mardi 29 décembre 2009

le PLU est arrêté,ses auteurs courent toujours...

Le 21 décembre dernier, le conseil municipal s'est penché sur le nouveau document du PLU(voir colonne de gauche). Le maire a rappelé les grandes notions de la loi littoral qui le poussent à rendre inconstructibles certaines zones par rapport au PLU annulé.C'est un progrès sans doute motivé par un jugement important qui annula un PLU qui respectait peu cette loi .
Mais il continue à prétendre que ce qui différencie un village d'un hameau , ce serait seulement le nombre de constructions, en oubliant ce qui démontre l'existence d'un village : ses commerces.D'ailleurs, quand il énumère les villages de Penestin en se référant au jugement du tribunal administratif de Rennes, il omet de dire que depuis, dans le cadre d'un autre contentieux, le conseil d'état a défini le haut-Penestin comme un lieu-dit .En effet, malgré l'importance des constructions, aucun commerce à l'activité permanente n'y existe.Le conseil d'état étant la plus haute juridiction, son arrêt fait jurisprudence.
Du discours aux actes, un certain foss√© existe encore . De nombreuses zones constructibles hors des "continuit√©s" impos√©es par la loi existent encore et m√™me l√† o√Ļ des zones ont √©t√© censur√©es !
Il est à craindre qu'un nouveau contentieux s'engage si ces dernières ne sont pas mises au placard .
D'ici là , la préfecture aura peut-être mis son véto à ces manquements au respect de la chose jugée . Vertdo

mercredi 23 décembre 2009

dorénav(r)ant


Les espaces naturels sensibles de Penestin seront désormais gérés par la commune et son premier édile qui pourtant par le passé récent avait voulu créer un parking (à kerséguin, au sud de la commune) qui empiétait sur une zone de préemption du conservatoire du littoral !
Sous couvert d'aires naturelles de stationnement, les projets municipaux faisaient la part belle √† des am√©nagements lourds. Celui de Kers√©guin ne vit pas le jour gr√Ęce √† la vigilance d'un commissaire enqu√™teur et ......du conservatoire du littoral. Un autre , celui de men Armor , en bord de Vilaine et dans la bande des cent m√®tres f√Ľt revu √† la baisse avec un am√©nagement "doux" gr√Ęce √† la combativit√© de Penestinois.
Et l'on ne devrait pas s'inquiéter de cette nouvelle donne ?
Pauvres espaces naturels sensibles ...dans quelles mains sont-ils tombés ?vertdo


6-5 CONVENTION DE GESTION DES ESPACES NATURELS – CONSEIL GENERAL ET CONSERVATOIRE DU LITTORAL Monsieur le Maire informe l’assemblee que le conseil general et le conservatoire du Littoral sont respectivement proprietaires de 50 ha et 70 ha de terrains situes sur la commune de Penestin et classes en espaces naturels. Afin de gerer l’entretien de ces espaces, ils faisaient jusqu’alors appel a des prestataires prives ou bien a des chantiers d’insertion. Afin d’obtenir une unite de gestion de ces espaces, ces deux institutions proposent aujourd’hui a la commune de reprendre la gestion de leur entretien moyennant une contribution financiere de leur part de 15 174 € par an. Le maire informe donc l’assemblee qu’il convient de mettre en place une convention bipartite avec le Conseil General du Morbihan et une convention tripartite avec le Conservatoire du Littoral pour officialiser cet accord. Il precise que la somme allouee par le conseil general et le CDL permettra de financer un poste pour l’entretien de ces espaces naturels.

samedi 19 décembre 2009

à la pêche aux moules



On apprend aujourd'hui par le quotidien Ouest-France que le rapport sur le vaste projet de regroupement des mytiliculteurs à Loscolo a été voté à l'unanimité au dernier conseil de Cap Atlantique ( la communauté de communes). Tiens , tiens, on aime bien regrouper à Penestin, après les campeurs-caravaniers, les producteurs de moule ...à quand la mixité sociale ?
On nous annonce un parc de huit hectares( zone Aca sur le plan) dans une zone encore naturelle bien s√Ľr... mais il s'agit d'en r√©cup√©rer une(plus petite) ....ah bon ...
un site"suffisamment distant du rivage et des habitations pour √©viter les conflits de voisinage". Mais les chantiers mytilicoles am√®nent de l'activit√©, de la vie , pourquoi les isoler, pourquoi les cacher ?d'autant que leurs nouveaux locaux sont mieux insonoris√©s maintenant. Encore un pr√©texte √† la disparition de terres agricoles?" distant du rivage" indispensable √† cette activit√©, o√Ļ vont-ils pouvoir rejoindre la mer? pas √† la plage de Loscolo parmi les baigneurs?il va donc falloir creuser dans la falaise un peu plus loin de l√†, mais √† quel endroit ? un espace r√©serv√© ( 25) pour une voirie, appara√ģt partant de cette Aca et arrivant en face du Marescl√© et de son bois class√© et derri√®re lui ......les dunes !!! serait-ce plut√īt l√† ?
Et pourquoi ne pas les regrouper à la pointe du Bile ? Il y a déjà deux descentes bétonnées car l'activité a déjà existé à cet endroit ,il y a quelques années ...Mais des projets immobiliers ont été plus juteux à certain mytiliculteur ....qui ne verrait pas d'un bon oeil le regroupement d'une activité qui créerait un "conflit de voisinage " ?
Le camping, pardon,l'h√ītellerie de plein air du m√™me secteur pourrait elle aussi renoncer √† une extension pour lib√©rer des terrains pour ces nouveaux "regroup√©s" ?
Quant √† monsieur le maire qui "imagine" pour la centaine d'emplois directs, "trois fois plus d'emplois indirects" , a-t-il f√™t√© la nouvelle ann√©e bien avant tout le monde ? o√Ļ va-t-il chercher ce nombre abracadabrantesque ?vertdo

mardi 15 décembre 2009

sur le terrain à Penestin....



Le tribunal administratif sur le terrain à Penestin
Lundi 14 d√©cembre, les magistrats de la premi√®re chambre du tribunal administratif (charg√©e de l'urbanisme)√©taient sur place notamment √† la mine d'or pour trois litiges qui seront bient√īt jug√©s.En auront-ils profit√© pour visiter plusieurs autres endroits dans cette commune, haut lieu du contentieux d'urbanisme et dont le PLU(plan local d'urbanisme) a √©t√© r√©cemment annul√©? Une commune ou l'√©crasante majorit√© des jugements sont perdus par la municipalit√© pour non respect de la loi littoral.
Sous un froid de canard, ils √©taient accompagn√©s de deux repr√©sentants de l'association M√®s et Vilaine (l'association agr√©√©e de d√©fense du littoral) mais aussi de certains des p√©titionnaires des permis attaqu√©s et bien √©videmment du maire et de son adjoint √† l'urbanisme , bref, des parties prenantes des proc√®s.Un journaliste de Ouest-France √©tait pr√©sent mais pas la journaliste de l'√©cho de la presqu'√ģle sans doute trop obnubil√©e au sujet d'un litige pourtant d√©j√† tranch√© d√©finitivement.(voir notes pr√©c√©dentes)
Il ne s'agissait pas de reprendre les dossiers de zéro mais de s'imprégner de la configuration de ces lieux en arrière du site classé de la mine d'or . Un site qui mériterait d'être épargné par une urbanisation si proche ( un des litiges concerne un permis accordé sur une parcelle empiétant dans la zone inconstructible des 100 mètres!).vertdo

vendredi 11 décembre 2009

précisions



Ce sont bien des circuits de réseaux différents pour l'immeuble et les petites maisons.Les eaux usées (eu) et les eaux pluviales(EP) descendent de l'immeuble et contournent bien les maisons. En haut du plan et au niveau de l'entrée de l'immeuble-carcasse, les trois autres réseaux de l'immeuble: edf, télécom et AEP ( alimentation en eau potable).

Quand la grève de la faim repose "surtout" sur la défense des petites maisons et de leurs occupants, il n'est pas scandaleux de révéler le plan masse du permis de construire qui est consultable librement en mairie et qui démontre un mensonge.
Il est aussi utile de préciser que certains des petits propriétaires ne se reconnaissent plus dans le "combat" des promoteurs. C'est tout à leur honneur d'avoir ouvert les yeux malgré la manipulation par le mensonge qui consiste à faire croire à l'opinion avec la complicité aveugle d'un hebdo local(voir article dans la note précédente) que les petites maisons n'auraient plus de réseaux d'eau et eaux usées et cela en mettant en cause fallacieusement une association qui n'a demandé que la démolition de l'immeuble et de ses réseaux.(voir communiqué intégral de l'association ci-joint) vertdo

cliquer sur les documents pour les agrandir.


mardi 8 décembre 2009

intox et manipulation par la preuve...




Dans l'article de l'√©cho de la presqu'√ģle du vendredi 4 d√©cembre, la journaliste J. Boutin qui depuis d√©but novembre essaye de populariser la "gr√®ve de la faim" des √©poux-promoteurs de la r√©sidence des "hauts de Vilaine" pr√©tend que l'association requ√©rante pour la d√©molition de l'immeuble serait aussi demandeuse de la destruction des r√©seaux d'alimentation en eau et √©lectricit√© des petites maisons bordant la rue de la Vilaine et contigu√ęs √† l'immeuble... Sur le plan masse des petites maisons (en entour√© ), on peut constater que ces alimentations sont faites directement sur le r√©seau urbain de la rue.Entour√©es en rouge, les alimentations pour l'immeuble sont ind√©pendantes des autres .Donc il n'est pas vrai que la d√©molition de l'immeuble impliquerait qu'il n'y aurait plus de raccordement √† l'eau et aux eaux us√©es des petites maisons . On peut donc douter de la sinc√©rit√© de l'argumentation d√©velopp√©e("sauver les maisons") dans l'article incrimin√©...un doute qui ne peut pas conduire √† l' empathie pour les gr√©vistes de la faim . Quant √† la journaliste, est-elle encore cr√©dible ? vertdo
cliquer sur les documents pour les agrandir

lundi 7 décembre 2009

clientélisme encore....


Ici à la pointe du Bile, au sud de la commune, le PLU nouveau classe l'ensemble de la pointe en zone Ubb ( zone urbanisée) en laissant juste un tout petit espace en Na (zone naturelle) avec quelques constructions dessus. La zone Na aurait pu aller jusqu'au trait bleu juste devant les deux collectifs(cliquer sur la photo pour l'agrandir) . Cela permettrait de conserver un peu d'espace vierge dans ce coin très touristique de Penestin.Mais là encore, c'était sans compter sur le clientélisme qui pollue l'intérêt général. Le propriétaire de la parcelle qui a construit la maison et les deux immeubles ne s'arrêtera pas là(cliquer).Cet ami de monsieur le maire n'aurait pas supporté un classement empêchant toute construction nouvelle...vertdo

jeudi 3 décembre 2009

tour de passe-passe à Tréhiguier



Dans son jugement annulant l'ex-PLU de 2006 , les juges avaient censur√©s entre autre, √† Tr√©higuier , petit port paisible sur la Vilaine, une vaste zone AU ( secteur naturel √† urbaniser) car trop dimensionn√©e . En effet , l'extension d'un village doit √™tre limit√©e ,selon la loi littoral. On aurait pu penser que le nouveau projet de PLU aurait consist√© √† r√©duire de moiti√© ou plus la zone en question( zone AUa entour√©e en rouge photo du bas).Alors , effectivement, cette immense zone a √©t√© r√©duite d'une petite bande √† l'ouest (entour√©e N°2 photo du haut) et rajout√©e √† la zone naturelle qui au passage perd sa protection NDS ( espace remarquable) pour devenir une simple zone Na ( naturelle) bien moins prot√©g√©e...
Au nord, une autre partie de l'ex zone AU(entour√©e N°1 photo du haut), est enlev√©e mais pour √™tre ajout√©e √† la zone UBa !(zone urbanis√©e). Au passage, ce nouveau zonage permet des hauteurs jusqu'√† 11 m√®tres au lieu de 9 en AU. Et surtout d√©nature la d√©cision de justice puisqu'il ne s'agit pas de r√©duire pour r√©duire l'ex zone AU , mais de r√©duire la consommation d'espace encore vierge...
Pour résumer, la surface de l'ex zone AU en contrepartie d'une légère réduction à l'ouest avec abandon d'une protection importante (déjà qu'aucun boisement du secteur n'est classé protégé comme la plupart des boisements le long du rivage, d'ailleurs) bénéficie d'une plus grande densification urbaine au nord derrière le phare et là comme par hasard est prévu un projet immobilier mais municipal celui-là ...vertdo
cliquer sur les photos pour les agrandir

lundi 30 novembre 2009

magouilles, mensonges et clientélisme.....

le 3O janvier 2009, le PLU a √©t√© annul√© et plusieurs zones censur√©es par la justice administrative. Depuis , le maire et son adjoint √† l'urbanisme ont √©labor√© un nouveau PLU soi-disant dans le respect des d√©cisions de justice (voir entre autre l'extrait de l'√©dito du maire du bulletin municipal d'octobre). Dans le jugement du PLU annul√© , la zone AU11 au sud comme la zone Uca √† l'ouest du bourg(hachur√©es en rouge dans l'extrait de l'ancien PLU), sont censur√©es. Dans le nouveau document, les trois-quarts se retrouvent class√©s AU1 pour les deux secteurs condamn√©s(entour√©s); c'est donc le m√™me zonage (√† urbaniser imm√©diatement). Dans l'ex zone AU11,un projet de lotissement(croix en rouge) avait re√ßu un permis d'am√©nagement qui ne f√Ľt ex√©cut√© depuis. La commune aurait-elle peur d'indemnit√©s compensatoires trop importantes √† verser aux promoteurs pour pr√©f√©rer ne pas respecter une d√©cision de justice ? ou bien tout simplement,le maire veut d√©montrer son accoutumance au mensonge et au client√©lisme ?vertdo
cliquer sur les documents pour les agrandir.
PS le maire de Penestin est responsable du scot, le schéma de cohérence territorial pour les communes de cap Atlantique.



jeudi 26 novembre 2009

Le clientélisme par la preuve



Sur le plan (cliquer pour l'agrandir) la parcelle n°4 a √©t√© agrandie gr√Ęce √† l'am√©nagement foncier (partie d√©limit√©e en rose).Le PLU vient d'√™tre pr√©-arr√™t√©. L'agrandissement de la parcelle b√©n√©ficie du zonage UBb (zone urbaine sans cos , hauteur au fa√ģtage 9 m).Tout autour , le zonage est Na (zone naturelle) . Nous sommes pointe du Cofreno , en zone proche du rivage bien visible de la mer √† moins de 150 m√®tres de l√†.
qui peut bien profiter de ce superbe cadeau ?
clientélisme:méthode plus ou moins démagogique à laquelle ont recours les hommes ou les partis politiques afin d'élargir le cercle de leur clientèle.
Vertdo

la photo(cliquer pour l'agrandir) est prise du sentier c√ītier.

lundi 23 novembre 2009

PLU de béton


Le projet arr√™t√© du PLU est donc consultable depuis peu . Il a √©t√© pr√©sent√© aux "personnes associ√©es"( il y avait des repr√©sentants des mytiliculteurs, de la chambre d'agriculture , des campings et aussi de l'association agr√©√©e de d√©fense de l'environnement ) le 20 novembre dernier. Une concertation un peu tardive puisque tout para√ģt bien d√©finitif .
On distingue assez vite que le choix a été pris de densifier au maximum tout ce qui ressemble de près ou de loin à un ensemble d'habitations. En effet, les zones U (secteurs déjà urbanisés) avec leur sous catégories ,concernent autant les bourgs ou villages que .....les hameaux . Dans ces zones, le règlement permet des hauteurs de 11 mètres voire 12 mètres allant jusqu'à 13 mètres(!) dans le coeur du bourg de Penestin et le haut-Penestin .
Certaines décisions de la justice administrative semblent être relativement respectées mais d'autres,sont soit contournées , soit totalement ignorées .Pourtant à plusieurs reprises ,le maire avait affirmé vouloir respecter TOUTES les décisions de justice .
Ainsi, pour les jugements totalement ignorés, on peut citer la zone AU1(à urbaniser immédiatement photo2

) au sud de l'espace petit-Breton, le Maro Nord(photo1), ou les parcelles du nord du bourg comprenant entre autre les permis annul√©s dont celui des "hauts de vilaine" qui fait encore un peu parl√© de lui dans le seul √©cho de la presqu'√ģle .
Il est curieux de voir qu'une zone AU 2(à urbaniser à moyen terme) est créée à l'ouest du haut-Penestin ; En effet, aucune extension d'urbanisation n'est légale , le haut-Penestin n'étant qu'un lieu-dit. Une zone AU2 est aussi créée au halguen sans aucune continuité d'urbanisation et donc là aussi en violation de la loi littoral, mais il est vrai qu'un projet immobilier prévoit plusieurs dizaines de logements à cet endroit très proche du rivage(toujours le clientélisme!)A Kerfhaler, village au sens de la loi littoral et qui là, permet des extensions mais limitées, la zone constructible s'étend sans discontinuer jusqu'à Poudrantais, c'est à dire jusqu'au rivage de la mer .
A l'est de Penestin, il est √©trange de voir deux hameaux pas tr√®s √©loign√©s l'un de l'autre obtenir deux zonages tr√®s diff√©rents ; Nh (√©volution du b√Ęti(sic!) pour Rochefort et UBb (zone urbaine )pour Berniguet qui se trouve √™tre le point culminant de Penestin et visible de la Vilaine.
Il ne faut pas oublier les zones de camping-caravaning sur parcelles privatives toujours dénommées AUer c'est à dire qualifiées comme secteurs constructibles et qui pour la plupart ne se situent en extension d'aucuns villages et au détriment de terres agricoles .
PLU de béton donc, les zones constructibles sont toujours en nette augmentation avec toujours pas de limite de parcelle minimum, et des COS( coefficient d'occupation des sols) inexistants qui permettent de densifier à outrance même de simples hameaux...vertdo

PS:Ce PLU sera-t-il validé par la préfecture ? celle-ci semble changer de cap; à lire sur le blog citoyens de gauche Muzillac



lundi 16 novembre 2009

PLU de fous moins on rit...

