samedi 28 août 2010

le bourg et sa zone..( grain de sel estival)

Par obligation légale , la municipalité et son chef d'orchestre ont concocté un plan de mobilité urbaine . Il s'agit de penser tous les déplacements "urbains" et de veiller à ce que les piétons , les cyclistes , les automobilistes se déplacent en toute harmonie dans le respect de chacun et de la sécurité.
Zone à vin, mode d'emploi
Il a donc été créé une zone 20 en centre bourg et des zones 30 en périphérie .
Force est de constater quand on se rend sur les lieux, que ce n'est que de la pure théorie . Amusez-vous à circuler à pieds dans le bourg en ce mois d'août ! de simples petits panneaux ( n'oubliez pas vos lunettes!)vous annoncent que vous traversez une zone 20 , "zone de rencontre ".Visiblement , les automobilistes ne sont pas plus au courant que les piétons et les cyclistes ! il faut voir leur regard exaspéré d'être ralenti par des piétons qui marchent au milieu de la chaussée vu que les trottoirs quand ils ne sont pas obstrués par des jardinières ou des présentoirs de cartes postales , servent de parking ( autorisé!!!)aux voitures ( pardon, madame , c'est où la boulangerie ?- derrière la rangée de voitures !- ah , excusez moi, j'avais pas vu )Même si le dernier bulletin municipal nous informe ( dans sa page " RAPPEL"!) " les trottoirs sont destinés aux piétons " ! Mais puisque ce serait une zone de rencontre , pourquoi obliger les piétons à aller sur les trottoirs de toutes façons ???plus loin , dans la même page de " RAPPEL", il est dit que la zone 30 est limitée au centre bourg (c'est pas plutôt 20?, eux aussi ils s'y perdent ! )et qu'elle confère aux piétons la priorité ! ben voyons ....
Local zéro
lors du dernier concert , pardon ,conseil municipal , le chef d'orchestre annonçait qu'il ne pouvait changer la donne car certains commerçants se faisaient concurrence ?? comprend qui peut ... mais le veut-on ? ......