mercredi 19 mai 2010

bientôt s'achève....

l'enquête publique... certaines associations ont déposé leurs remarques . C'est bon de lire autre chose que les demandes individualistes .
Il y a tant à dire sur ce nouveau PLU qui ressemble à s'y méprendre à celui de 2006 , annulé pour entorses graves à la loi littoral .( sera t-il de nouveau attaqué ? cela semble très probable à la lecture de certains et si logique face à un véritable manquement au bon sens de la part des porteurs du projet et notamment au mépris de la chose jugée)
Beaucoup de réactions au classement du secteur de la mine d'or , ce secteur emblématique de la commune au vu de sa fameuse falaise classée de la mine d'or . Visiblement , une campagne bien orchestrée par des Tartuffe a produit ses effets et le registre "courriers" est bien fourni d'adhérents parfaitement manipulés .Sur le même secteur, d'autres réagissent mais sans invoquer des considérations trompeuses.
Les associations qui ont déjà produit leur mémoire( il reste celle qui avait fait tombé le précédent PLU à le faire) reviennent entre autre sur ces zones de regroupement des campeurs-caravaniers . Il est judicieux qu'elles rappellent que ces zones sont des nouvelles zones urbanisées et qu'elles soient comptabilisées comme telles , ce qui n'est pas le cas . L'une de ces associations fait remarquer(à juste titre) l'énorme plus-value découlant de ces échanges de terrain et aussi le coup pour la collectivité des "travaux connexes" de l'aménagement foncier qui consistent pour beaucoup à la création de voies exclusives pour ces nouvelles zones . Et là encore , le manquement à la loi littoral et la disparition de terres agricoles contrairement à ce qui est revendiqué par nos édiles .
L'une des associations revient sur le dossier des "hauts de Vilaine", cet ensemble immobilier comprenant un immeuble inachevé et six petites maisons contiguës ; et propose de laisser les petites maisons en zone constructible " pour laisser la possibilité d'aménagements extérieurs " . Ce que les membres de cette association n'ont toujours pas compris , c'est que le permis définitivement annulé est le même pour l'immeuble et les maisons : faire une différence de zonage entre l'immeuble et les maisons n'a aucun sens et ne servirait à rien . En effet , un permis illégal empêche toute transformation extérieure et le zonage n'y changerait rien .
Quelle sera la conclusion de la commission d'enquête ? prendra-t-elle en compte les remarques , les propositions de ces associations ? acceptera-t-elle la politique du fait accompli ? l'avenir de ce PLU en dépend .
Les avis "défavorables" sont extrêmement rares , comme.... l'absence de recours ,ne serait-ce qu'individuels . Mais avec ce PLU copie presque conforme de l'ancien annulé , il ne faut pas s'attendre à son avenir durable .vertdo


Aucun commentaire: