mardi 8 décembre 2009

intox et manipulation par la preuve...




Dans l'article de l'écho de la presqu'île du vendredi 4 décembre, la journaliste J. Boutin qui depuis début novembre essaye de populariser la "grève de la faim" des époux-promoteurs de la résidence des "hauts de Vilaine" prétend que l'association requérante pour la démolition de l'immeuble serait aussi demandeuse de la destruction des réseaux d'alimentation en eau et électricité des petites maisons bordant la rue de la Vilaine et contiguës à l'immeuble... Sur le plan masse des petites maisons (en entouré ), on peut constater que ces alimentations sont faites directement sur le réseau urbain de la rue.Entourées en rouge, les alimentations pour l'immeuble sont indépendantes des autres .Donc il n'est pas vrai que la démolition de l'immeuble impliquerait qu'il n'y aurait plus de raccordement à l'eau et aux eaux usées des petites maisons . On peut donc douter de la sincérité de l'argumentation développée("sauver les maisons") dans l'article incriminé...un doute qui ne peut pas conduire à l' empathie pour les grévistes de la faim . Quant à la journaliste, est-elle encore crédible ? vertdo
cliquer sur les documents pour les agrandir

Aucun commentaire: