mardi 2 août 2016

"monsieur " le maire de ....

Le président de l'association "autre regard" , courageusement seul , a rencontré "monsieur" le maire comme il aime à le dire respectueusement à celui qui ne le respecte pas . Oui, aucun respect quand on lit le résumé de l'entretien accordé à ce représentant d'une association citoyenne ...( mais hélas, ce n'est pas la première fois...)
Quand le maire stationnait sur la place handicapé de cette rue du calvaire ( 2012)
Aucun respect quand on botte en touche , quand on méprise les suggestions, les propositions ...."Mais je suis le maire et c'est moi qui décide "", doit penser ( quand il le fait!) "monsieur" !

"Monsieur " le maire , donc, se pense "le chef" du village . Un chef qui se doit d'être respecté en tant que tel , et qu'un manant et son vélo n'a pas à déranger sa conduite automobile( elle est belle , ma BM, hein?) dans la rue qui mène à son château- mairie .
par contre , les voitures qui dépassent ( rue du calvaire)

Le manant ( en l'occurrence , bibi) se fait sermonner : "monsieur , votre vélo dépasse du trottoir " "quel trottoir?" "monsieur" le maire , vous êtes dans une zone piétons-vélos" et je ne suis pas sur un "trottoir" ( je me trouve en face de l'épicerie de la rue du calvaire où un attroupement dû à une activité débordante (comme le vélo ?)  fait ralentir un peu les voitures de cette petite rue ( qui en passant pourrait être rendue piétonne ....sauf que "monsieur" le maire a bien besoin de se rendre en son château forcement par cette voie, bien sûr  ....

Et le maire sors brusquement de son véhicule , que se passe-t-il , me dis-je, alors  ? "je vais retirer votre vélo, monsieur" me dit-il !  Là , faut dire , je me suis un peu énervé , "compte -y donc , tu touches pas à mon vélo dis donc !" et puis "vous créez  un embouteillage !" ( les voitures de cette zone piétons-vélos s'accumulaient derrière lui!).....bon, il est remonté dans son carrosse et puis.....il est repassé une seconde fois  , 10 minutes plus tard (non mais, je suis le maire !) ....

mardi 12 juillet 2016

cette fois ci ce sera la bonne

 1 commentaire
A propos de ce blog ....

Retour sur l'affaire du siècle ! 
 en avril 2014 , juste après les élections municipales , l'un des élus de la liste du Maire porta plainte contre ce blog pour diffamation et injures  .Simultanément , dans l'édito  du bulletin municipal d'avril , le Maire insistait sur des propos" diffamants" ( sic) qui auraient été tenus lors de cette campagne municipale ....sans porter plainte ni préciser de quoi il s'agissait !

Cette plainte ayant été classée sans suite par le procureur de la république , l'affaire n'en est pas restée là ....
L'élu en question , l'amer Michel  , décida , lui qui connaît bien son affaire, étant avocat d'affaires justement ,  de saisir le doyen des juges d'instruction , sous couvert d'une forte caution . , afin de porter directement l'affaire en justice . Instruction  , c'est bien dire ,puisque dans ce genre de procédure ( droit de la presse) , il y a bien entendu un juge d'"instruction" mais pas ....d'instruction à proprement parlé! 

Mon cadeau de Noël !
J'appris  tout de cette poursuite judiciaire et de la plainte rejetée ,  9 mois plus tard ( à 2 jours de Noël !), quand des officiers de police judiciaire vinrent d'Angers ( notre élu étant avocat là-bas ) jusqu'à mon domicile Pénestinois pour m'auditionner .

Au mois de mars 2015 ,  un juge d'instruction me mis en examen pour diffamation  mais non pour injures   . 
L'amer michel se sentant "atteint dans son honneur et sa respectabilité "( sic) .

Entre temps , j'avais accepté un avocat commis d'office pour ma défense qui  , l'affaire une fois renvoyée  devant le tribunal correctionnel d'Angers, se rétracta  .....par crainte , disait-il , d'un conflit d'intérêt (sic) !

Depuis cette rétractation, en septembre 2015,  le procès est ajourné via une audience de renvoi  tous les 3 mois , la prescription étant  de ce délai . Car notre pauvre élu s'est empêtré dans un drôle de choix d'avocat pour le représenter ....mais , ça , c'est son problème ....même si cela m'a fait courir une deuxième fois à Angers...pour rien ! ( maintenant c'est mon avocat qui s'y colle). 

Bref, encore une audience-relai , le 18 juillet prochain , et cette foi-ci ,  la bonne date du procès ,ce sera le 7 octobre prochain ....en 2016 , donc . 

Notre maire aussi doit être impatient de savoir si il n'a pas fait une bêtise  dans un édito il y a 2 ans , mais heureusement pour lui , il y a prescription dans le cas éventuel où ses propos se retrouveraient avoir été calomnieux ! 

lundi 11 juillet 2016

Consultation publique

La municipalité   met à la disposition du public , du 11 Juillet au 31 juillet inclus , la cartographie de l'inventaire des zones humides . Un registre est à disposition du public pour y mettre ses commentaires .
Quid de la zone humide qui sert de décharge municipale sauvage ?
Les dépôts sauvages de la commune au niveau des croix grises

Cette cartographie ne peut-elle pas être mise en ligne sur le site de la commune ? Le mois de Juillet n'étant pas la période la plus propice pour se déplacer en mairie !

Un site internet qui pourrait informer un peu mieux sur les affaires municipales ; comment se fait-il que les compte rendus des conseils municipaux avec les interventions des conseillers , notamment ceux de l'opposition, ne soient pas retranscris dans les meilleurs délais ? celui du 20 juin n'est toujours pas mis  en ligne ce 11 Juillet  !

mercredi 6 juillet 2016

Tiens, vl'a leur bulletin !

"Autre dialogue et action"  sort son bulletin d'info sur Penestin ; Goûtons notre plaisir d'être informé ! ok sur les voies vertes ( je fais partie des  nombreux  signataires) , mais sinon , en dehors d'une pub commerciale  sur une association de "défense " de la nature , on aurait aimé en savoir un peu sur les conseils municipaux .....que la municipalité tarde à chaque fois, de publier les compte-rendus .

Bonne lecture


mercredi 29 juin 2016

mauvaise nouvelle pour notre prédateur de zones humides !

les hauts de Vilaine
A cause ,entre autre, de l'affaire des" hauts de Vilaine" bien orchestrée par notre maire , un amendement à la loi littoral avait été pris en 2005 pour ôter de la protection de la loi littoral , les rives des rus et des étiers . 
Ce qui revenait à bétonner des zones humides ! ( voir mes articles de l'époque)
Heureusement cet amendement était assujetti à la publication d'un décret d'application jamais sorti depuis .
Le 20 juin dernier , l'amendement en question a été supprimé du code de l'urbanisme . Depuis les conséquences de la tempête Xinthia , le site des hauts de Vilaine était classé en aléa fort sur la carte des risques de submersion .

Notre maire et ses affidés  qui demandaient  avec insistance la publication du décret d'application  en seront pour leurs frais . 


Un maire qui trouve que les zones humides n'ont qu'à être comblées par des décharges  ou des projets immobiliers insensés  .