Le PLU est donc arr√™t√©. Il est consultable √† la mairie et sur le site de la commune . Il s'agit presque d'un copi√©-coll√© de l'ancien ....mais en pire. En effet le r√®glement permet des hauteurs , par exemple en zones UB de 11 m√®tres au fa√ģtage (ce qui permet par exemple un immeuble comme celui en face de la poste dans le bourg) ....mais m√™me en ....hameau ! puisque certains sont rattach√©s au bourg par exemple le hameau de Tr√©gorvel ...

Dans ces mêmes zones UB , il n'y a plus de limites de surfaces et de limites entre deux constructions.

Plus généralement, les décisions de justice ne sont absolument pas respectées, comme par exemple, le site du maro Nord qui reste inscrit en zone UBa (qui étant en zone proche du rivage, a droit à une hauteur moindre (9 mètres tout de même)), ou l'ancienne zone 11 AUa censurée dans le jugement d'annulation du PLU et qui redevient une zone AU1 !!! (les zones AU étant des espaces naturels que l'on prévoit d'urbaniser soit à court termeAU1 soit à moyen termeAU2) il est vrai qu'un lotissement en 17 lots dont le permis de lotir avait été délivré et aucuns travaux commencés, se situe en plein dedans (quand je parlais de clientélisme d'autant plus facilité par un cabinet juge et partie en charge de l'élaboration du PLU).

Mais c'est à chacun d'aller "s'instruire" en allant voir les documents soit à la mairie soit sur le site de la commune .vertdo

lundi 9 novembre 2009

ce sera sans eux .....

Suite √† l'article de "l'√©cho de la presqu'√ģle "du 30 oct qui annon√ßait la prochaine gr√®ve de la faim du couple de promoteurs penestinois (voir note une histoire sans ...faim), les propri√©taires des petites maisons de l'ensemble immobilier les hauts de Vilaine ont voulu r√©agir ...

_vertdo : Le promoteur et sa femme débutent une grève de la faim le 14 novembre , quelle est votre réaction ?

_"on parle toujours de ce "pauvre promoteur", mais dans cette affaire des hauts de Vilaine, on oublie de parler des propriétaires des 6 pavillons. Nous avons payé pour avoir un environnement aménagé et nous nous retrouvons avec une carcasse (l'immeuble) et deux énormes tas de terre sous nos fenêtres. Ne parlons pas des malfaçons(toitures d'une qualité plus que médiocres sauf la maison témoin !infiltrations d'eau etc...)ni des prestations payées qui à ce jour n'ont jamais été réalisées( antennes de tv, électricité dans les garages, allées bitumées, pelouses et aire de détente).Nous n'avons jamais été indemnisés et n'avons reçu en retour de notre soutien que le mépris du promoteur qui nous a embarqué dans une histoire sans fin . Ils veulent donc reprendre une nouvelle grève de la faim? mais cette fois-ci, trop c'est trop, ce sera sans nous .
propos recueillis par vertdo


Le vent tourne ! il ne reste donc plus rien du soutien au promoteur de la part des propri√©taires des six maisons contigu√ęs de l'immeuble inachev√© . Qu'en penseront les Penestinois qui avaient √©t√© pris dans cette folle op√©ration m√©diatique;op√©ration orchestr√©e par le promoteur et la municipalit√© ( cette derni√®re masquant sa propre responsabilit√© en d√©signant des bouc-√©missaires comme la loi littoral, les juges, le pr√©fet , les auteurs du recours, Ravaillac, de Villepin, vertdo ? ) utilisant l'angoisse des six propri√©taires ?il sera int√©ressant de voir comment r√©agira la municipalit√© d'aujourd'hui dont la t√™te n'a pas chang√© et qui, √† l'√©poque avait apport√© son soutien inconditionnel au promoteur.vertdo



vendredi 6 novembre 2009

saccages...




Ici , au lieu-dit Pradun ( prairie en breton) toute une surface a été terrassée(photo de droite), pourquoi?ce secteur boisé se situe en zone humide . Sagit-il de remblayer et d'assécher ? dans quel but ? A Penestin tout est permis ? ....faut-il toujours venir surveiller ce qui se passe étrangement à Penestin? Cette commune est-elle toujours en deçà de la légalité ? les discours sur le développement durable sont-ils toujours en contradiction avec la réalité sur le terrain ? est-ce la commune qui a fait ça ? ou qui a laissé faire ? la police municipale ne passe-t-elle jamais par là ? ou lui a-t-on signifié de ne jamais ouvrir les yeux?
bien s√Ľr, on peut toujours se dire que plus grave est ailleurs mais faut-il toujours pratiquer la politique de l'autruche ? faut-il toujours et notamment √† Penestin , se comparer au pire plut√īt qu'au meilleur ? cette commune aussi belle qu'endormie ne m√©rite-elle pas mieux qu'un d√©veloppement intensif au d√©triment de sa richesse d'espaces naturels ?
Toujours à Pradun , pourquoi cette large voie(10 mètres !) en direction du rivage ? les fonds alloués à l'aménagement foncier servent-ils à des travaux prévus pour de futures zones qui n'auront d'existence que dans un PLU qui n'est pas encore approuvé ? et si ces zones ne passent pas l'étape de l'enquête publique ? resterait donc un paysage balafré et des sommes englouties pour rien ?vertdo

lundi 2 novembre 2009

une histoire sans ...faim



Dans l'hebdo local qui visiblement aime bien rendre service, on apprend que les promoteurs des "hauts de vilaine" ,ce programme immobilier compos√© d'un immeuble et de six petites maisons qui a √©t√© annul√© par trois fois par la justice administrative, vont de nouveau, le 14 novembre prochain , faire une gr√®ve de la faim. Ce coup-ci, ils la feront tous les deux. Tout √ßa pour une histoire de gros sous. En effet, le rapporteur public , lors du r√©cent proc√®s en appel , contrairement au premier jugement qui d√©douanait de toutes fautes ces promoteurs locaux, a consid√©r√© que ceux-ci ne pouvaient pas ne pas conna√ģtre la configuration des lieux (le promoteur est natif de Penestin ).Donc, leur part de responsabilit√© est estim√©e √† 1/3 de la somme touch√©e . De plus , la d√©molition de l'immeuble n'a pas √©t√© ex√©cut√©e, donc les 45000 € vers√©s dans ce but sont aussi √† rendre .Alors , ils ne supportent pas ce nouveau jugement? , mais qui a fait appel? qu'ils cherchent parmi leurs anciens soutiens celui qui a revendiqu√© la m√™me chose que ceux qui ont d√©cid√© de l'appel ! Ce jugement qui provoque leur ire , dit clairement qu'ils ont leur part de responsabilit√©.
Ce sera donc (si les juges suivent le rapporteur, car contrairement √† ce que dit la femme du promoteur, les d√©cisions ne suivent pas toujours les conclusions du rapporteur ) 50/50 pour la commune comme pour l'√©tat mais pour une somme moins importante.Monsieur le maire et vice pr√©sident de la communaut√© de communes Cap Atlantique ,responsable et coupable dans cette affaire et qui a longtemps montr√© du doigt des boucs-√©missaires √† la vindicte populaire sera sans doute bien content de montrer que son irresponsabilit√© co√Ľte un peu moins √† l'assurance et donc √† la commune , celle-ci √©tant tr√®s endett√©e par rapport √† la moyenne de sa strate .Mais les contribuables Penestinois appr√©cieront le changement ! eux ,paieront la totalit√© ....
Alors , est-ce donc parti pour un nouveau soutien populaire aux pauvres promoteurs ?la complaisance du seul hebdo local fera-t-il monter la sauce ? mon petit doigt me dit que cette fois-ci certains soutiens manqueront à l'appel . on ne se fait pas avoir deux fois ! vertdo

jeudi 29 octobre 2009

un dimanche de retrouvailles...





1, 6 million € avaient √©t√© d√©pens√©s pour la "r√©habilitation(sic) et la mise en valeur" du littoral entre la mine d'or et la pointe du Halguen , en 2006 . Trois ans plus tard, il n'y a visiblement pas de suivi : les feutres g√©otextiles utilis√©s se d√©litent en se r√©pandant dans la lande , certains am√©nagements comme ce "point de vue" attendent maintenant depuis plus d'un an d'√™tre remis en √©tat.
Par contre le grand parking de la source a fait l'objet d'un r√©-engazonnement tr√®s r√©cent ....il faut pr√©ciser que ce parking doit faire bient√īt l'objet d'un passage devant la commission des sites suite
√† son annulation pour manquement √† cette proc√©dure(!) , et cette r√©novation "en vert " appara√ģt bien opportune pour pr√©senter √† cette assembl√©e une aire naturelle de stationnement .
Qu'en pensent le président de Cap atlantique et le vice-président du conseil général du Morbihan , ces deux entités territoriales qui ont contribué au financement de ce vaste programme ? Ils n'ont pas profité de leur venue sur place à Penestin ce dernier dimanche pour admirer ce joli coin de littoral remis en valeur ?
Ils étaient fort occupés à répondre à l'invitation du premier édile de la commune et du représentant de la confrérie des "bouchoteurs" pour une grande cérémonie de remise de leur titre d'intronisation.Cérémonie qui ressembla assez à un meeting de l'UMP(union pour la majorité Penestinoise)...opération de com très réussie même si cela fleure bon la politique à l'ancienne .
En tous cas, un bon moment passé pour nos élus Penestinois (les conseillers municipaux étaient venus nombreux) avant un conseil municipal important le mardi qui suivi . En effet, celui-ci avait principalement pour objet de présenter au conseil le nouveau PLU (plan local d'urbanisme) arrêté....ou presque. La représentante du cabinet en charge de ce document était présente et on annonça que certaines précisions étaient encore à prendre. Mais rassurons nous, une réunion publique est promise avant l'obligatoire enquête publique . Tout ça avant si possible la fin de l'année .Ce ne sera pas de trop afin de ne pas aller à l'enquête dans le brouillard...vertdo
cliquer sur les photos pour les agrandir

lundi 26 octobre 2009

EBC (espaces bidons classés)



Cette parcelle(sur les hauteurs de Kermouraud) n'a jamais √©t√© bois√©e, pourquoi √©tait-elle en "espace bois√© class√©" dans le PLU de 2006 ? le sera-t-elle de nouveau dans le prochain PLU ? par contre sur le rivage en bordure du site class√© de la mine d'or, par exemple, les nombreux boisements n'ont fait l'objet d'aucun classement . Cela d√©montrerait un attachement au "chiffre" de la protection plut√īt q' une vrai volont√© de protection? D'autres exemples existaient dans le PLU d√©funt....et font mentir le premier √©dile qui parlait d'augmentation d'EBC(espace bois√© class√©) dans son PLU par rapport √† l'ancien POS. Augmentation(du chiffre surtout), mais inversement proportionnelle √† la proximit√© d'un rivage tr√®s convoit√© par les sp√©culateurs de toutes sortes...et donc avec une autorit√© complice .vertdo
cliquer sur les photos pour les agrandir

vendredi 23 octobre 2009

le naturel revient au galop



Les travaux d'extension de la mairie en HQE(haute qualit√© environnementale) touchent bient√īt √† leur fin. Cette extension de la mairie tr√®s "d√©veloppement durable"(loin de moi de critiquer cela ,bien au contraire) est h√©las dot√©e pour ses am√©nagements ext√©rieurs d'un nouveau parking goudronn√© (√† l'ancienne donc!). Curieux choix quand on sait qu'une vaste aire de stationnement enherb√©e se situe √† peine √† 50 m√®tres de l√† avec une capacit√© cinq √† six fois plus importante ! √©tonnant quand on se rappelle des paroles du premier √©dile pr√īnant des "artificialisations" moindre dans le cadre du d√©veloppement durable revendiqu√© √† tous les √©tages de la "com "municipale!
D'ailleurs, cette grande surface naturelle utilisée pour le stationnement pourrait être mise en espace réservé dans le cadre du PLU qui tarde à être communiqué à la population et aux associations.Un PLU qui est déjà arrêté depuis le 12 octobre dernier...(ben, non , ça a encore changé , ce sera pour le mardi 27 .....)
Ce choix d'"espace r√©serv√©" n'avait pas √©t√© fait dans le premier PLU annul√©, peut-on penser qu'il le sera cette fois-ci ? on peut r√©ellement en douter de la part d'une municipalit√© qui privil√©gie le client√©lisme foncier plut√īt que l'int√©r√™t g√©n√©ral . Vertdo

cliquer sur les photos pour les agrandir

mardi 20 octobre 2009

suite de la note précédente...



Les prochains am√©nagements d'aires de stationnement concerneront B√©chet ( la pointe du Bile) et l'aire du Goulumer qui se situe pas tr√®s loin. Comme on peut le voir sur les photos, ces parkings qui permettent de conserver des espaces naturels le reste de l'ann√©e existent d√©j√†, pourquoi d√©penser plusieurs dizaines de milliers d'€ (voir d√©lib√©ration 3-2du 4 mai 2009 )pour de simples am√©nagements paysagers comme √† M√©nard ? la commune d√©j√† bien endett√©e ne pouvait-elle pas faire cette √©conomie ?
Suite √† la reserve du commissaire enqu√™teur concernant l'aire de M√©nard et √† la vigilance de citoyens et de l'association locale de d√©fense de l'environnement, les am√©nagements seront limit√©s √† Menard √† une rang√©e de plantations et de plots emp√™chant les v√©hicules de monter sur la dune, ce qui aurait √† moindre co√Ľt pu √™tre fait depuis 2 ans de tergiversations! ( la municipalit√© avait m√™me e√Ľt l'id√©e saugrenue de " reprofiler" la dune pour agrandir la plage !!!)
Dont acte, les travaux de ces parkings, seront limit√©s √† du "paysagement". L'exemple inconsid√©r√© du parking de la Source baptis√© abusivement"aire naturelle de stationnement" avec ses voies goudronn√©es et son √©clairage inutile et .....inutilis√©, est derri√®re nous avec son co√Ľt astronomique(pr√®s de 160 000 €sans compter 38000€ d'√©clairage!) . La municipalit√© et son premier √©dile semblent √™tre un peu plus scrupuleux au moins sur ce dossier . vertdo
cliquer sur les photos pour les agrandir

samedi 17 octobre 2009

ce n'est qu'un début .......





Les travaux de la future aire naturelle(?) de stationnement de Men Armor ont débutés cette semaine. Pour l'instant , on ne constate aucun terrassement , y en aura-t-il ? on peut s'apercevoir que les tables de pic-nique ont été déplacées pour sans doute permettre une voie pour les deux propriétés de ce secteur . Des décapages de sol ont été effectués pour visiblement créer des plantations et délimiter des places de stationnement ...."sans doute", "visiblement"...
On peut l√©gitimement regretter le manque d'information sur ces travaux qui ont pourtant fait l'objet d'une enqu√™te publique il y a deux ans mais sur un projet plus lourd et bien diff√©rent.Pourquoi ne pas installer, et ce pourrait √™tre le cas pour les autres projets , un panneau de description du projet √† l'endroit du chantier ? cela existe dans d'autres communes ... d'autant que ce projet a fait l'objet d'un b√©mol important du commissaire-enqu√™teur, du travail de deux cabinets d'√©tude! ( bravo c'est nous qu'on paye disait Coluche ), d'une p√©tition citoyenne et de plusieurs d√©lib√©rations (le brouillage de cartes f√Ľt intensif! ).Le maire de P√©nestin par ailleurs vice-pr√©sident de Cap Atlantique en charge de l'am√©nagement du territoire ne devrait-il pas √™tre plus scrupuleux sur ce type de dossier ?ses conseillers municipaux dont les adjoints sont-ils bien inform√©s ?vertdo

cliquer sur les photos pour les agrandir

vendredi 9 octobre 2009

table rase








vite fait .... l'ancien restaurant "la maison du p√™cheur" , belle b√Ętisse ancienne n'est plus . Sous pr√©texte d'un int√©rieur soi-disant difficile √† r√©nover , les nouveaux acqu√©reurs (carrefour market voisin) ont tout fait ras√©. Il √©tait pourtant possible de garder les murs ou la fa√ßade ; non , ils avaient besoin d'agrandir le parking ? ou bien se sont -ils tromp√© de chantier ? c'est cet horrible immeuble fant√īme tout proche , symbole de l'irresponsabilit√© d'un maire et d'un promoteur qui a co√Ľt√© cher aux contribuables, qui devait √™tre d√©moli? . Les petites maisons contigu√ęs(du m√™me permis ill√©gal) n'ont ,elles, qu'√† attendre le r√©sultat de leurs malfa√ßons . 900 000 € plus tard,les p√©titions en faveur du "pauvre"promoteur sont d√©j√† bien oubli√©es.....Ainsi va P√©nestin au gr√© des manipulations, des destructions , du client√©lisme et du saccage de son territoire. vertdo

jeudi 8 octobre 2009

l'air du stationnement ....






Dans le nouveau bulletin municipal qui arrive dans les bo√ģtes aux lettres ces jours-ci, l'√©dito du maire nous donne quelques infos sur les projets municipaux.
On y apprend sans surprise que le stationnement pose probl√®me l'√©t√© et les jours de grande mar√©e et notamment au Loguy et au lomer . Au loguy, il y a effectivement ces jours l√†, et je l'ai observ√©, beaucoup de stationnement anarchique sur les bas c√īt√©s mais l'aire de stationnement qui existe depuis des ann√©es(photo2 )est paradoxalement non totalement pleine. La municipalit√© a rajout√© un parking √† cinquante m√®tres de la plage(photo3)qui ne semblait pas bien utile mais qui permet aux visiteurs de ......moins marcher . Cet espace naturel si proche du rivage, aurait pu rester vierge et seul un acc√®s aux quelques riverains aurait d√Ľ √™tre cr√©√©.... donc √† quoi fait allusion le maire ? au stationnement anarchique ou √† l'id√©e d'agrandir encore le nouveau parking ?
Quant au Lomer, il y a effectivement une capacit√© r√©duite, mais la seule possibilit√© d'acquisition de terrain est d√©j√† prise par cette immense zone de regroupement d'une centaine de caravaniers ! une zone qui sera tr√®s artificialis√©e contrairement √† une aire naturelle de stationnement....quoique... (voir l'aire "naturelle "de la source). La municipalit√© a l'intention de faire une route d'acc√®s √† un parking √† proximit√© de cette plage du Lomer,√† travers un bois de saule , mais ce n'est encore qu'un projet...de l'ancien PLU(espace r√©serv√© n°35), sera-t-il repris dans la nouvelle version?
Pour finir sur ce sujet des aires "naturelles" de stationnement, le maire nous apprends que pour celle des dunes de men Armor, les op√©rations d√©buteront ce mois-ci; rappelons qu'il y a deux ans, lors du projet pr√©sent√© en enqu√™te publique, le commissaire enqu√™teur avait donn√© un avis favorable avec une r√©serve importante :aucun travaux de terrassements . Le conseil municipal dans une d√©lib√©ration a dit que le projet serait modifi√© vers une moindre "artificialisation "du site ..... ceux qui connaissent ce magnifique endroit savent qu'il est inutile de retraiter le sol qui est bien stable en tous temps . En fait seul des obstacles pour emp√™cher les v√©hicules de massacrer la dune (du c√īt√© gauche sur la photo1)suffirait avec un moindre co√Ľt!.....qu'en sera-t-il ?

Par ailleurs, l'édito affirme que le PMU ( plan de mobilité urbaine) n'a qu'une finalité d'impératifs de sécurité ; oublié l'esprit de développement durable au travers de la promotion des modes de déplacements doux ?

Enfin, le maire précise que le dossier d'arrêt du nouveau PLU sera proposé au conseil municipal et que "bien naturellement, ce dossier prendra en compte les décisions du tribunal , les nouvelles contraintes issues de l'évolution de la loi littoral ( on sent son dépit ) et d'autres textes réglementaires"...
Bien naturellement , on lui fait confiance ...comme la première fois?...vertdo

cliquer sur les photos pour les agrandir



lundi 5 octobre 2009

il n'aurait jamais d√Ľ voir le jour...


Le permis vénétie peut-il encore sortir de terre ? ce projet en bord de marais salants à Guérande verra -t-il le jour ?
Déjà , un compromis opportun pour les promoteurs(la crise est là) rabotait le projet avec la suppression des trente maisons individuelles ....
Mais les opposants ne désarment pas .vertdo lire ICI

cliquer sur la photo pour l'agrandir, le projet se situe entre la gauche de la voie de chemin de fer et la droite du rond-point

jeudi 24 septembre 2009

pas grand chose de nouveau...

Depuis ce matin, un mois apr√®s la r√©union publique du 26 ao√Ľt lors de laquelle le cabinet conseil G√©o Bretagne sud (cabinet que l'on retrouve dans certaines op√©rations immobili√®res sur la commune)et la municipalit√© pr√©sentaient les grandes orientations du PLU nouveau, sept documents sont enfin publi√©s sur le site de la commune. Contrairement √† ce que l'on aurait pu croire , il ne s'agit pas de pr√©senter le zonage du PLU avec une cartographie d√©taill√©e des diff√©rents secteurs, mais d'argumenter les grandes orientations du PLU . Pas grand chose de nouveau par rapport √† la pr√©sentation ant√©rieure du PADD(plan d'am√©nagement et de d√©veloppement durable). On y apprends la l√©gende des zonages sans savoir √† quels secteurs ils correspondront .Un des sept documents relatif au camping-caravaning pr√©sente cette op√©ration comme la r√©sorption totale de cette pratique avec un soi-disant gain de 14 ha en omettant de dire que les nouvelles parcelles seront cr√©√©es sur des zones actuellement agricoles et que plusieurs parcelles privatives et les trois anciennes zones de camping-caravaning resteront op√©rationnelles , c'est l√† o√Ļ les chiffres ont fait pol√©mique sur l'augmentation d'urbanisation entre le POS et le PLU d√©funt . On apprends aussi que la perte en foncier (les parcelles d'origine √©tant plus grandes) est compens√©e par l'√©quipement du nouveau terrain par la collectivit√©. Bravo, les contribuables appr√©cieront de financer une plus-value ! de plus ces nouveaux terrains √©tant des zones "√©quip√©es "donc urbanis√©es , il y a un probl√®me √©vident avec la loi littoral qui oblige √† ce qu'il y ait continuit√© d'urbanisation avec un village , ce qui n'est absolument pas le cas avec ces secteurs d√©j√† choisis.
En conclusion, sauf pour ces derni√®res, on ne conna√ģt pas encore la r√©alit√© du PLU.

Le plus intéressant reste donc à venir! Vertdo

mercredi 23 septembre 2009

difficultés ?



Toujours pas de publication du nouveau zonage du PLU sur le site de la commune comme promis lors de la r√©union publique le 26 ao√Ľt dernier. Ne serait-il pas pr√®s ? mais alors pourquoi l'avoir pr√©sent√© il y a un mois maintenant ?ce ne serait d√©j√† plus le m√™me document?
Depuis le jugement du 30 décembre annulant l'ancien document , un autre jugement annulant un permis de construire au Halguen a renchérit les moyens d'annulation des anciens zonages.En effet, le conseil d'état a considéré que :
« il ressort des pi√®ces du dossier soumis aux juges du fond que le terrain d'assiette du projet litigieux est bord√© sur un c√īt√© par un terrain b√Ęti et, sur ses trois autres c√īt√©s, par des espaces naturels comprenant deux espaces bois√©s class√©s ; qu'il est situ√© √† l'extr√©mit√© d'un ensemble diffus d'une quinzaine d'habitations s√©par√©es des constructions situ√©es au lieudit le Haut-P√©nestin et du bourg de P√©nestin par une zone naturelle ne supportant que deux constructions ».
Plus
loin, le conseil d'état dit:
« le projet de construction en litige constitue une extension de l'urbanisation qui ne se situe pas en continuit√© d'un village existant ou d'une agglom√©ration, au sens du I de l'article L. 146-4 pr√©cit√© ; que, par ailleurs, les habitations √©difi√©es au lieu-dit Le Halguen ou √† proximit√© au fil des ann√©es n'ont donn√© lieu √† aucun projet d'insertion dans le site ; que cet ensemble √©pars de constructions ne peut, en tout √©tat de cause, √™tre regard√© comme formant un hameau nouveau int√©gr√© √† l'environnement , au sens des dispositions pr√©cit√©es ; »
E
n clair, les juges disent qu'il ne peut y avoir de continuit√© d'urbanisation avec un p√Ęt√© de maisons ! ce qui revient √† dire pour le secteur du Halguen que toute nouvelle construction ne pourra se faire et qu'aucune zone constructible ne pourra √™tre cr√©√©e dans ce secteur de la commune proche du rivage.
On apprends d'autre part que le haut-Penestin n'est pas un village mais un ......lieu-dit. Effectivement, mis à part un café-librairie...saisonnier, rien ne vient témoigner d'une vie sociale démontrant la caractéristique d'un village .
Ce jugement va donc rench√©rir le jugement d'annulation du PLU qui lui n'avait rien dit au sujet des zones constructibles englobant le permis litigieux . Qu'en sera-t-il dans le nouveau PLU ? d√©j√† pour le Loguy, qui se trouve dans la m√™me configuration g√©ographique par rapport au haut-Penestin, une nouvelle zone constructible avait √©t√© censur√©e.Qu'en sera-t-il de la volont√© de la municipalit√© de cr√©er une entit√© urbaine "Haut-Penestin- Brancelin" puisque ni l'un , ni l'autre ne sont des villages; l√† o√Ļ seuls l'urbanisation est autoris√©e de fa√ßon limit√©e?
Est-ce que la municipalité va aussi prendre en compte cette nouvelle jurisprudence qui peut s'appliquer à de nombreux secteurs de la commune éloignés des villages que sont le Bourg, Tréhiguier et Kerfhaler ?
L'avenir proche va nous apporter la réponse mais visiblement les concepteurs du nouveau document se perdent en conjecture ! vertdo



mardi 15 septembre 2009

coup de force

lors du dernier conseil municipal datant du 31 ao√Ľt(enfin en ligne sur le site de la commune!), une d√©lib√©ration nous apprends que les zones de regroupement des caravaniers appel√©es AUer dans le PLU annul√© et qui donc n'ont aucune existence l√©gale dans le POS( plan d'occupation des sols) utilis√© jusqu'√† l'adoption du prochain PLU(pas avant le printemps prochain), sont pourtant bien r√©elles dans l'esprit de la municipalit√©. D√©j√†, une convention(avec l'association des caravaniers) pr√©voit des √©tudes sur la r√©alisation de r√©seaux:5-1-2 La presente convention ne concerne que les etudes prealables a la realisation des reseaux d’adduction d’eau, au raccordement au reseau d’assainissement collectif et au reseau electrique. La presente convention ne presume en aucun cas de la realisation de travaux sur des zones ou les autorisations d’utilisation du sol auront ete validees par le PLU. En clair: on se d√©p√™che ,puisque m√™me avant l'enqu√™te publique sur le PLU, on a d√©j√† d√©cid√© que ces zones existeront l√† o√Ļ l'ancien PLU l'avait pr√©vu. Quand je disais que ce nouveau PLU n'est qu'un copi√©-coll√© de l'ancien! La presente convention ne presume en aucun cas de la realisation de travaux sur des zones ou les autorisations d’utilisation du sol auront ete validees par le PLU. bien s√Ľr puisque ces zones n'existent pas ! donc, ces √©tudes pr√©alables pourraient n'aboutir....√† rien , enqu√™te publique oblige !
5 – 2 – VERSEMENT DES COTISATIONS AUX ASL Monsieur Le Maire rappelle que la commune etant proprietaire de parcelles et de voies dans les zones AUer, elle adhere aux Associations syndicales libres, gestionnaires de ces zones. A ce titre, il convient que la commune au meme titre que les particuliers regle les frais relatifs au fonctionnement des associations et aux etudes.
Encore une belle démonstration que tout est décidé sans consultation de l'ensemble de la population . Une commune bel et bien prise en otage par un groupement d'intérêt particulier.Vertdo


photo(cliquer pour agrandir): zone AUer du Lomer avec 99 parcelles de constructions autorisées pour caravaniers.Ce secteur(comme les autres choisis) est actuellement agricole au POS.