mardi 13 janvier 2009

propagande


Dans les boîtes aux lettres de la commune, nous avons reçu un document de communication sur le projet de Kerfhaler. Celui-ci est présenté comme parfaitement en phase avec le développement durable. Mais depuis, le PLU a été annulé.Et le maire le savait bien avant la distribution de ce document.
néanmoins une révision du PLU est nécessaire pour ouvrir le secteur à l'urbanisation. Alors pourquoi présenter ce projet puisqu'il ne peut plus avoir de révision d'un PLU qui n'existe ....plus ?
Est-ce juste une campagne de communication (à quel coût?) pour nous démontrer la soi-disante volonté de cette municipalité en faveur d'un développement écologique de la commune et afficher sa soi-disante volonté de concertation avec ces 3 ateliers thématiques avec des élus, des bureaux d'études, des représentants de l'état, des associations(l'association agréée de défense de l'environnement à été conviée à un seul atelier mais pas à l'atelier de synthèse) et ....des habitants(!?) ?
Puisque ce projet n'a plus lieu d'être, je ne vais pas rentrer dans le détail des propositions, mais affirmer par exemple qu'il s'agirait de proposer un urbanisme économe d'espace dans la continuité de la morphologie de village de Kerfhaler quand le périmètre retenu fait cinq fois
la superficie de Kerfhaler ! est-ce respecter la loi littoral qui dit que l'extension en continuité d'un village doit être limitée ?
On peut légitimement se demander si ce document ne serait pas une diversion habile pour tenter de mettre en accusation ceux qui se sont opposés au PLU en les rendant responsables de l'échec d'un projet "écolo" qui devait " favoriser l’accueil des nouveaux résidents ", pour la " mixité sociale et générationnelle(sic)" , "en facilitant l’accueil de jeunes actifs "… ?
Il y a pourtant déjà les lotissements en construction près du bourg sans que ceux-ci ne soient fait en approche environnementale de l'urbanisme !
Ce projet se faisait au détriment d'une vaste zone naturelle, l'approche écologique n'était-elle pas un prétexte pour faire passer une énorme zone d'urbanisation nouvelle dans un périmètre sensible avec une zone humide alors que l'inventaire de ces zones n'est que partiellement abouti?Vertdo
PS: dorénavant, le POS (plan d'occupation des sols) s'impose. Tout le périmètre revient en zone agricole.

Aucun commentaire: