mardi 17 mai 2016

ils s'en déchargent !

 2 commentaires
Le 25 avril dernier , à la fin du conseil municipal, un membre du public est intervenu comme le maire le propose à chaque fois .

  Dominique Boccarossa , adhérent de l'association "les amis du pays  entre Mès et Vilaine", a posé ses questions à la "minorité" municipale comme à la "majorité".


"Le 25 mars 2016, la minorité a voté contre les ordres du jour concernant la fiscalité locale et le budget principal de 2016.

Monsieur le Maulf a déclaré je cite : " que la baisse de dotation globale de fonctionnement (DGF)) ne devrait pas être compensée dans sa totalité par l’imposition des ménages » et, je cite « propose la recherche d’économie dans les différents postes des dépenses de la commune » sans préciser les postes ni faire de propositions concrète."

Monsieur le Maulf a également déclaré, je cite :  " l’estimation de la baisse des recettes est pessimiste mais prudente (...) en accord toutefois avec les prévisions » puis ajoute « que dans sa globalité le budget démontre une bonne maîtrise des dépenses " puis, je cite " la minorité ne remet pas du tout en question la gestion de la municipalité "

Ma question  : pourquoi avoir voté contre ?


La question pour la  "majorité" fut tout autre ...



Il y a quelques semaines un article dans ouest France nous informait qu’il existait une décharge municipale sauvage. La municipalité n’a jamais communiqué aux habitants sur ce sujet. Le terrain, une zone humide répertoriée en 1997, a été entièrement comblé par les nombreux dépôts et déchets de 2009 à 2016 - sept ans.



Vous avez le plan de la zone et une liste des déchets ( tous les conseillers l'ont  ndlr)



Ma question : que comptez-vous faire ?


 
Juste avant  son interpellation  ,   le maire  lui a précisé que ses propos ne seraient pas retranscrits  dans le compte rendu du CM ! ( ce qui est fait pourtant les autres fois ) ...pourquoi?
Parce qu 'il  faut comprendre que la municipalité penestinoise  est une anomalie de la démocratie , que le maire fait ce qu'il veut ( pas seulement au mois de mai ), que ses adjoints sont des godillots . Quant à cette décharge , même les élus de l'opposition s'en sont .....déchargés ....pourquoi ? et que penser du président de l'association "Autre regard "qui était présent ce jour là et n'a pas cru bon d' informer  ses adhérents ? tout le monde s'en fout , donc ?


Cette décharge municipale illégale  est pourtant bien plus choquante que l'abattage d'un arbre au centre bourg qui a fait polémique ?non?  dans les deux cas , la presse locale  en a parlé , alors pourquoi cette non réaction des élus de la minorité sur ce saccage d'une zone humide ? ils s'étaient pourtant indignés pour cet arbre ,à juste raison ,et  pas cette fois ? alors que cela est bien plus grave ?

Le paradoxe étant que précisément , lors de ce conseil , il était question des zones humides et de la mise en place d'un groupe de travail sur l'inventaire des zones humides !

NB: ( au lendemain de cette séance du conseil , je rencontre un des 4 élus de l'opposition , je lui demande ; "alors quelles nouvelles du dernier conseil municipal ? réponse : "il n'y avait rien ..." ")
 




http://www.ouest-france.fr/bretagne/penestin-56760/voiture-plastiques-des-dechets-jetes-en-pleine-nature-3956624




dimanche 8 mai 2016

L'entourloupe



Lors du conseil municipal du 25 mars dernier , une discussion électrique avait eu lieu avec les élu(es) de la minorité et le maire et son équipe quant à la réfection et l'élargissement de la route entre Penestin et Assérac .

Des élus roulés dans la farine !

Le débat houleux s'était terminé par la décision du maire d'appuyer le courrier de l'opposition aux services du département en faveur d'un autre choix intégrant une piste cyclable séparée . Cette proposition était soutenue par une pétition de l'association Autre Regard .

Qu'apprend t'on ? les travaux de cette route seront entrepris dès le 17 mai prochain ! 

Sacré premier édile , cela fait 20 ans qu'il est maire,il ne s'est jamais soucié durant tous ses mandats , de créer une piste cyclable sur cette route , et il ne peut même pas attendre de réfléchir à la proposition originale de créer une voie verte sur ce parcours ?

Pourquoi avoir soi-disant appuyé le courrier de ces élu(es) ?encore de l'enfumage ?

Proposition de" voie verte  " à lire ICI 


au croisement avec la route de Kerfhaler , des aménagements ont déjà été entrepris !

dimanche 1 mai 2016

ce sera le 11 mai

J' en avais déjà parlé . Suite à une action procédurière d'un triste sire , le dénommé Pradel , conseiller municipal à la solde de notre très cher (€) maire , je passerai en jugement le 11 mai pour "injures et diffamation" contre ce conseiller . 

Le jugement sera sans doute mis en délibéré ce jour-là . Mais il sera intéressant de connaître la position du ministère public qui avait déjà rejeté la plainte en 2014 . 

Pour se faire une idée de cet individu qui s'est senti atteint dans son "honneur et sa respectabilité " , voici le mail qu'il avait envoyé à tous les membres du conseil et à tous les services de la mairie . Moi , je n'avais pas porté plainte .....mais je lui avais répondu !

mail de M Pradel

mercredi 27 avril 2016

Choix douteux ?

A côté du futur parcours de santé , va être créée une aire de stationnement de camping-cars de 38 places .
Toujours le choix de s'étendre sur des espaces naturels ? juste en face , le terrain de l'ancien supermarché est " en négociation" avec le propriétaire . Il n'aurait pas été judicieux d'utiliser un espace déjà artificialisé ? 
A moins qu'il ne s'agisse d'un choix dicté par la révision prochaine du PLU avec une redéfinition du zonage en faveur d'une urbanisation plus "juteuse" ? par pur clientélisme ? que cache la "négociation" ?
extrait des débats du CM du 25mars 2016


Le terrain d'assiette de cet ex supermarché est dans le PLU actuel ( plan local d'urbanisme) en zone UBl qui permet la réalisation de cette aire de camping-cars !

extrait du PLU

terrain du futur camping- cars park( déjà défriché avant la fin du délai légal de recours !)





terrain de l'ancien supermarché

lundi 25 avril 2016

zut, on peut pas y construire !

Au conseil municipal de ce lundi soir , le maire communiquera au sujet de l'inventaire des zones humides sur la commune .


capture d'écran du site de la commune

C'est la loi , comme souvent , qui provoque sa prise de "conscience" . Parce que notre guignol local s'en est bien préoccupé des zones humides ;Voir l'exemple du post précédent ! 

On saura qui fait partie du groupe de travail , ce sera déjà une information sur la sincérité de l'engagement de protection ! A suivre ..... 
le lienne


mercredi 13 avril 2016

Urbanisme à la con par un con

13 ans déjà que la course de vitesse d'un promoteur imprudent ( et c'est un euphémisme) s'est arrêtée malgré la lenteur d'une justice pauvre en moyens .
13 ans après , sous prétexte de "dents creuses",  l'urbanisation de ce secteur pour le moins humide continue ! 
( à l'époque , pendant l'été caniculaire de 2003 et donc spécialement sec !, la pompe du sous-sol de l'immeuble inachevé débitait pas moins de 1300 m3 d'eau par jour !) 

Facile de signer des permis de construire ! et puis , en cas de reprise de ses droits par dame nature ( la zone de submersion en aléa fort est vraiment proche ) , le vieux déchet de conscience pourra toujours dire " c'est pas de ma faute sur mer " .