mardi 13 avril 2010

"une valeur nouvelle "




(...) La réalisation de la deuxième(*) tranche des travaux pour l’aménagement foncier. Les critiques qui nous parviennent sont en règle générale des critiques attendues (...) En fait, elles recouvrent le plus souvent certains abattages de bois, des nettoyages de friches et des ouvertures de chemins qui semblent (sic) trop larges.
Sur ces questions, force est de répondre que l’entretien du territoire est aussi nécessaire et qu’il donne aux paysages une valeur nouvelle.(...)
La largeur des chemins s’explique par leur utilité agricole (problème d’engins). (...) C’est à ce prix que nous rendrons à notre territoire l’aspect bocager que nous avons perdu avec la disparition des ormes. Les chemins ombragés seront demain notre « richesse ».
(extraits de l'édito du maire J-c Baudrais dans le dernier bulletin municipal avril 2010)

PS:(*) la première tranche a déjà coûtée 450 000€ ...vertdo

Aucun commentaire: