samedi 20 février 2010

quelques réponses...

Lors de la réunion publique sur les projets de la municipalité, le public fût assez nombreux. Plusieurs dizaines de personnes ( un peu toujours les mêmes dont les afficionados de la municipalité) sont venus écouter les réponses aux quelques personnes qui se risquèrent à poser des questions. Comme d'habitude, l'ambiance fût un peu froide .
Une première intervention fit part de travaux connexes effectués en partie sur la propriété d'une personne âgée très impressionnée par le va et vient d'engins de chantier.Le rapporteur de cette anecdote précisa que la vieille dame en avait pleuré car elle était choquée de cette façon de procéder :ne pas avoir été prévenue même si elle avait donné son accord de principe pour ces travaux d'ouverture de chemin piétonnier passant sur sa propriété .
L'adjoint aux travaux rétorqua qu'ils ne pouvaient prévenir chaque propriétaire de parcelles avant travaux !
une question sur l'éclairage nous apprît que cette année dix-huit lampadaires avaient été posés sur la commune au prix de 1500 € l'unité . Est-ce toujours indispensable ? je pense à certains lampadaires installés au milieu de rond-points en zone ....naturelle !
Plus important, une personne s’est étonnée de l’écart entre les objectifs de construction préconisés par le SCOT soit 394 logements entre 2009 et 2020 et le projet de développement retenu de 492 logements sur la même période soit +25% par rapport au SCOT (shéma de cohérence territoriale dont monsieur le maire de Penestin est le rapporteur pour la communauté de commune cap atlantique !*), sachant que ce chiffre ne tient pas compte des constructions diffuses en zones U et des zones 2AU telle que la future ZAC de Kerfalher.
Réponse : Ce PLU respecte le SCOT car ce chiffre de 492 est une enveloppe maximale qui ne sera pas atteinte car les cahiers des charges seront plus contraignants que par le passé ce qui rendra les promoteurs plus prudents. Par ailleurs, les zones 2AU devront faire l’objet d’une modification du PLU à l’initiative du conseil municipal.
L’expérience du passé récent nous incite à penser que cette modification du PLU ne sera pas un obstacle difficile à lever!
A une question sur la possibilité d’organiser une réunion d’information sur le PLU avant l’enquête publique, le maire a répondu qu’il ne savait pas s’il accéderait à cette demande !
Le calendrier serait le suivant :
Le 15 avril début de l’enquête publique dirigée soit par un commissaire enquêteur,soit par une commission d’enquête; durée 1 mois, rapport 1 mois après(en principe ! car la dernière fois , il fallut attendre ....trois mois, pour obtenir ce fameux rapport !).
L’Etat a 2 mois pour faire ses observations et approuver le PLU.
En conclusion il ne devrait commencer à être mis en œuvre au mieux qu’en septembre 2010.

Il fût aussi question du projet de piste cyclable entre Tréhiguier et le bourg sur un trajet un peu plus long de 6 kms pour éviter de traverser la zone NDS ( espaces remarquables) ...encore heureux! à quoi serviraient ces zones sinon ?

d'autres questions concernèrent la sécurité routière aux abords des écoles et les travaux de la rue de la plage, le manque de stationnement au Lomer ( pas de terrains disponibles fût-il répondu ! pourtant des terrains appartenant à la commune et pas très loin vont être livrés aux campeurs -caravaniers en vu de leur "reclassement" ! mais peut-être que cet argument est une façon de faire pression sur les mytiliculteurs du Lomer pour les expédier à Loscolo ?).Il fût aussi question du parking de la source qui serait en continuité de "l'agglomération" de la mine d'or/le bourg " ! de continuité en continuité , c'est toute la commune qui sera urbanisée !Pour le fameux lotissement du "maro nord" , le maire raconte n'importe quoi , car le permis de lotir a bien été annulé définitivement .

Prochaine occasion de tout dire sur l'avenir de la commune , l'enquête publique sur le nouveau PLU, à moins que d'ici là , monsieur le maire ait décidé d'une réunion publique sur ce vaste sujet ! mais en a-t-il envie ? Qui a donné en 2006(date du PLU défunt) des espoirs inconsidérés à des propriétaires qui se trouvent maintenant déçus, leurs projets bouleversés, avec peut-être de gros soucis financiers faute du pactole sur lequel ils comptaient ? vertdo


* document affiché en mairie jusqu'au 5 mars

Aucun commentaire: