lundi 22 décembre 2008

quand reconversion rime avec excès d'urbanisation

En 1988, l'ancienne municipalité avait voulu regrouper les caravaniers sur 53ha.Mais les campeurs-caravaniers n'étaient pas du tout d'accord avec les endroits choisis qui figuraient au POS(pland'occupation des sols), à Pradun, Kerfalher et aussi à Barges au nord-est
En 1995, le maire actuel fût élu par la majorité issue d' un corps électoral dont 20%
des inscrits avaient voté à 100% pour sa liste(ce sont eux-mêmes qui l'ont affirmé dans un article du télégramme en 1999,chiffres à l'appui, ces 20% étaient-ils tous caravaniers?) et avaient fait tomber l'ancien maire .. Depuis, il n'a été de cesse pour la nouvelle municipalité de régler ce problème du camping -caravaning sur des parcelles privatives mitant les zones agricoles et naturelles. La nouvelle municipalité a trouvé comme solution de créer 9 zones de reconversion au plus près de la mer, dites AUe2r(avec possibilité de HLL(habitations légères de loisirs) pour les 250 caravaniers(sur 600) comme au Lomer, énorme zone de reconversion de 6 hectares à 200 mètres du bord de mer ...Mais les anciennes parcelles , à Kerfalher et Pradun, sont maintenues et vont pouvoir être vendues à de nouveaux campeurs caravaniers. De facto les zones de campings -caravanings (zones constructibles) se sont démultipliées(les 53 hectares se sont transformé en 77 hectares!) sur la commune . Ces nouvelles zones serviraient-elles de passerelles à l'urbanisation?On peut effectivement le croire puisqu'à Kerfahler, une ancienne partie de la zone de caravaning(dans le POS) est carrément devenue dans le PLU, une zone (AU18 )pour y construire des maisons !
Le PLU qui est sur la sellette comme le titre la presse, en cas d'annulation,l'application de l'ancien POS remisera toutes ces zones (AUe2r et remodelage des anciennes zones)en espaces inconstructibles.
Voilà encore une autre conséquence de l'annulation probable du PLU .Vertdo

Aucun commentaire: