mercredi 21 avril 2010

première impression sur l'enquête publique

En fait de salle des fêtes , elle n'a lieu que dans l'entrée. La place sera-t-elle suffisante pour toute la durée de cette enquête ? il n'y avait pas foule les premiers jours . Est-ce dû au fait que ce PLU n'est pas si différent de l'ancien ? est-ce dû au fait que les enquêtes publiques aboutissent dans la quasi-totalité des cas à des avis favorables qui découragent les contradicteurs d' y aller ?. Et pourtant il est intéressant de s'y rendre.Ne serait-ce que pour prendre connaissance de l'avis de la préfecture( qui devrait être pris en compte, en principe, sauf que les marchandages politiques d'après enquêtes viennent polluer la volonté préfectorale affichée , ce que l'on a vu lors de la dernière enquête du PLU défunt ) dont se réclame si souvent notre maire lors de contentieux en matière d'aménagement du territoire, lui qui en est le vice-président pour Cap Atlantique .
On y lit par exemple que les jugements du tribunal administratif doivent être pris en compte pour le secteur du maro et du Lienne ...tiens, tiens , pourquoi cela n'a pas été fait ? Monsieur le maire nous avait pourtant bien affirmé qu'il respecterait tous les jugements ....alors ? prendrait-il ses administrés pour des imbéciles ? son adjoint à l'urbanisme ne semble pas plus respectueux de la chose définitivement jugée en reprenant les prétextes fallacieux du premier édile.Les commissaires enquêteurs sont visiblement disposés , eux, à l'écoute . Petit bémol, on nous refait le coup de l'ouverture "aux horaires(restreints) de la mairie", ce qui ne laisse pas beaucoup de plage horaire pour prendre son temps de lire les documents .Contrairement à la dernière fois , les registres restent sous surveillance et les courriers parfaitement consultables . Le climat restera-t-il serein jusqu'au bout ? ce qui n'avait pas été le cas lors de la dernière consultation sur l'ex-PLU de l'avis même du commissaire enquêteur de l'époque .vertdo

Aucun commentaire: