jeudi 9 octobre 2008

dommage , dommages...







A la pointe du Bile, au sud de la commune de Penestin, le développement durable .....du saccage du littoral continue. Bénéfiçiant d'un jugement en référé (procédure d'urgence liée au fait qu'un propriétaire veut construire malgré un recours) hélas favorable, un propriétaire  ami du maire qui avait obtenu la constructibilité d'un terrain extrèmement proche du bord de mer, a bientôt fini sa grande villa(photo 2);  ! Le bon sens aurait pu préservé ce petit bout de pointe dans le nouveau PLU(l'ancien POS le classait inconstructible!).(voir mon billet "Penestin la petite corse?") , mais chez certains le développement durable n'est qu'un discours qui s'effondre sur l'autel du copinage.

Toujours au même endroit , les "nouveaux apôtres "du développement durable n'ont rien trouvé de mieux qu'enlaidir cette pointe littorale d'enrochements aussi inesthétiques qu'inutiles(photo3). Mais il faut bien tenter de protéger les constructions qui n'auraient jamais dû être là !

Quant au camping qui déborde dans la bande des 100 mètres(photo4) qui interdit toute forme de camping, on comprend mieux la difficulté d'emprunter le sentier littoral (photo1)qui n'existe que grâce à un enrochement  quand là aussi le bon sens et une certaine volonté politique auraient pu faire en sorte de reculer le sentier en réduisant la surface d'un camping qui n'a rien à faire là ,si proche(même si les autorités tolèrent une situation antérieure à la loi littoral, sous condition),  mais nous sommes à Penestin ...Vertdo

(cliquer sur les photos pour les agrandir)

Aucun commentaire: