samedi 25 septembre 2010

Le littoral n'est-il qu'une marchandise ?

Encore deux exemples qui dĂ©montrent que sur le littoral, ce territoire si fragile , la compĂ©tence d'urbanisme ne devrait pas ĂȘtre confiĂ©e aux seuls premiers Ă©diles des communes .Exemple: ICI
et ICI . vertdo

mardi 14 septembre 2010

Ă©tonnant toujours ...

Et encore un nouveau conseil municipal(sĂ©ance ordinaire) prĂ©vu ce mercredi 15 septembre Ă  18 h, depuis la mi-juillet(voir billet prĂ©cĂ©dent). Dans l'ordre du jour , pas grand chose . Et toujours pas de rĂ©action au rapport d'enquĂȘte publique sur le PLU ? Bizarre bizarre ...

Au fait , le 4 septembre dernier , c'était la journée portes ouvertes à la mairie . Les martiens se sont posés sur le tout nouveau toit de la salle des délibérations du conseil municipal : Ils sont formels , ils n'ont détecté aucune forme de vie ... vertdo

En attendant , sur le site de l'association autre regard , on peut y lire leur réaction à ce rapport.


jeudi 9 septembre 2010

Ă©tonnant


Lors du dernier conseil municipal qui s'est dĂ©roulĂ© le 30 aoĂ»t dernier , aucune discussion n'a eĂ»t lieu Ă  propos du rapport d'enquĂȘte publique sur le nouveau PLU ( plan local d'urbanisme). Le rapport est public depuis le 15 juillet !
Y-aurait-il une gĂȘne de la part de ses maĂźtres d'oeuvre quant aux rĂ©serves assez consĂ©quentes ?
En effet , la commission d'enquĂȘte avait insistĂ© en faveur de coupures d'urbanisation plus marquĂ©es de part et d'autre de la zone trĂšs urbanisĂ©e de la mine d'or .
Pendant l'enquĂȘte publique, le maire, au nom du bureau municipal, avait cru bon d'intervenir sur ces points sous le biais d'une rĂ©ponse Ă  la dĂ©position de l'association autre regard qui entre autre ne faisait que reprendre l'avis du prĂ©fet notifiĂ© au premier Ă©dile dans un courrier datant du 16 avril , donc avant l'enquĂȘte .
Alors ? le silence de la rĂ©action municipale au rapport d'enquĂȘte publique sur ce PLU serait-elle Ă  la hauteur de la dĂ©ception quant Ă  des rĂ©serves dĂ©savouant explicitement l'arrogance de la municipalitĂ© qui insistait notamment pour contourner certaines dĂ©cisions de justice qui n'aurait comme consĂ©quence que de rĂ©duire des coupures d'urbanisation nĂ©cessaires et obligatoires du fait de la loi littoral ?
Que va-t-il se passer maintenant . La commune est obligĂ©e de prendre en compte les rĂ©serves de la commission . Le document remaniĂ© ainsi sera envoyĂ© au prĂ©fet pour consultation . Mais il est Ă  prĂ©voir , comme ce fĂ»t le cas pour l'ex-PLU , que le maire tentera encore d'obtenir des compromis favorables Ă  sa vision des choses . Lors de l'Ă©laboration du dernier PLU annulĂ© , le prĂ©fet avait bloquĂ© le document proposĂ© pendant un an ,face Ă  l'intransigeance du premier Ă©dile qui profitait de rĂ©serves inexistantes du commissaire-enquĂȘteur . Puis la municipalitĂ© cĂ©dant sur certains points importants ( la fameuse continuitĂ© d 'urbanisation ), le prĂ©fet finit par donner son aval au document . On connaĂźt la suite et ses consĂ©quences !
Cette fois-ci , quand sera approuvé le nouveau PLU par la municipalité ? le calendrier ne sera sans doute pas celui qui a été annoncé . Vertdo
Photo : le "must "de l'urbanisation sur le littoral ; lotissement de la lande menu( c'est sûr qu'elle l'est!, c'est en fait une ancienne pinÚde que j'ai bien connu ) " agglomération " de Penestin .

mercredi 8 septembre 2010

inquiétantes proliférations



Sur le site de la commune ( voir ICI) un article nous informe Ă  raison du danger des plantes invasives qui mettent Ă  mal la biodiversitĂ©. Et de nous dresser une liste de gestes Ă©co-citoyens . C'est une bonne chose , mais on ne nous dit pas ce que compte faire la municipalitĂ© . Pourtant l'une de ces plantes envahissantes ( le Baccharis Halimifolia) , plantĂ©e par la commune , il y a quelques annĂ©es , prolifĂšre le long du sentier cĂŽtier (photos) notamment entre le Loguy et les dunes du Lomer . Elle pourrait ĂȘtre arrachĂ©e ou tout du moins taillĂ©e juste avant la floraison qui va dĂ©buter ces prochains jours ( photos) . Proche de nous , cette commune a dĂ©jĂ  pris le taureau par les cornes pour une plante plus difficile encore Ă  Ă©radiquer . Alors ? si il est louable de sensibiliser , un peu plus d'implication municipale (la commune Ă©tant dorĂ©navant gestionnaire des espaces naturels appartenant soit au conseil gĂ©nĂ©ral , soit au conservatoire du littoral )serait plus judicieux en cette annĂ©e 2010 Ă©lue annĂ©e mondiale de la dĂ©fense de la biodiversitĂ© .Vertdo Lien