lundi 16 août 2010

Le syndrome Pénestinois



Les dimanches d'août se ressemblent chaque été . Beaucoup de voitures et un parking qui déborde sur le champ d'à côté ... un parking qui a fait l'objet d' un contentieux quelques années auparavant .Un parking fait dans la précipitation et toujours illégal aujourd'hui . Un parking , oui , malgré l'obstination d'un élu à le baptiser " aire naturelle de stationnement" . Un parking en partie goudronné qui a coûté la bagatelle de 160 000 € !( sans compter le ré engazonnement fait cet hiver pour quel résultat !)
Grâce à l'aménagement récent d'une voie pour un seul riverain , le champ voisin se remplit méthodiquement .
Le syndrome Pénestinois
Ironie de l'histoire , ce champ sans aménagements durables était la proposition alternative (au parking goudronné )de l'association locale de défense de l'environnement . Une solution alternative qui aurait évité un coût important . Une solution alternative parfaitement possible dans le cadre de l'aménagement foncier.(D'ailleurs , une solution alternative qui apparaît aujourd'hui en totale osmose avec les conclusions d'un cabinet d'étude au sujet des aires de stationnement aux abords des plages de Pénestin . Des conclusions rejetées par la commune et un dossier repris (tiens, tiens)par un autre cabinet , Géo Bretagne sud ). . Mais c'était sans compter la désinformation de l'opinion à l'époque et le manque de dialogue et d'écoute permanent dans cette commune notamment avec les associations ,même agréées, provoquant régulièrement des contentieux.
Pris dans sa logique , la municipalité envisage sérieusement l'aménagement d'un nouveau carrefour à l'endroit de l'entrée du parking actuel . Un nouvel aménagement urbain dans un secteur encore très naturel au même moment où la commission d'enquête publique a rendu son avis sur le PLU ( plan local d'urbanisme) avec entre autre une réserve( obligatoire) pour un élargissement de la coupure d'urbanisation dans ce secteur . vertdo

cliquer sur les photos pour les agrandir

Aucun commentaire: