mardi 18 novembre 2014

Printemps au parking

Au printemps dernier , une éclaircie était apparue dans le ciel plombé de Penestin . Enfin les conseils municipaux allaient être animés ! 4 élu(e)s  d'opposition siégeaient !
Effectivement  , on aurait pu penser  que dorénavant , les conseils municipaux allaient être aussi animés que celui du 19 mai .
Mais le temps est assassin , il emporte avec lui les convictions , les promesses et le courage des débuts ...
Le 15 septembre , un idiot  utile a cru bon d'instrumentaliser un texte de ce blog pour tenter cette bassesse politique qui consiste à calomnier pour éclabousser ses adversaires . Là , déjà ,  le premier test de résistance de l'opposition a failli marcher .Je reconnais que l'opposition ne s'est pas laissée faire .
Mais ce n'était qu'une première tentative  : lors du conseil municipal  du 20 octobre , l'opération a parfaitement réussi .
Prétextant une fois encore un article de ce blog , en fait des documents publiés émanant d'un cabinet d'étude ayant réalisé un dossier sur l'aménagement du bourg de Penestin, jamais dévoilé en dehors de la municipalité , Le Maire imposa à son conseil, mais surtout étaient visés les 4 élus de l'opposition, de signer une clause de confidentialité dans le règlement intérieur du conseil municipal .

Le maire se doutait parfaitement que cette clause  s'apparentait  à un abus de pouvoir comme l'a récemment démontré un jugement sur le même sujet dans la commune du Pouliguen . 
Mais quel beau moyen de tester la résistance  et la volonté d'agir de l'opposition ! La tentation était grande pour notre orfèvre en basse politique !
Et cela a marché . Il est bien évident que "nos" 4 élus n'exigerons pas la suppression de l'article incriminant , n'ayant pas les moyens de porter l'affaire en justice . Un commentateur ici-même rappelait ce proverbe d'un célèbre dialoguiste : Il y a pire que la trahison , c'est la bêtise .... C'est vraiment de ça qu'il s'agit ... Mais comment s'étonner d'une telle bêtise de la part d'experts en la matière : n'ont-ils pas penser un peu fort ( les murs ont des oreilles) que ce blog avait été  la cause de la (courte) défaite de leur liste ?

The times they are a-changing, comme disait la chanson . Le printemps de l'espoir a fait place au parking des illusions .....

PS : ces soit-disant  partisans du dialogue , après avoir supprimé la fonction " commentaires "sur leur Blog"dialogue et action " puis l'avoir rétablie censurent à tour de bras malgré leur demande:
 
 


capture d'écran de leur blog



dimanche 9 novembre 2014

Un exemple


Sur l'autre rive de la Vilaine , une association citoyenne  par son dynamisme  et son travail a réussi à monter une liste qui a enlevé la mairie au despote local, frère jumeau du despote Penestinois .
A Penestin , ils n'ont jamais rebondi sur l'échec cuisant de 2008 . L'association locale d'opposition était restée en stand by ...La campagne de 2012 partie trop tard  a été bâclée avec seules 3 réunions publiques prises dans le piège de se démarquer notamment de ce blog , seul fil de contre 'information entre 2008 et 2012 ...
Est-il normal par exemple que ce soit l'association de défense de l'environnement et du littoral qui se batte pour la transparence  des comptes de la commune  ? Est -il normal que l'association  d'opposition  ne fasse jamais de compte rendus des différents conseils municipaux sur son blog ? Est-il normal qu'elle ne dise rien sur l'abus de pouvoir du maire quant à la liberté d'expression des élus qu'elle dit soutenir ?Est-il normal , qu'un article de ce blog étant le prétexte à cet abus de pouvoir, son auteur n'a pas été mis au courant de cette délibération ? Est-il normal que mes commentaires ne soient pas publiés sur le blog de l'opposition ? N'est-il pas dommage  que les élus refusent obstinément de s'exprimer sur ce blog  en commentant certaines critiques qui leur sont faites?( là , ce serait une bonne occasion de publicité de leur action et de briser cette ambiance de clans qui prédomine à Penestin et qui , de fait , sert notre despote local ;" diviser , c'est régner")Est-ce donc que l'action et le dialogue avec tous dont se targue l'opposition , ne soit en fait que des mots ?
Puisse l'opposition Penestinoise et son association s'inspirer de cet exemple ... 2020 n'est pas si loin ...


mercredi 5 novembre 2014

des exigences de la démocratie


Partout ailleurs, la plupart des collectivités publiques perçoivent l'intérêt d'une communication ouverte et attentive vis-à-vis de leurs citoyens et se rapprochent peu ou prou de l"open data" (accès libre et direct aux informations et données) pratiqué depuis longtemps par les démocraties évoluées. Mais sous l'impulsion vigoureuse de son Maire, Pénestin a décidé de ramer énergiquement à contre-courant en choisissant d'imposer à ses conseillers municipaux - et tout particulièrement à ceux de l'opposition - une politique très stricte de "closed data" (données verrouillées) qui frappe du sceau du "secret-défense" la moindre donnée sensible évoquée au sein de ce bourg du Morbihan, tant que le Maire ou sa majorité - ou exceptionnellement un tiers sachant ou bien introduit - n'ont pas décidé de la rendre publique.

Premièrement, en la forme, la rédaction du texte de la modification imposée est détestable et l'on peut s'étonner qu'un conseil qui compte dans ses rangs un brillant avocat (qu'on a vu récemment fort prompt à manier l'exégèse, mais qui -c'est vrai- s'était fait représenter ce jour-là ), ait pu laisser passer une rédaction si fâcheusement relâchée: "Les élus du conseil municipal n'utilisent pas des renseignements obtenus dans l'exercice de leurs fonctions tant que ceux-ci ne sont pas publics ou portés à l'ordre du jour du conseil municipal". D'abord, quant à la précision et à la simplicité des termes, les "élus du Conseil Municipal" sont dans la langue juridique ordinaire comme dans le parler commun tout simplement des "conseillers municipaux". Par ailleurs, sur le plan sémantique, le verbe "utiliser" est incontestablement mal venu, puisqu'en clair on demande tout simplement à ces élus de ne tenir aucun compte de ce qu'ils savent, tant que l'information n'est pas rendue publique (et par qui?) ou qu'elle n'est pas portée à l'ordre du jour du Conseil, ce qui est proprement absurde. En réalité, on rejoindra sans doute la volonté passablement confuse de l'auteur en proposant plutôt: "Les conseillers municipaux ne divulguent pas les (mieux que "des") renseignements obtenus dans l'exercice de leurs fonctions...".

Ensuite au fond et sur le plan politique, on peut avancer une première critique: cette exigence "muselière" revient plus précisément à imposer le silence aux conseillers - et tout particulièrement à ceux de l'opposition- non seulement sur ce qu'ils apprennent audit Conseil ou audit Bureau, mais encore et toujours dans l'exercice de leurs fonctions:

- sur ce qu'ils apprennent eux-mêmes, mais à l'extérieur dudit Conseil ou Bureau et de leur propre
initiative,

- ou sur ce que leurs électeurs ou des tiers leur révèlent directement,

toutes choses qu'ils n'ont pas nécessairement envie, avant d'en parler autour d'eux, de soumettre à l'examen préalable, critique et orienté de la majorité en place. En matière de liberté d'expression, on peut certes le déplorer, mais on a vu mieux ailleurs!

En outre et toujours au fond, il existe une seconde critique. En effet la démarche est d'autant plus regrettable qu'elle peut aboutir à ce que des délibérations prises en séance publique du Conseil Municipal soient fondées pour tout ou partie et de manière souterraine sur des informations soigneusement cadenassées, demeurées confidentielles et comme telles exclues du débat public ou encore sur des éléments déterminants n'apparaissant pas clairement dans l'ordre du jour, mais opportunément révélés in extremis à un moment où leur discussion sérieuse n'est plus possible. Par ailleurs, comment empêcher les mauvais esprits - et Dieu sait s'il y en a à Pénestin ! - de penser que ce qu'on tient tellement à cacher ne doit pas être avouable, ce qui pique inévitablement la curiosité de tous, alors qu'une communication ouverte et sereine aurait probablement révélé la plupart du temps une information banale et dénuée d'intérêt polémique?
Sur le plan juridictionnel enfin et au Pouliguen, autre commune récalcitrante, le juge administratif a retenu la première critique de fond en indiquant qu'il doutait fortement qu'un règlement intérieur émanant d'une majorité puisse légalement aboutir à priver de ses droits d'expression la minorité municipale. Certes il ne s'agit encore que d'une décision en référé, mais bien qu'elle semble dans un premier temps et sans doute sous la pression avoir adopté la modification, l'opposition de Pénestin, qui se trouve probablement là à un tournant de son mandat, aurait probablement intérêt à se ressaisir et à se faire respecter. C'est ainsi qu'en suivant l'exemple du Pouliguen, beaucoup de ses électeurs attendent sans doute qu'elle demande expressément au Maire s'il préfère soit "spontanément" faire expurger le règlement intérieur de la modification litigieuse, soit au contraire en la maintenant, assumer le risque d'un recours qui réglera définitivement la question.

Donc, par quelque bout qu'on le prenne et non seulement aux yeux du juge des référés, mais aussi à ceux de tout électeur sensé, le nouveau règlement intérieur pénestinois semble difficilement compatible avec les garanties minimales d'un dialogue local démocratique et loyal. Car celui-ci doit normalement se dérouler dans une parfaite clarté, au su de tous et en préservant scrupuleusement les droits de l'opposition, qui représente quand même - la majorité l'aurait-elle si vite oublié? - près de 48% des électeurs votants de la Commune, campeurs-caravaniers inclus.

EPSILON

dimanche 2 novembre 2014

De l'opposition ....

 ( Article dénoncé par les élus de D et A et du CA de l'association Autre regard )
Lors du dernier conseil municipal , les 4 élus de l'opposition ont "dû signer " un engagement de confidentialité , le maire n'ayant pas apprécié que des documents présentés en commissions ou en bureau municipal deviennent publics , sur ce blog par exemple !
Le groupe "dialogue et action" s'est exécuté acceptant  le chantage à l'exclusion en cas de divulgation de documents !

Au Pouliguen , le groupe de l'opposition , visiblement plus réactif et respectant les électeurs qui leur avaient fait confiance , ont eux, saisis en référé , la justice administrative contre, là aussi , une clause de confidentialité mais aussi contre d'autres points du règlement intérieur .
Le juge vient de leur donner raison . En effet celui-ci a conclu que « compte tenu de l’importance qui s’attache au respect de la libre expression des conseillers municipaux, laquelle concourt directement à l’exercice de la démocratie locale, la mise en œuvre de ces dispositions est de nature à porter atteinte aux droits qu’un élu tient de son mandat ; que par suite, les requérants doivent être regardés comme justifiant de l’existence d’une situation d’urgence »
Le juge ajoute que cette  « atteinte excessive à la liberté d’expression des élus du conseil municipal est de nature à faire naître un doute sérieux quant à la légalité de la décision attaquée ».

Alors , qu'en pensent nos chers élus de notre opposition ? Cette décision va sans doute faire jurisprudence , oseront-ils s'insurger , ce jugement à l'appui, contre les méthodes abusives du maire ? oseront-ils  remettre en cause cette atteinte grave à la liberté d'expression ? oseront-ils la polémique ?
A propos de liberté d'expression , ce blog leur est ouvert comme à tous , leur commentaire sera publié , allons, osez une action favorable au dialogue , dialogue que vous prônez .....

samedi 25 octobre 2014

secret défense

Lors du dernier conseil municipal , ce blog a été encore à l'"honneur" , mon article sur le projet d'aménagement du bourg suite à une étude du cabinet SLC conseil n'a vraiment pas plu au maire JC Baudrais .
Une délibération a été prise condamnant tous les conseillers ( mais surtout les 4 de 'l'opposition) à signer un nouvel article du règlement intérieur du conseil municipal qui stipule : 
"les élus du conseil municipal n'utilisent pas des renseignements obtenus dans l'exercice de leurs fonctions tant que ceux -ci ne sont pas publics ou portés à l'ordre du jour du conseil municipal .Ils reconnaissent et respectent le caractère confidentiel de ces informations"
En cas  de divulgation de documents , un élu serait exclu définitivement des séances de bureau municipal ! 
Encore donc une belle preuve que cette municipalité réélue d'extrême justesse dirigée par un gâteux hargneux , refuse toute transparence , tout débat public , toute réelle concertation . Quant à ce blog , il continuera puisqu'il gêne ceux qui réduisent la démocratie à une simple élection tous les 6 ans . Quant à l'"opposition" , libre à elle de tendre la joue gauche ! 

lundi 20 octobre 2014

Comme de bien entendu

La commissaire- enquêteuse pour la modification du PLU ( plan local d'urbanisme) a rendu son rapport . Ses réponses n'ont été la plupart du temps que  des "hors sujets". En effet , cette enquête ne devait pas remettre en cause l'économie générale du PLU . Donc toutes remarques mettant en cause les zonages du PLU ne pouvaient qu'être rejetées .

Une réserve est obligatoire , ouf , il y en a une tout de même ! il s'agit de contrer la volonté municipale d'autoriser des voies nouvelles  dans les zones humides !!! La commissaire-enquêteuse ne pouvait laisser passer cette stupidité !

Quant à la remarque considérant que les  zones de camping-caravaning , annulées, ne devaient pas faire l'objet de modifications,  la commissaire zappe .... comme l'avaient fait déjà les juges du tribunal administratif lors du premier jugement annulant le PLU .....la patate est vraiment trop chaude !
Pour lire le rapport cliquez  ICI

jeudi 9 octobre 2014

l'espoir est-il permis ? tous les permis ont de l'espoir !

Quand on voit les travaux gigantesques se dérouler  en ce moment  dans la zone artisanale du Closo et ceux à proximité , du lotissement lui-même gigantesque du Yoko , peut-on penser que Penestin avance vers un avenir soutenable ?
Après un début de quatrième mandat du maire JC Baudrais , la commune s'enfonce dans la dette , pas seulement la dette financière , mais la dette envers les générations futures .
En effet,  l'urbanisation intensive , modèle choisi par une municipalité clientéliste , ringarde et sans perspective , semble être dans la continuité du vieux paradigme qui veut nous faire croire que croître sans fin est une vertu , que plus on urbanise , plus le bonheur est dans le pré.....carré des profiteurs , des margoulins , des "ceuxquiontdelachancedebienhériterenfoncier"...
Ainsi va Penestin , c'est son destin ?
Rien de cette logique ne changera pendant près de six années encore , avant qu'une nouvelle équipe avec un nouveau maire (ou une ?) ne tentera de changer la donne .
Dans cette attente , seuls ceux qui s'en sont donné les moyens pourront freiner  la gabegie d'espace foncier , d'artificialisation d'espaces encore naturels .Le reste n'est que de la littérature .
Bientôt , nous connaîtrons le résultat  du jugement en appel sur le PLU de Penestin . Bientôt , nous saurons si l'incompétence trop durable d'un gâteux hargneux entouré d' hargneux  gâtés aura comme conséquence de redéfinir à grand frais , l'avenir soutenable de la commune .

lundi 6 octobre 2014

A .....venir ?

 ( article dénoncé par le maire et servant de prétexte à décision illégale)
Le résultat d'une  étude sur le ré aménagement global du bourg a eu lieu il y a un an . Depuis, pas beaucoup de publicité pour ce projet !
documents  SLC Conseil
Un projet assez important ...Il y est question de ré aménagement de voirie , de densification grâce à de nouvelles venelles , ouvrant les espaces vierges à l'intérieur du bourg à la construction de nouveaux logements .                    
documents   SLC Conseil
On y retrouve le projet du Toulprix sur dimensionné dont j'ai déjà parlé même si 2 des 3 secteurs sont provisoirement gelés !

documents Conseil
Le projet ( car il ne s'agit que d'un projet!, rien de définitif encore ) a quelques bons points comme l' aménagement de quelques placettes comme devant l'église par exemple ; Mais il y a des points noirs  comme ce mauvais choix d'élargir le haut de la rue du Calvaire pour la mettre en double-sens !! ou créer une voie pour relier l'avenue de Toulprix et son grossier projet immobilier , à la rue du Calvaire puis au passage du grand clos ....Toujours privilégier l'usage de la voiture et cantonner les piétons à des trottoirs non protégés ? le centre piétonnier , ce n'est  pas demain la veille !
On y apprend qu'il est convenu de  concentrer les commerces dans le coeur du bourg en liaison avec la "locomotive" qu'est le supermarché à l'entrée du bourg  et d'interdire les commerces dans la zone artisanale , mais alors , pourquoi avoir créé justement dans cette fameuse zone, des locaux commerciaux afin d'y accueillir notamment le PMU  déplacé de la rue du calvaire  ? les projets avancent dans l'ombre .....et le marché ? toujours devant l'église ?ou relégué sur le parking de la verrue "océan" ? à propos de verrue , vont la repeindre , celle des hauts de Vilaine avec des plantes au pied de sa façade ?

Et le cimetière carrossable? les morts vont apprécier le non-repos éternel...
En attendant, sans concertation du public....rien ne peut être légitime .....
A vos commentaires !

samedi 4 octobre 2014

Retour à l'envoyeur


J'ai reçu  ce message d'un courageux anonyme  :


Bonsoir
Je pense que tu n'es qu'un trou du cul vivant comme beaucoup de gaucho sur
les subsides de l'ETAT et que oui ton blog d'emmerdeur professionnel doit
crever..

Cordialement,
foulard | tocrep@hotmail.fr

Remarque  : Cet e-mail a été envoyé via le gadget Formulaire de contact
disponible à l'adresse http://penestinlittoral.blogspot.fr.

J'ai laissé un des soutiens à ce blog sous son pseudo "service après vente ", réagir ...
 
 
Mais nous sommes  tous des "trous du ***"!  C'est tout le problème des communes littorales dont les eaux conchylicoles et les eaux de baignade sont de plus en plus polluées.

  Les stations d'épuration purifient les matières issues de tous nos "trous du ***" et en font des boues qui sont répandues sur les terres agricoles d'où elles migrent jusqu'à la mer où les baigneurs les avalent. Retour à l'envoyeur !
Devant la pollution permanente des eaux du Traict du Croisic, les maires de la presqu'île Guérandaise viennent de demander l'arrêt de l'épandage des boues de stations d'épuration.  
Notre maire connu pour être le plus grand écologiste du monde va-t-il interdire l'épandage des boues sur sa commune ? quel soulagement ce serait pour les campeurs de la zone 1AUer dite de la "Vigne du Seigneur" (du vin béni  !) bordée par plus de 4ha de terres agricoles déclarées aptes à recevoir les boues de la station d'épuration de Pénestin.
Mais, sans station d'épuration, Pénestin restera-t-il attractif pour "les trous du *** "? 
Service Après Vente  

parcelle apte à recevoir les boues ( zone AUer sur sa droite)

Entrefilet du quotidien Presse-Océan



zone de reconversion AUer "les vignes du Seigneur"


jeudi 2 octobre 2014

Le sondage est terminé ...

Le résultat est sans appel malgré une tentative désespérée  d'un internaute ayant voté 3 fois pour l'arrêt du Blog .Merci donc aux dizaines de lecteurs ayant voté ces quelques jours !
Il est par ailleurs curieux de voir des individus détestant ce blog venir régulièrement le consulter ;
Alors je le répète , la lecture de ce blog n'est pas OBLIGATOIRE ! 
Je continuerai donc à titiller l'obscurantisme d'une équipe majoritaire qui confond démocratie et abus du pouvoir , liberté d'expression et seule liberté de son expression .Je ne suis pas dépendant d'un groupe , ma liberté d'écrire peut gêner , j'en suis conscient , je ne braderai jamais ma liberté de penser et d'écrire , ceux qui ont choisi de perdre le combat trois fois déjà, ne peuvent s'en prendre qu'à eux-mêmes , à force de tomber dans un piège , on ne se relève plus .... A bientôt .
PS : voter , c'est bien , s'exprimer c'est mieux , la fonction commentaire n'est pas décorative , à vos claviers , sans trop de fautes d'orthographes et sans haine ! 
Et je rappelle un élément de droit , le" droit de réponse" ne s'applique pas aux médias informatiques dotés d'une fonction commentaire . 
Ils se reconnaîtront , je leur lance cette citation de S Guitry:

"si ceux qui disent   du mal de moi, savaient exactement ce que je pense d'eux , ils en diraient bien davantage"