mercredi 4 mars 2009

grain de sel

7-2 Bulletin d’information « Un autre regard »

Monsieur le Maire tient à souligner qu’il souhaiterait rencontrer, dans le cadre d’une réunion ou d’un rendez-vous qui se tiendraient à la mairie, et de son strict exercice, le ou les auteurs anonymes de ce bulletin d’information. Il se tient prêt à discuter et à entendre les suggestions qui lui seraient faites au sein d’un dialogue constructif et ouvert.

Ce mode de dialogue sera la meilleure solution pour prendre en compte les remarques de ses concitoyens qui, Monsieur le Maire le souligne, ont élu sa liste à une écrasante majorité en mars 2008. Il précise que, durant tous ses mandats, il a été toujours ouvert à la concertation et qu’il entend continuer cette ouverture.
voilà ce que l'on peut lire à la fin du compte rendu du dernier conseil municipal. Si je peux m'enthousiasmer du fait que monsieur le maire change de stratégie et commence à comprendre que l'exercice du pouvoir ne peut faire l'économie du dialogue et de l'écoute,il reste que celui-ci ne manque pas de culot en affirmant qu'il a été toujours ouvert à la concertation durant ses mandats précédents.Il suffit de se rappeler du "devoir de réponse" au ton violemment méprisant publié dans le bulletin municipal de janvier 2005 en réaction au petit journal de l'association agréée de défense de l'environnement dont le contenu était pourtant bien moins virulent et critique que le bulletin de "autre regard". Beaucoup de Penestinois avaient été choqués à l'époque . Le PLU qui avait été élaboré sans jamais tenir compte des avis d'associations (dont les contentieux à l'origine de l'annulation, ne sont que la résultante) en est une démonstration supplémentaire. Cette revendication du premier édile d'avoir toujours été "ouvert à la concertation" ne manque pas de faire penser à la parole d'un arracheur de dents...Vertdo

Aucun commentaire: