mardi 22 juillet 2014

ambiance estivale

Lors du dernier conseil municipal  ( compte rendu disponible en lien dans la colonne de droite de ce blog et sur le blog de l'opposition en lien dans "blogs de chevet"  )  , visiblement , l'ambiance était autre que lors de celui-ci . Beaucoup d'unanimité pour les différentes délibérations . Exception faite du vote  d'une motion de "soutien à l'action de l'AMF ( asso des maires de France ) pour alerter solennellement les pouvoirs publics sur les conséquences de la baisse massive des dotations de l'Etat (sic). Là, un membre de l'opposition a rejoint l'ensemble des conseillers de la "majorité" pour approuver cette motion (?).
A part cela , le groupe "minoritaire " a donné ses points de vue différents sur la modification du PLU qui sera bientôt soumise à enquête publique et notamment sur la densification de l'urbanisation et la construction de logements sociaux .
Sur le recul du sentier côtier ,  les 4 élu(e)s de l'opposition ont approuvé tous les échanges de terrain . Pas de questionnement sur le détournement du sentier côtier à la mine d'or, pourtant en site classé, à cause de deux propriétaires caravaniers qui ont refusé la reconversion ?
Enfin, une des conseillers d'opposition a demandé plus de lisibilité sur un plan vélo qui tarde à être rendu public ! bonne demande .

lundi 21 juillet 2014

Nouveau !

l'association "les amis du pays entre Mès et Vilaine" association luttant pour la sauvegarde de l'environnement et du littoral a un site web nouvelle formule  que vous pouvez consulter  ICI .

Vous pouvez vous y inscrire  et le mettre en "favori" . Bonne consultation ! et merci à l'un de ses adhérents pour le travail effectué bénévolement .

samedi 12 juillet 2014

du caractère public des comptes d'une commune



L'association  "les amis du pays entre Mès et Vilaine"  a écrit à Monsieur le Maire  le 23 février 2014 pour lui demander à consulter une série de quatre documents financiers dont les frais de mission du maire en 2012 et 2013 ( frais au réel sur justificatifs) et bons de commande et marchés passés pour les cérémonies des vœux 2012,2013 et 2014.

Le 11 mars 2014, le maire a rejeté cette demande comme « abusive ».

  Le 14 mars, MV a renouvelé sa demande, réduite aux seuls marchés des cérémonies des vœux. 

Le 11 avril, le maire a rejeté cette demande comme « systématique ».

Le 18 avril, MV a interrogé la CADA ( commission d'accès aux documents administratifs).

Le 22 mai, la CADA a rendu son avis : le maire doit communiquer tous les documents sollicités. Une seule réserve : l'occultation des données privées des entreprises en ce qui concerne les marchés publics. 

La réponse de la CADA a été reçue le 16 juin.

Le 1er juillet MV, n'ayant rien reçu,  a adressé en mairie une demande écrite de consultation des documents qui ont fait l'objet d'un avis positif de la CADA.

A suivre ...


vendredi 27 juin 2014

de l'utilité d'une enquête publique

Ici , au Halguen, jolie pointe sauvegardée ( jusqu'ici) à l'embouchure gauche de la Vilaine , une maison a changé de propriétaires . Les nouveaux ont obtenu le droit d'une extension et des modifications importantes ( Fenêtres avec chiens assis avec vue imprenable côté mer à la place d'anciens "vélux"). Cette maison se trouve à 125 m du rivage ( jusqu'à 100 m , les extensions sont interdites ). Lors de l'enquête publique sur le PLU ( plan local d'urbanisme ) le collège de commissaires enquêteurs  avait préconisé d'inclure toute la zone entre la mer et la route côtière en zonage NDS ( espaces remarquables ) . C'était une" recommandation "( non obligatoire) . Il eût fallu une "réserve" , elle , obligatoire .
Notre si charmante municipalité , très soucieuse de l'avenir "durable" a préféré classer le zonage en NA( zone naturelle) , suffisamment protectrice du rivage, selon elle, mais autorisant tout type d'extension !
Encore une fois, notre municipalité a jugé bon de préférer la marchandisation du littoral plutôt que l'intérêt général de la protection du littoral . De l'utilité des enquêtes publiques !
extrait du rapport de la commission d'enquête

cliquer sur les photos ou documents pour les zoomer
le Halguen  avec la maison et son extension

conclusions de la commission d'enquête

samedi 21 juin 2014

Tout est bon à dire !

Dans l'édito du tout nouveau bulletin municipal de l'été , monsieur le maire revient sur les dernières élections municipales et en habile politicien se drape de mesures démocratiques soit qui ont toujours existé ( le bureau municipal) soit ne font suite qu'à la demande expresse des conseillers(ères) d'opposition( un espace pour qu'ils s'expriment) . Il faut rappeler que par le passé , il fallut une décision de justice pour accorder  la liste de TOUTES les associations et leurs coordonnées dans ce même bulletin ! donc Penestin "ensemble" évolue ( à la vitesse de l'escargot, mais bon...).
Dans ce même édito , curieusement , ou habilement , monsieur le maire revendique les travaux de voirie pour .....la route départementale !! Comme l'indique la catégorie de cette route , ce n'est pas la commune qui a fait les travaux !! quant à la place des vélos sur cette voie , c'est une évidence !
Et s'agissant du boulevard de l'océan , parler de "sécurisation" grâce " à la séparation des voies " , ben, non, c'est même le contraire , car cette séparation oblige les véhicules à gros gabarit à mordre sur les bandes cyclables  en espérant qu'il n'y ait pas à ce moment des parents et leurs enfants à vélo !!! en passant , monsieur le maire semble oublier la différence entre les bandes et les pistes cyclables , attention aux conséquences de la réglementation !!!
capture d'écran du site de la mairie
Bon, nous entrons dans l'été , souhaitons que le bourg reste accessible aux piétons et aux cyclistes , la suppression des parkings alentour et  des aménagements passéistes risquent de créer très certainement de nombreuses difficultés .

samedi 14 juin 2014

le changement , c'est maintenant ...air connu .

Dans ma boîte aux lettres, ce matin , j'ai eu droit au bulletin de l'association "autre regard"  . On y apprend que cette association est à l'origine de la liste qui a permis de faire entrer  quatre opposants au conseil municipal .
Et plus loin, que cette association a des buts très clairs . Qu'elle adoptera une position d'indépendance et de vigilance à l'égard de nos élus . C'est bien, ça ...

Suit un article sur leurs "priorités" .... urbanisme , littoral , énergie( de l'opposition?), circulation ....
Dans le chapitre " urbanisme " , une critique  de l'horrible lotissement du "yoko" (... lélé? jamais compris ce nom à la gomme!) , faut dire que le président de cette asso a le nez dessus , enfin , devant sa bicoque ! même s'il  a raison ! pauvres reinettes !!!
Ils nous  disent "être vigilants en ce qui concerne des annulations totales ou partielles des PLU ( plan local d'urbanisme) et des zones nouvelles d'urbanisation . Tant mieux....mais être vigilants, c'est bien , mais après ? cette association a-t-elle dans ses statuts le droit de s'opposer à l'appétit des promoteurs? ( ah, c'est vrai , il y a l'autre association qui le peut , mais , attention , faut se démarquer !) .Je pense surtout au  plus gros promoteur ( diésel?)  du coin , qui pond des AFUL ( associations foncières urbaines  libres) à tire larigot au bon gré de la municipalité  qui ne fait qu'avaliser ses demandes . Municipalité n'ayant aucune  vision globale de l'urbanisation pour Penestin !
 Ou alors , si , ils vont organiser des manifs pour s'opposer aux engins de chantier ? chiche !!

Une urbanisation en total lien avec la préservation du littoral, littoral  qui semble pourtant être pour cette association un sujet à part : "qualité des eaux, de la mytiliculture, de la préservation des falaises, des chemins piétonniers" ( côtiers)....etc, comme si ce n'était pas l'urbanisation qui était responsable de la pollution comme  à Poudrantais  le mois dernier! Au fait , quand la commune fera candidature ?

Bon, on va voir cette fois-ci , si cela va durer plus longtemps que la dernière fois !

mercredi 4 juin 2014

un peu d'inquiétude .....

L' opposition municipale dont le groupe se nomme "Dialogue et action" était pleine de bonne volonté . C'est dans cet esprit qu'elle avait créé un Blog .
Un peu plus de deux mois après , le blog s'enlise . Après avoir décidé de supprimer les commentaires ( "dialogue"! ) , c'est donc autour des articles de ne plus être écrits (" Action!") .
Ca commence bien !  c'est pas un bon signe quand on sait qu'après le scrutin précédent ( en 2008) au bout de quelques mois , les blogs s'étaient éteints .Bon, heureusement que le nouveau type de scrutin a permis à 4 membres de cette opposition de pouvoir agir de l'intérieur , mais il eût été cohérent de rendre compte de ce qui se passe ! Si  le dialogue et l'action , c'est en pantoufle , attention de ne pas se prendre les pieds dans le tapis !

samedi 31 mai 2014

retour sur une délibération

Lors du dernier conseil municipal , j'avais relaté la discussion animée lors d'une délibération sur une demande de servitude de passage sur le parking communal public .
De quoi s'agissait-il ?  De la demande d'un propriétaire pour l'accession à sa propriété à la pointe du Bile ( juste derrière le restaurant , parcelle 214 , sa maison récente n'apparaît pas encore sur la photo ci-dessous) . Propriétaire aussi du restaurant  et du parking privé attenants . Le plan ci-joint montre clairement que cet accès peut être fait par le parking privé. Même si en été , celui-ci est rempli de véhicules et semble être le prétexte invoqué , rien ne justifie que la commune cède du terrain pour un nouvel accès . Libre au propriétaire de créer un passage protégé via le parking privé . Alors une question se pose sur  l'attitude du premier édile lors de la discussion de cette délibération : pourquoi  a-t-il vite reculé sous les coups de boutoir de l'opposition en demandant le report de cette délibération ? est-ce la preuve d'une simple demande clientéliste de la part d'un ex-conseiller du premier mandat du maire actuel ?
On comprend mieux l'explosion de colère d'un adjoint qui, judicieusement  ,évoqua le risque d'une dérive démocratique liée à l'acceptation de fait d'une "minorité de blocage" .
Sur la forme , cet adjoint  avait parfaitement raison . Par contre ,sur le fond de cette délibération , il reste que cette demande reste illégitime ! L'intérêt général  n'a pas à s'effacer devant  des demandes s'apparentant  à du clientélisme , surtout quand elle sont incongrues !
en rouge hachuré, la servitude sur la propriété publique.