samedi 29 mai 2010

différent mais pourtant trÚs semblable...





C'est en l'occurrence l'avis de l'association des amis du pays entre MĂšs et Vilaine . Voici de façon synthĂ©tique la dĂ©position d'une trentaine de pages du conseil d'administration de l'association Ă  l'enquĂȘte publique qui s'est dĂ©roulĂ©e entre le 17 avril et le 21 mai dernier . Cet avis est fort intĂ©ressant quant Ă  l'avenir de ce PLU sachant que c'est cette association qui avait dĂ©jĂ  obtenu la censure du prĂ©cĂ©dent PLU . vertdo

cliquez sur les documents pour les zoomer .


mercredi 19 mai 2010

bientĂŽt s'achĂšve....

l'enquĂȘte publique... certaines associations ont dĂ©posĂ© leurs remarques . C'est bon de lire autre chose que les demandes individualistes .
Il y a tant à dire sur ce nouveau PLU qui ressemble à s'y méprendre à celui de 2006 , annulé pour entorses graves à la loi littoral .( sera t-il de nouveau attaqué ? cela semble trÚs probable à la lecture de certains et si logique face à un véritable manquement au bon sens de la part des porteurs du projet et notamment au mépris de la chose jugée)
Beaucoup de rĂ©actions au classement du secteur de la mine d'or , ce secteur emblĂ©matique de la commune au vu de sa fameuse falaise classĂ©e de la mine d'or . Visiblement , une campagne bien orchestrĂ©e par des Tartuffe a produit ses effets et le registre "courriers" est bien fourni d'adhĂ©rents parfaitement manipulĂ©s .Sur le mĂȘme secteur, d'autres rĂ©agissent mais sans invoquer des considĂ©rations trompeuses.
Les associations qui ont déjà produit leur mémoire( il reste celle qui avait fait tombé le précédent PLU à le faire) reviennent entre autre sur ces zones de regroupement des campeurs-caravaniers . Il est judicieux qu'elles rappellent que ces zones sont des nouvelles zones urbanisées et qu'elles soient comptabilisées comme telles , ce qui n'est pas le cas . L'une de ces associations fait remarquer(à juste titre) l'énorme plus-value découlant de ces échanges de terrain et aussi le coup pour la collectivité des "travaux connexes" de l'aménagement foncier qui consistent pour beaucoup à la création de voies exclusives pour ces nouvelles zones . Et là encore , le manquement à la loi littoral et la disparition de terres agricoles contrairement à ce qui est revendiqué par nos édiles .
L'une des associations revient sur le dossier des "hauts de Vilaine", cet ensemble immobilier comprenant un immeuble inachevĂ© et six petites maisons contiguĂ«s ; et propose de laisser les petites maisons en zone constructible " pour laisser la possibilitĂ© d'amĂ©nagements extĂ©rieurs " . Ce que les membres de cette association n'ont toujours pas compris , c'est que le permis dĂ©finitivement annulĂ© est le mĂȘme pour l'immeuble et les maisons : faire une diffĂ©rence de zonage entre l'immeuble et les maisons n'a aucun sens et ne servirait Ă  rien . En effet , un permis illĂ©gal empĂȘche toute transformation extĂ©rieure et le zonage n'y changerait rien .
Quelle sera la conclusion de la commission d'enquĂȘte ? prendra-t-elle en compte les remarques , les propositions de ces associations ? acceptera-t-elle la politique du fait accompli ? l'avenir de ce PLU en dĂ©pend .
Les avis "dĂ©favorables" sont extrĂȘmement rares , comme.... l'absence de recours ,ne serait-ce qu'individuels . Mais avec ce PLU copie presque conforme de l'ancien annulĂ© , il ne faut pas s'attendre Ă  son avenir durable .vertdo


mardi 11 mai 2010

et moi et moi et moi .....

sur les deux registres ouverts Ă  l'enquĂȘte publique , pour l'instant , et cela n'a rien d'illĂ©gitime( sauf pour ce scandaleux cas ) , on a droit Ă  une litanie de demandes de petits propriĂ©taires revendiquant la constructibilitĂ© de leur terrain.
Certains sont toujours inspirĂ©s , mĂȘme si leur demande rejetĂ©e lors du premier PLU par la justice administrative a Ă©tĂ© bien expliquĂ©e ....l'appĂąt du gain sans doute Ă©tant le plus fort. C'est le cas Ă  Kerlay , sur les hauteurs d'un paysage magnifique et prĂ©servĂ© ... Faut-il rappeler un grand point de la loi littoral ? pour construire , il faut ĂȘtre en "continuitĂ© d'urbanisation " et pas seulement Ă  cĂŽtĂ© de quelques maisons .....construites avant l'application de la loi .MĂȘme si c'est toujours difficile Ă  admettre ...
En attendant les probables dĂ©positions plus denses et d'intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral Ă©manant des associations Penestinoises , il est tout de mĂȘme dĂ©cevant de voir le peu d'intĂ©rĂȘt des Penestinois pour ce moment de dĂ©mocratie directe qu'est une enquĂȘte publique . Il est vrai que l'urbanisme est une chose peu engageante mĂȘme si cela touche de si prĂšs Ă  l'avenir de la commune, Ă  ses paysages , Ă  ses activitĂ©s Ă©conomiques , bref Ă  son devenir "durable ".
Pourtant , il faut avouer que les plans sont clairs , affichés en grand et facilement interprétables avec les légendes pour chaque initiales de zones . Quel avenir veut-on pour cette commune ? quel avenir pour son littoral patrimoine de tous( et pas des seuls Penestinois) ? il n'y aurait que les propriétaires de terrains à faire la loi ? la loi du PLU sera applicable à tous , ça vaut le coup de se déplacer . vertdo

vendredi 7 mai 2010

Penestin , une commune bien connue...




Dans un trÚs intéressant article du magazine "capital" du mois de mai , est cité comme (mauvais) exemple , notre (jusqu'à présent) jolie commune !
En effet , ce reportage nous invite à réfléchir sur le pouvoir exorbitant des maires en matiÚre d'urbanisme , à la fois titulaires du pouvoir législatif (l'élaboration des PLU) et exécutif ( la signature des permis)...et qui exercent une folle pression sur les préfectures .

Dans notre cas Pénestinois , encore cette affaire (sans fin ?) de cet ensemble immobilier dit des "hauts de Vilaine" qui est cité en exemple des pressions immobiliÚres sur le littoral qui vont jusqu'au non respect de la législation dans les zones inondables .vertdo

cliquer sur l'article pour le zoomer

mercredi 5 mai 2010

de l'utilitĂ© de l'enquĂȘte publique ...

Lors du rĂ©cent conseil municipal du 26 avril, une dĂ©libĂ©ration a Ă©tĂ© prise au sujet du schĂ©ma d'assainissement des zones de camping-caravaning et suite Ă  appel d'offre , le cabinet d'Ă©tude GĂ©o Bretagne sud choisi pour son Ă©laboration. On retrouve donc ce cabinet dĂ©jĂ  en charge de beaucoup de projets sur la commune ( lotissements privĂ©s, travaux connexes, parkings publics...)mais aussi principalement de l'Ă©laboration du PLU Ă  l'enquĂȘte publique en ce moment . Il est vraiment curieux d'apprendre qu 'au mĂȘme moment oĂč se dĂ©roule cette enquĂȘte publique sur le PLU , la municipalitĂ© dĂ©libĂšre sur l'amĂ©nagement de zones inconstructibles au POS applicable jusqu'Ă  adoption du PLU ! DĂ©jĂ , des travaux de crĂ©ation de voies avaient Ă©tĂ© entrepris et il avait Ă©tĂ© expliquĂ© que ces zones n'avaient pas Ă©tĂ© remises en cause dans le jugement annulant le PLU prĂ©cĂ©dent . Le hic, c'est que les mĂȘmes nous disent que l'on ne doit plus se rĂ©fĂ©rer au PLU annulĂ© .A quoi sert donc l'enquĂȘte publique ? Le PLU serait adoptĂ© avant ? curieuse conception de la dĂ©mocratie locale ...vertdo

3-2 ETUDE D’ASSAINISSEMENT DES ZONES DE CAMPING-CARAVANING-ATTRIBUTION DU MARCHE Sur proposition de Monsieur LIZEUL, Monsieur le Maire rappelle la dĂ©libĂ©ration 4.4 du 23 fĂ©vrier 2009 approuvant le lancement d’une consultation pour une mission de maĂźtrise d’Ɠuvre pour la rĂ©alisation des rĂ©seaux dans les zones de camping caravaning sur parcelles privatives. Monsieur le Maire informe l’assemblĂ©e qu’aprĂšs mise en concurrence, le cabinet GBS a proposĂ© l’offre la moins-disante. AprĂšs analyse des offres par les services de Cap Atlantique chargĂ©s d’assister la commune dans cette opĂ©ration, la commission d’appel d’offres qui s’est rĂ©unie le 23 avril 2010 propose d’attribuer le marchĂ© au cabinet GBS pour un montant de 44 525 € HT. Monsieur le Maire prĂ©cise que les coĂ»ts seront rĂ©partis entre l’ensemble des Associations syndicales libres des zones de camping caravaning ayant signĂ© une convention avec la mairie. La commune prendra seulement Ă  sa charge les coĂ»ts d’Ă©tude concernant les terrains dont elle est propriĂ©taire dans ces zones. Le conseil municipal, aprĂšs en avoir dĂ©libĂ©rĂ©, Ă  l’unanimitĂ© : -DĂ©cide d’attribuer sur proposition de la commission d’appel, la maĂźtrise d’Ɠuvre de la 2Ăšme tranche des travaux connexes au cabinet GBS pour un montant de 44 525 € HT. -Autorise le Maire Ă  signer tous documents se rapportant Ă  ce dossier.