puisqu'il fallait dans le cadre de cette op√©ration, pr√©senter une pi√®ce d'identit√© , peut-√™tre existe-il un fichier ? j'ai du mal √† le croire . Cela me fait penser √† ceux ( toujours les m√™mes) qui reprochaient aux "√©colos" de ne pas avoir particip√© au nettoyage des plages lors de la mar√©e noire de l'erika! les √©colos se reconnaissent peut-√™tre √† une caract√©ristique morphologique qui m'√©chappe !!! vertdo