lundi 14 novembre 2016

Ah!

''Assez, voici la punition en marche!
Ah! Les poumons brûlent , les temps grondent!
La nuit roule dans mes yeux, par ce soleil, le coeur... les membres...
Où va-t-on? Au combat?
Je suis faible!  Les autres avancent. Les outils , les armes...le temps...
Feu! Feu sur moi ! Là!
ou je me rends.
Lâche!
Je me tue!  Je me jette aux pieds des Chevaux!
Ah !
Je m'y habituerai."

A R (extrait)

jeudi 15 septembre 2016

Ca se complique !

1commentaire
A la fin du dernier conseil municipal , le maire refusa de donner  la parole à D Boccarossa  qui voulait demander où en était le projet de cale et parking à Tréhiguier ...le maire considérait  que c'était hors sujet . Il décida que la parole ne serait plus donnée au public , à la fin des conseils .Sans doute , le maire est agacé par  ce citoyen qui aime faire ce que la plupart des administrés ne font jamais ; (se) poser des questions !

Un des 4 conseillers d'opposition , G le Maulf , est intervenu  pour s'en prendre à cet administré et lui reprocher son attitude offensive et le culpabiliser  en l'accusant d'être responsable de cette décision de supprimer les questions du public ! 
Une autre conseillère d'opposition ( celle qui ne dort pas)n'hésita pas à contredire son collègue en prenant la défense de D Boccarossa.

lire ce que dit D Boccarossa ICI

Déjà que les élus de l'opposition ne sont pas nombreux , on a compris , en dehors des  2 élus qui n'interviennent quasiment plus , qu'il y a, dorénavant , deux visions de l'opposition ; celle  d'une  élue qui s'investit réellement dans le débat municipal et  de ce fait ,respecte  celles/ceux qui l'ont élue et un individu qui ne pense qu'à devenir vizir à la place du vizir  quitte à instrumentaliser de façon  éhontée le délire d'un despote aux abois qui une fois de plus méprise le  droit à la parole  des citoyens . Lors de la prochaine échéance municipale ,  il y a un nom qui fera tache  ; G le Maulf, il me sera impossible  de voter pour la liste alternative si cet élu s'y trouve en position éligible !
Ras le bol des vizirs !  virons les !
Vizir vieux
Vizir veut !

lundi 29 août 2016

Pointe débile

Les DOG ( voir article précédent) les SCOT ( documents généraux d'orientations du territoire  ) les PLU ( plans locaux d'urbanismes) et même la loi littoral , n'empêchent pas vraiment le clientélisme et cette volonté de massacrer ce qu'il reste de préservé dans le paysage littoral par certains élus et leurs copains , promoteurs ou pas .....
Déjà  en 2009 toujours le même!

Mais où est donc passé l'intérêt général ?

ces photos ci-dessous  sont récentes , le fric  est leur seule loi 

.....

C'est la rentrée !

La rentrée aussi pour l'activité municipale . Le prochain conseil municipal aura lieu le 12 septembre ;

Et sur le site de l'association "les amis du pays entre Mès et Vilaine " un résumé  très intéressant  sur le DOG ( document d'orientation général ) sur les perspectives d'urbanisme ou d'environnement du territoire de CAP Atlantique et donc de Penestin avant la remise à plat de son PLU (plan local d'urbanisme )

Bonne lecture !
capture d'écran de Google Map