jeudi 25 septembre 2014

d'ici le 6 octobre ....

Votez dans la colonne de droite ! Le 7 octobre  le blog sera définitivement supprimé ....ou pas .

jeudi 18 septembre 2014

A PROPOS DES "ESTRANGLEURS": UNE OPPORTUNE MISE AU POINT


Au cas où certains ne s'en seraient pas tout à fait aperçus, le titre publié avait indiscutablement un caractère polémique et satirique. Certes la loi du genre veut que celui qui utilise la raillerie s'expose lui-même à la critique de la part de ses détracteurs ou de ses "victimes". Mais cela ne veut pas dire pourtant que ce légitime droit de réponse du lecteur lui autorise le tir à vue sur tout ce qui bouge. La critique doit demeurer mesurée, pertinente et loyale et notamment elle doit viser le texte tel qu'il est et non pas essayer de lui faire porter ou signifier ce qu'il ne dit pas.


Or la portée, tout comme la signification du pamphlet étaient parfaitement claires et en plus il se trouvait inséré juste après la dénonciation d'un pillage éhonté et bien connu, alors qu'il est évident que l'immense majorité des pêcheurs à pied de Pénestin ne s'adonnent pas à de tels excès. Le titre lui-même forgeait à cette fin un néologisme très spécifique qui ne s'en prend évidemment pas à une famille qui se livre au plaisir innocent de ponctuer de quelques prises sa balade iodée, en ramenant un bien modeste butin lorsque la mer remonte. Qui pouvait donc vouloir à tout prix pointer à partir de ce portrait de prédateurs avérés un simple pêcheur tout à la fois aussi amateur que respectueux de ce que la mer lui procure? Qui donc encore pouvait encore confondre ceux qui reviennent joyeux, porteurs allègres d'un ou deux seaux remplis avec effort avec ceux qui ploient sous la charge d'une ou plusieurs dizaines de kilos de coquillages, sans aucun lien avec les besoins d'une consommation individuelle raisonnable?


La cible était donc parfaitement cadrée et le premier commentaire indépendant posté l'a d'ailleurs parfaitement souligné, n'en déplaise à ceux qui se seraient quelque peu reconnus dans ces collectes quasi-professionnelles. Nul amalgame ne pouvait donc être tenté sérieusement ou de bonne foi entre ces pêcheurs à pied que nous sommes ou nous avons tous été et ces videurs de la mer qui profitent des inévitables lacunes de la surveillance maritime. C'est pourtant cet amalgame que certains - à l'indignation probablement aussi prompte que mal inspirée - ont bien tenté de fabriquer de toutes pièces, en prétendant voir dans la juste dénonciation d'un abus connu et caractérisé le procès insensé de toute la pêche à pied sur notre littoral.


Mais, on le sait et la dérive n'est pas nouvelle: lorsque le sage ( et pour éviter tout nouveau dérapage, précisons qu' il s'agit d'une expression connue et pas de l'auteur de cette mise au point! ) pointe la lune du doigt, il y en a toujours, dont le regard figé s'obstine sur le doigt, surtout s'ils croient pouvoir facilement reprocher au doigt ce dont ils ne pourraient pas accuser la lune...
¨++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Au conseil municipal cela donne çà  ( cliquez)

Les propos du Conseiller et la réaction  du maire ne ( les) valorise pas  !!!  ( DB)


lundi 15 septembre 2014

monsieur P comme pathétique , créateur d'ambiance délétère ...

Le nouveau conseiller municipal P , relookeur de repris de justesse , prend ses aises au sein du conseil municipal qu'il redessine comme une cour de justice dans laquelle il use de sa rhétorique  par ailleurs sonnante et trébuchante ...

Ce monsieur   aboyeur zélé  lors des réunions de campagne de l'équipe sortante  pour les municipales ,qui  s'en prenait déjà à mon blog dans un délire verbal , m'associant aux dénonciateurs des juifs lors de l'occupation ( sic!) , s'en prend de nouveau à la liberté d'expression d'un blogueur loin d'être anonyme( le mensonge devient calomnie) et sûrement pas couché de sitôt , citoyen lambda qui depuis de nombreuses années ne faisait que réagir  au  vide sidéral d'une opposition moribonde qui ne savait que se réveiller au gré d'une nouvelle "confrontation" électorale .... Ces bisounours et leur nouveau chef qui lui, n'a d'autre envie  que d'être   vizir à la place du vizir,   ne pensent qu'à remplacer des bénis oui oui aux ordres d'un chef  poly - mandaté par le renfort d'un lobby extérieur à la commune .
Cet aboyeur professionnel donc, n'a pas trouvé plus intelligent , et je l'en remercie  du coup , de me faire publicité auprès de tous les conseillers municipaux ( y compris le groupe de "ceuxquineveulent surtoutpasdepolémiquecarsinonongagnelesélectionscequelonneveutsurtoutpas,ouf,onaperdu!!!)mais aussi à tous les services municipaux, ceux de l'urbanisme , de la police , du patrimoine ( comme "les Hauts de Vilaine "!!)  et même de la comptabilité ! ??
Quelle mouche a piqué ce pauvre monsieur ?  sait-il que la campagne pour les élections municipales est terminée ? que même de justesse et avec des listes électorales jamais nettoyées , son mentor a gagné ?
Sa vue imprenable ( et donc prise) sur l'océan , à Loscolo ,ne lui amène donc aucune sérénité ?
Mais monsieur, votre tenue extrêmement correcte lors de ce dernier conseil municipal , n'était pas exigée !
Si vous souhaitez me répondre, monsieur l'aboyeur municipal , ne vous donnez pas la peine de m'envoyer un courrier en recommandé pour exiger un droit de réponse ,  en matière de médias , votre connaissance juridique est d'un bas niveau , la rhétorique n'y pouvant rien . Quant à l'écriture de votre mail , évitez les fautes grammaticales ! c'est d'un bas niveau aussi ...


Dominique "anonyme" Brunetti . pour vous déplaire ...

samedi 13 septembre 2014

LES ESTRANGLEURS


Ils agitent fébrilement une courte pelle,
Tout en arborant fièrement de sinistres "marcels".

Un grand panier en fer, un vaste seau,
Et sur le chef,  d'incroyables oripeaux.

Ils vont de ce pas vider la  mer,
En faire d'un coup un vrai désert..

Coques, huîtres, tourteaux, palourdes,
Rien n'échappe à leurs  mains  avides et gourdes.

Fouillant  inlassablement  flaques et rochers,
Emplissant goulûment brocs, sacs et paniers,

Ils rentrent enfin triomphalement au port,
Tout en ployant lourdement  sous  l'effort.

Ils ouvrent d'urgence le coffre  de leurs voitures
Et s'empressent d'y dresser l'autel de leurs bitures.

Avec leurs épouses toutes embottées,
Ils bâfrent alors jusqu'à la  rotée .

Dieu  que ces gens font  de fiers conquérants,
Quand leurs hordes serrées envahissent l'estran…


       PENESTIN
  Les grandes marées   

mercredi 10 septembre 2014

Le jour du pilleur , psaume 115

Aujourd'hui , le coefficient de marée est de 115 , la grève est envahie par les nombreux pêcheurs à pieds ( moyenne d'âge 70) ....Se soucient-ils des générations futures ? Que restera-t-il à ces dernières surtout quand l'océan (pollué) sera monté ?
Les pilleurs ne seront plus là ! Les camping-cars seront remplacés par des camping-bateaux ...


vendredi 5 septembre 2014

Pendant l'appel , les affaires continuent ....à bétonstin-les-campeurs

Kerpré travaux en cours

Non seulement on a créé des zones de caravaning pour les anciens possesseurs de terrains inconstructibles  mais en plus on cherche à en attirer de nouveaux !
On vends donc , des terrains à
caravanes , dans un secteur qui n'avait que de vieilles caravanes ou cabanes délabrées (qui ont été refaites
il y a quelques années pour faire passer la pilule) en faisant tout d'abord des travaux d' assainissement en abîmant les chemins creux -aux frais de qui, devinez?-, qui du coup sont prêts à devenir de belles routes goudronnées!
zone 1AUe à la sortie du bourg, vers Asserac
tout cela au milieu  de bois classés ou "d'éléments du paysage à préserver."..Ces chemins ,eux, n'ont pas eu de chance !

Et bien sûr tous ces travaux coûteux ont débuté après le jugement du tribunal administratif annulant toutes ces zones !( sur le site de Mès et Vilaine, pour en savoir plus sur le jugement , cliquer sur "documents" puis sur "jugements")   nos champions de l'aménagement guidés par le vice-président (rarement d'ailleurs le mot "vice" aura été mieux employé!) pour l'aménagement  à Cap Atlantique , pensent sans doute qu'ils gagneront en appel ?

en-tête d'un courrier de menace à l'association de défense du littoral
" J'ai été élu par et pour mes seuls électeurs, peu importe qu'ils ne soient pas tous de ma commune , j'ai signé un contrat avec eux
article du télégramme 1999
. Je suis élu à la condition d'être à leur petit soin avec l'argent des autres électeurs ! ...et c'est tout !"




P Lavigne  et Dominique B

mardi 2 septembre 2014

Miter – Missa est !

 Miter,  c'est sa mission ! (Traduction peu orthodoxe, pour un maire qui l'est encore moins!).
 . Faire des coupures d'urbanisation ? Foin de ces mesquineries, lui, veut faire une petite ville (de résidences secondaires, de mobile-homes, de cabanes de jardin de 40m²...) en agglomérant  tous les villages, hameaux, lieux-dits...
    Pour cela, il a décidé un « aménagement foncier » en 2007, en créant de nouvelles « voies larges » ou autres " liaisons inter- quartiers ", détruisant bois et haies sans scrupules...Sans parler des chemins de randonnées ou de charrettes qu'il fait « aménager » par ses cantonniers, pour qu'un jour une belle route puisse desservir les terrains de ses amis -dont l'agence BelAir, qui possède presque tous les terrains qui peuvent passer constructibles au gré d'une révision de PLU- Voyez la belle "avenue" au Pradun! bel exemple  d'un aménagement routier totalement inutile !
Un autre exemple qui résume le "système Baudrais" , c'est le permis de construire accordé à un conseiller municipal en 2001, grâce au chemin réaménagé par les services de la commune aux frais de la commune !!! à l'époque , l'adjoint à l'urbanisme et accessoirement beau-père de l'élu en question n'était même pas sorti de la salle du conseil au moment de la délibération en faveur de ce ….cadeau !…Quant à la secrétaire de mairie , il ne s'agissait que de sa mère !!(c'est ce même ex-élu( dont la femme est maintenant conseillère municipale !) qui   récemment a essuyé ses mains pleines d'huile de friture usagée ( lors de la fête de la moule) sur les cheveux  d'une conseillère d'opposition nouvellement élue en 2014 avec laquelle il n'était pas d'accord et lui reprochant de ne pas être "de Penestin" !!!). Ah, la la , ces Penestinois " de souche", soutiens pour certains de notre élu. Comble de l'ironie , élu   par une majorité d'électeurs mais pas de …..Penestinois !
    Parlons-en , justement de ces électeurs non Pénestinois  : des dizaines d'hectares de terrains ont été déboisés, arasés, puis viabilisés aux frais des contribuables, -aucune transparence de ce côté-là non plus- en toute illégalité .Pour un premier magistrat, c'est une faute lourde, qui mérite dans le privé un licenciement sans indemnités, sans parler de poursuites pénales- mais lui, il continue et persiste dans l'erreur, à nos frais, car tout cela risque de coûter bien plus cher que prévu !
    Et sur le gâteau, la cerise : il accorde tous les permis de construire qui passent, sachant que la seule association vigilante à Penestin ne peut attaquer tous les permis illégaux ou tangents ! Et il refuse depuis de nombreuses années ,toute discussion avec cette  association, que ce soit pour les PLU, l'aménagement foncier, la délivrance des permis, les travaux,  comme le parking de la source  réalisé  sans permis !…Il s'en moque sans doute, ne payant  pas les avocats de la commune de sa poche ! Maintenant , il en a un , dans sa poche !
Ah, Penestin , ses illégalités , ses magouilles , ses copains d'abord , ses non-dits, ses coups bas , ses mises en quarantaine ,une  ambiance pourrie que l'on retrouve jusque dans l'opposition !

P Lavigne

vendredi 29 août 2014

RAPPEL

Une enquête publique sur la modification du PLU a lieu à la mairie de Pénestin du 18 août au 18 septembre 2014       
C'est une étape obligatoire pour informer le public et recueillir éventuellement ses critiques et ses contre-propositions .   

Ce fût le cas pour le PLU de Pénestin, où beaucoup de dépositions émanaient de propriétaires, demandes individuelles donc. Mais il y avait eu aussi des demandes de groupement d'intérêt comme les caravaniers et leur association ou d'autres associations comme Mès et Vilaine dans un souci d'intérêt général. Ces dernières demandes n'avaient pas été prises en compte lors de l'enquête. Par la suite, Mès et Vilaine a fait un recours en justice à propos des mêmes problématiques qui avaient été soulevées lors de l'enquête publique.Le PLU avait été annulé dans sa totalité par la justice administrative et principalement sur les zonages critiqués par Mès et Vilaine! Rappelons qu'il y a eu annulation car ces zonages n'était pas conformes à la législation Française.Ce qui montre qu'une enquête publique reste avant tout la vitrine d'un projet où il n'est pas possible de remettre trop en question les choix figés de l'autorité. Le commissaire enquêteur émet un avis qu'il soumet à l'autorité mais la décision finale appartient à cette autorité qui peut passer outre  sauf pour les réserves qui sont obligatoires ! S'il y a recours dans les 2 mois qui suivent la fin de l'enquête, le tribunal administratif peut utiliser les conclusions du commissaire enquêteur.

Cette fois, il s'agit    d'une modification qui ne touche pas à l'économie générale du PLU . Serait-ce donc moins attirant pour le public ?
Les dossiers soumis à avis du public et du Commissaire     enquêteur sont  souvent très techniques, difficiles à comprendre .
La population ne connaît pas bien la procédure de cette enquête et peut craindre légitimement d'être mal ou peu écoutée .
Certes, le commissaire enquêteur peut recevoir toute personne qui le demande mais      le constat est souvent qu’une très faible part de la population participe aux     enquêtes publiques.         
Là est la limite de cette consultation , c'est pourquoi, il faut aller voir les associations locales, et aussi le groupe des élus d'opposition, ils ont été élus pour ça !!! 


Bénédicte et Dominique




  

De la suite dans les idées ( bis)


Ici aussi, la commune a fait le choix de contourner une décision de justice ! cette zone AU ( zone à urbaniser) épouse aux trois-quarts l'ex zone AU 11 du PLU annulé en 2009 . Là encore, à l'occasion de l'enquête publique sur la modification du PLU , il est possible de remettre en cause le projet .Le secteur 2 n'est pas encore aménagé .
L'enquête publique  expire le 18 septembre . Qu'en pense le groupe d'opposition " Dialogue et Action" ?  Qui ne dit rien , consent .
en hachuré rouge, les zones annulées définitivement , en entouré violet, la nouvelle zone 


mercredi 27 août 2014

De la suite dans les (mauvaises) idées

Toujours dans le cadre de la modification du PLU ( plan local d'urbanisme) , ici, à Tréhiguier, les mauvais choix continuent ! après avoir contourné une décision de justice , la commune maintient son projet d'urbanisation intensive et maintient cet aménagement( à la limite de la débilité) qui consiste à retracer  la route d'accès de façon rectiligne , afin sans doute de privilégier la vitesse des véhicules !
L'enquête publique est l'occasion de remettre en cause ce choix .
Rappel : l'enquête publique a lieu depuis le 18 août jusqu'au 18 septembre .....

Celui qui ne dit mot, consent ...