mercredi 24 mars 2010

pointe débile


Agrandir le plan



Cette photo (en haut)date de la dernière décennie . Petit à petit , la pointe du bile s'est bien urbanisée . Le camping édifié dans les années 70 a perduré même s'il se trouve dans la bande des cent mètres ;une tolérance due au fait de son antériorité à la loi littoral de 1986. Tant mieux pour ses propriétaires qui ne goûtent guère au bon sens écologique : en 1995-1996 subissant les rejets réguliers des eaux usées du camping dans la mer, les mytiliculteurs optèrent pour une action d'éclat en bloquant les accès au camping.Suite à cette opération , le tout à l'égout fût installé.
Au début des années 2000,les propriétaires du camping obtinrent un permis de construire pour une résidence au détriment d'une zone humide ! ( à droite du camping sur la photo ).Récemment,suite à la demande d'un propriétaire voisin enrageant d'être régulièrement inondé,
la commune proposa de couvrir le ruisseau restant pour éviter qu'il ne déborde ...La propriétaire de la maison en bas de la photo, elle, refusa la proposition pour la partie traversant son jardin. La propriétaire du camping accepta;d'autant plus facilement que c'est la commune qui paye ? La commune encore, qui délivra aussi au bout de cette même pointe un permis de complaisance . Ainsi va Penestin , son développement assujetti au clientélisme .....vertdo

Aucun commentaire: